REVALPIN

Cascade de Thiery

10 Mars 2005 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Topos

Oui, oui. C'est bien la première cascade de ce long canyon qui était grimpable cet hiver. Ambiance insolite pour cette unique longueur avec 2 tubes reposant sur du Tuf. Greg, Sylvain et moi n'avions encore jamais vu ça!! Raideur dans le 4, glace fragile mais relativement protégeable.  

Depuis le magnifique village perché de Thiery, descendre sur le flan sud par le chemin qui rejoint le vallon de l'Arsilane à travers les jardins et restanques. Descendre dans le ruisseau de Thiery juste avant que le sentier ne traverse sous le village. Accès au pied par un rappel de 45m. (Les arbres sont surement plus solides que les vieux gougons de canyon).

Lire la suite

Cascade du Piolart

10 Mars 2005 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Topos

La journée de dimanche s'annonce magnifique. La température ne daigne toujours pas remonter. Ce sera donc encore une cascade plein sud au programme. J'avais déjà repéré quelques draperies éphémères qui ne touchent jamais dans le versant sud de la vallée de Sestrière. On file donc avec Greg et Sylvain vers St Damas le Selvage avec pas mal de matos de rocher en vu d'attraper un de ces glaçons plus ou moins suspendu. Et là, juste au dessus du village surprise: La cascade du Piolart est en fait énorme du haut en bas!!! Exit piton et chausson. On part léger, les lunettes de soleil vissées sous le casque.

On allucine d'être aussi chanceux. La cascade cotait de 5 à 6 suivant les variantes en 2 longueurs avec relais derrière la base du rideau du haut. Glace magnifique et très travaillée. Une fois en haut on découvre qu'il y a en fait encore une longueur surprise dans le plus pure style du Mercantour: un gros tube plein soleil tombant d'une paroie de rocher extrèmement pourri, 4+, 45m. Du haut descente facile à pied rive droite.

 

En partant du village on ne voit que la partie haute. Mais au détour du chemin on découvre ça: 90m de glace travaillée par le soleil des A.M.: Ca ne se reffuse pas.

 

 Premier relais dans une grande grotte derrière le rideau.

Greg essaye de prendre les choux fleur à pleine main: ça glisse autant qu'avec ses tout nouveau quark. Comment faire alors?

 

 Le tube du haut préservé des regards. Impossible à voir du bas et même depuis la route de Sestrière en face.

Du bon sorbet en cette fin de matinée.

 

 Les deux vainqueurs du jour n'en reviennent toujours pas, une fois sortie dans les alpages à Mouflons. C'était un rêve ou bien?? Le village enneigé de Saint Dalmas en fond.

Lire la suite

Cascade de l'Oule

9 Mars 2005 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Topos

Mais ou se trouve ce petit cirque du 06? C'est en face du village de Tourres à Châteauneuf d'Entraunes. Rocher bien pourri aux alentours: pas touche. La cascade de gauche est pire raide: c'est la cascade de l'Oule... irrésistible pour améliorer un peu son toucher de piolet. Elle doit se former assez souvent, car l'altitude et l'encaissement de la gorge la préserve des rayons ardents du soleil dans une barre plus ou moins sud-ouest. 

Ici les visiteurs sont très rares. Avec Muriel, nous avons gravi la cascade du fond un peu moins extrème, l'hiver suivant en janvier 2006: c'est l'Ensaignante qui descend le ravin de l'Ensagne. C'est un coin pour les amoureux de ce massif du Mercantour, qui aiment la rando dans les paysages de hameaux désertés en hiver ou en ruine, pour le plaisir de sortir la corde dans un lieu insolite.

 

Quelques infos existent sur le site de Denali à propos de l'ouverture de la cascade de l'Oule avec Bruno Duquesnoy.

Lire la suite

Chabanalouns

4 Mars 2005 , Rédigé par Tournier Publié dans #Topos

Du mixte moderne dans le Mercantour!!!!

 

A guetter en passant dans le vallon de Demandols... C'est la deuxième à droite de Chabanals dans le cirque de Chabanalouns. Juste avant le départ du chemin des granges de Chabanals, monter à droite dans des campagnes plus ou moins abandonnées. Puis à vue dans les terrasses.

 

L1, Attaquer la fissure directe sous la cascade (1 piton en place), puis progresser en diagonale pour franchir un surplomb (A1, 2 pitons en place). Rétablissement délicat, relais à gauche (2 pitons en place).
L2, 5+ trois ressauts en glace. Le premier, à droite du relais, était en glace délicate.
Descente : rappel dans la voie.

Remarque :
On a grimpé en fin d'après-midi pour être à l'ombre et limiter le risque de chute de glace venant du haut. L'orientation Est demande de s'adapter en fonction de la température et de l'ensoleillement. La cascade est au soleil le matin et passe à l’ombre vers 14 h, début mars. Prendre des pitons variés, friends, un vrai marteau et une frontale si vous prenez l'option en soirée… Il parait que la stalactite du bas a déjà touché dans des années un peu plus humides. L'intégral en glace reste à faire!

 
Photos prises sur le fait ici.


Lire la suite