REVALPIN

Trekking en Oisan - Tour des Ailefroides

23 Juillet 2015 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Quelques journées de montagne en Oisan peuvent rapidement prendre l'aspect d'un trekking en Himalaya grâce aux longues vallées, à la faible fréquentation et à la sauvagerie général des lieux. En plein mois de juillet, les sentes étaient désertes dès que l'on quittait les voie normales classiques. Tout cela ne fait pas le bonheur des gardiens refuges. Je trouve que le contraste s’accentue d'année en année entre les massifs phares de la randonnée qui font le plein pendant l'été et les refuges du cœur de l'Oisan qui sont à moitié vide.

En tout cas, c'est un bonheur de randonner au cœur du Grand Oisan Sauvage, à l'abri des grosses chaleurs de la plaine qui sévissent en ce moment.

Sur le galcier du Sélé, certains découvrent pour la première fois l'usage de crampons, l'encordement, les crevasses.

Sur le galcier du Sélé, certains découvrent pour la première fois l'usage de crampons, l'encordement, les crevasses.

Les Bans splendides dans leur gangue de glace

Les Bans splendides dans leur gangue de glace

Montée au refuge Temple Ecrin sous l'oeil de la Barre

Montée au refuge Temple Ecrin sous l'oeil de la Barre

Les orages de fin de journée réservent des couleurs dignes d'un artiste peintre

Les orages de fin de journée réservent des couleurs dignes d'un artiste peintre

Pilier sud des Ecrins vue du sommet du Collidge

Pilier sud des Ecrins vue du sommet du Collidge

Notre groupe d'alpinistes chanceux se délectent de la vue sur les Ailefroides avant la longue descente du glacier noir.

Notre groupe d'alpinistes chanceux se délectent de la vue sur les Ailefroides avant la longue descente du glacier noir.

Commenter cet article