REVALPIN

Skiabilité et convivialité

22 Décembre 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Les descentes les plus agréables à skier seraient elles sources de convivialités? Ce qui est sûr, c'est que quelques virages faciles à enchainer dans une neige de cinéma transforment vos compagnons du moment en vos meilleurs amis pour longtemps.

Et puis le ski de randonné se prête bien à la convivialité : pas besoin de s'encorder avec un partenaire fixe pour la journée, pas de passage obligatoire par le dièdre évident, pas de long moment à attendre seul votre compagnon au relai.

Voila quelques images des derniers moments de convivialité au Mont Aïga en haute Tinée.

La montée en peau de phoque : toujours un long moment de discution.... nous amenant sur des pentes plus ou moins glissantes.

La montée en peau de phoque : toujours un long moment de discution.... nous amenant sur des pentes plus ou moins glissantes.

Une belle brochette d'amis au sommet, déjà euphoriques à l'idée de la descente à venir!

Une belle brochette d'amis au sommet, déjà euphoriques à l'idée de la descente à venir!

Descendre d'un sommet panoramique au milieu du Mercantour repeint en blanc pour l'hiver : quoi de plus conviviale?

Descendre d'un sommet panoramique au milieu du Mercantour repeint en blanc pour l'hiver : quoi de plus conviviale?

OK, la pente nous rappelle qu'il vaut mieux descendre un par un par ici: convivialité mais sécurité!

OK, la pente nous rappelle qu'il vaut mieux descendre un par un par ici: convivialité mais sécurité!

Ici pas de risque pour lacher la bande conviviale sur la croupe.

Ici pas de risque pour lacher la bande conviviale sur la croupe.

Et si la skiabilité arrive à la hauteur de la convialité : ce sera forcéement une "grande" journée.

Et si la skiabilité arrive à la hauteur de la convialité : ce sera forcéement une "grande" journée.

Commenter cet article