REVALPIN

"Gé Orgie ski" Autour du Tetnuldi

25 Avril 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski, #Voyages

Suite du ski de rando au Caucase géorgien.

Fort de notre premier séjour sur les glaciers de Lekhziri, nous avons organisé une mini-expédition similaire sur les pentes du Tetnuldi.

Le Tetnuldi est le sommet phare de Mestia. Au fond de la vallée, on ne voit que lui qui domine de sa pyramide de glace les sommets environnant : 4860m. On a trouvé plusieurs récits de tentative à ski, sans réussite. Effectivement nous allons nous rendre compte que la pyramide sommitale est bardée de séracs et que la voie normale par l'arête sud est soumise au vent et aux plaques.

Le Tenuldi resplendissant dans la lumière du soir. Nous l'avons rarement vue aussi net car il accroche les premiers nuages: comme si il voulait attiser notre curiosité.

Le Tenuldi resplendissant dans la lumière du soir. Nous l'avons rarement vue aussi net car il accroche les premiers nuages: comme si il voulait attiser notre curiosité.

Départ du splendide village d'Adishi au bout d'une piste 4x4 exigeante pour notre taxi du jour. On fait l'attraction du jour dans ce village complétement coupé du monde en hiver et dont l'accès vient à peine de se déneiger en avril. 10 habitants vivent ici à l'année.

Départ du splendide village d'Adishi au bout d'une piste 4x4 exigeante pour notre taxi du jour. On fait l'attraction du jour dans ce village complétement coupé du monde en hiver et dont l'accès vient à peine de se déneiger en avril. 10 habitants vivent ici à l'année.

1 er camp sur le plateau Anzuldu: On se prend une tempete de neige qui menace de rentrer dans la tente toute la nuit. Le Tetnuldi n'a pas l'air de vouloir se laisser faire!

1 er camp sur le plateau Anzuldu: On se prend une tempete de neige qui menace de rentrer dans la tente toute la nuit. Le Tetnuldi n'a pas l'air de vouloir se laisser faire!

Dans la couse, nous allons repérer la suite de l'itinéraire en skiant un beau couloir au débotté en face sud du Tetnuldi.

Dans la couse, nous allons repérer la suite de l'itinéraire en skiant un beau couloir au débotté en face sud du Tetnuldi.

Le couloir par beau temps que nous voyons enfin en entier quand la météo se dégage le lendemain.

Le couloir par beau temps que nous voyons enfin en entier quand la météo se dégage le lendemain.

Au moins, le mauvais temps nous a porté un peu de neige fraiche dans ce beau couloir.

Au moins, le mauvais temps nous a porté un peu de neige fraiche dans ce beau couloir.

Math se régale au pied des falaises sud du Tetnuldi

Math se régale au pied des falaises sud du Tetnuldi

Le 3ème jour une éclaircie revient. Nous allons monter notre campement d'un étage, jusque sur le glacier ouest du Tetnuldi à 3700m.

Le 3ème jour une éclaircie revient. Nous allons monter notre campement d'un étage, jusque sur le glacier ouest du Tetnuldi à 3700m.

4ème jour : levée de jour à la météo douteuse sur la Svanétie depuis notre nid d'aigle. Nous décidons d'aller quand même s'approcher au plus près du sommet.

4ème jour : levée de jour à la météo douteuse sur la Svanétie depuis notre nid d'aigle. Nous décidons d'aller quand même s'approcher au plus près du sommet.

L'itinéraire qui nous avons parcouru en face ouest du Tetnuldi, avec le sommet qui ne se découvrira jamais à nos yeux.

L'itinéraire qui nous avons parcouru en face ouest du Tetnuldi, avec le sommet qui ne se découvrira jamais à nos yeux.

Demi tour vers 4200m sous le bombé glacière permettant d'accéder à l'arrête: une pente à 40° plaquée par le vent.

Demi tour vers 4200m sous le bombé glacière permettant d'accéder à l'arrête: une pente à 40° plaquée par le vent.

Au début, redescente prudente en restant encordé à cause du glacier très tourmenté.

Au début, redescente prudente en restant encordé à cause du glacier très tourmenté.

Puis plus bas on lache les chevaux avec une bonne visibilité pour profiter de ce glacier Kasebi du Tetnuldi taillé pour le ski.

Puis plus bas on lache les chevaux avec une bonne visibilité pour profiter de ce glacier Kasebi du Tetnuldi taillé pour le ski.

Après avoir chargé le campement sur notre dos, nous enchainons avec les 1800m de descente sur Adishi.

Après avoir chargé le campement sur notre dos, nous enchainons avec les 1800m de descente sur Adishi.

Une descente d'abord raide qui fait chauffer les cuisses avec les gros sacs.

Une descente d'abord raide qui fait chauffer les cuisses avec les gros sacs.

Superbe ambiance ensuite dans les combes au pied de la Lakchkhilda range.

Superbe ambiance ensuite dans les combes au pied de la Lakchkhilda range.

Encore plus de 1000m à descendre jusqu'à Adishi tout là bas au fond de la vallée: une journée grandiose pour clore ce voyage à ski en Géorgie. On a hate de retrouver notre hote Eka et ses délicieux Rinkali à la viande.

Encore plus de 1000m à descendre jusqu'à Adishi tout là bas au fond de la vallée: une journée grandiose pour clore ce voyage à ski en Géorgie. On a hate de retrouver notre hote Eka et ses délicieux Rinkali à la viande.

2 jours plus tard à la capitale : Tbilisi. Nous profitons des fêtes de la Paques orthodoxe, avec la tête encore embrumée par cette "Gé Orgie" de ski.

2 jours plus tard à la capitale : Tbilisi. Nous profitons des fêtes de la Paques orthodoxe, avec la tête encore embrumée par cette "Gé Orgie" de ski.

Commenter cet article