REVALPIN

Mon amie la Vésubie

26 Juin 2005 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

 

 

Le grand dièdre central de la face ouest du petit Caïre de la Madone.

Plus de neige du tout au petit caïre. Approche et descente ne sont que couloirs de pierres instables.

Samedi matin, affluence au petit Caïre avec des grimpeurs plutôt habitués à Jacob qui viennent prendre le frais.

 Sylvain se bat dans la première longueur herbeuse du dièdre des Parisiens  

 

 

Marc force la variante directe de la Raffaelli en face nord. 2 vols plus tard, les coins de bois de ce passage clef n'y sont plus. Les protections en place ne seraient pas aussi solide qu'à la Turbie? On m'aurait menti? 

 

 Sergio assez fier de son invention du jour : il compte bien déposer sous peu sa marque "campickup".

Pas de place au refuge?  Qu'importe, il est paré pour passer une bonne nuit

 

 La Cougourde veillant sur les clarines des vaches du vallon.

Un névé de 10 à 15m de large résiste encore au pied de toute la face ouest.

   Sergio, tout sourire, négocie un réta dans la directissime sud de la cime 4.
   Le couloir nord de la cime des Gaisses est encore beau. Bon regel dimanche dans ce secteur pour les amateurs de cramponnage.
Lire la suite

Orages au programme

22 Juin 2005 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

C'est la tendance de cette fin de semaine. Avec des prévisions météo dans la droite ligne des dernières nimp'semaines. Mais bon apparemment tout est assez sec pour être grimpable chaque matin. Il suffit de se lever tôt pour être en bas avant l'orage du jour, qui n'a pas d'horaire fixe entre 12h et la nuit. Coté français du Mercantour il n'y a plus de neige en bas des voies au triangle du pélago et aux Erps, de la Madone, au Ponset.
 

Le Caire des Erps et son fier pinacle... Un bon paratonnerre  en tout cas.

Mieux vaut être en bas quand ça craque vers 13h30 mercredi.

 

 Marine révise quelques techniques de renfougne sorties tout droit d'un antique manuel d'escalade dans la longueur clef de Pablo Néruda.

 

 Sur le fil de la tour jaune plus haut, il faudra sortir les grands écarts et quelques gros friends à ne pas oublier.

Lire la suite

Corno en folie

18 Juin 2005 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Ca y est, le refuge Bozano est ouvert en permanence et les voies s'assèchent tranquiles au soleil. Il reste juste une petite bande de neige au pied de la face pour un retour en rammasse rapide. Mais les basquettes suffisent pour attaquer quasiment tous les joyaux du Corno.

Au fait, vous n'avez pas le topo? C'est normal, les italiens non plus n'en ont pas un complet. Le gardien tient à jour un super topo. Il suffit donc de recopier votre itinéraire en passant à la case refuge. Il y a de tout de D à ED pour accèder à ce sommet mythique.

 

 

Le profil assez raide des nombreuses aiguilles du Chainon des Guides. Pas mal de couennes sur les facettes et une traversée surement magnifique qui ne perd rien pour attendre.

 

 Damien, spécialiste du coincement de genou, fait le malin sans les mains dès la 2ème longueur du socle.

 

 François testent une ultime technique pour le réta d'un petit surplomb dans "Barone Rampante". Pour la température on suportait encore bien les manches longues ce WE en face Sud.

 

 Damien se finit les orteilles dans les dalles de "Barone Rampante". Finalement le Corno c'est beaucoup de dalle et de technique surtout dans les voies spitées.

 

Après 3j de grimpe, François décrette "Raz le bol des dalles". Il se régale dans "non à la perceuse". Enfin des fissures franches pour sortir les friends et bourinner un peu. Un marteau et 3 clous seraient les bienvenus pour consolider les relais de cette voie gazeuse.

 

Lire la suite

Rêve Orange

14 Juin 2005 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

   Un teeshirt qui met dans l'ambiance pour partir dans Rêve Orange. Le rocher est-il aussi flachi? On va pas tout révéler non plus.
  Rocher déjà sec en basse Vésubie ce matin malgrè la pluie d'hier soir. Marine en profite pour descendre un peu de la haute vallée une demi journée. L'itinéraire est varié en dalle, fissure, dièdre, mur à trou... N'hésitez pas. Ca vaut vraiment le coup. Il faut quand même faire un peu attention au rocher. Mais c'est comme dans toutes ces voies finalement peu fréquentées du département.

3 raisons pour convaincre ceux qui hésitent encore: 

- Les rappels sont faciles à trouver, toujours dans l'axe. Le premier petit rappel est sur 2 spits non reliés ou un arbre juste avant le tunnel en venant de Duranus.

- La voie est à l'ombre et profite de la fraicheur de la Tinée au moins jusqu'à 14h.

- Vu sur le topo : "pas d'échappatoire par le bas". Pas de stress, les premières longueurs sont en générales sur-équipées sans passage vraiment obligatoire. Au pire, on tombe dans une forêt en bas des rappels et il n'y a pas de barre rocheuse avant la Vésubie, mais pas de sentier non plus...

 

  Avant la traversée en A0

   Dure dure de recommencer à grimper avec le gaz sous les pieds,
   Le fameux effet "rétro- caméra-embarquée". C'est la dernière longueur...
   Derniers métres  de grimpe pour Miss Orange
 

 Assez joué. C'est l'heure d'aller au boulot pour pas être en retard après une matinée de RTT.

Marine tu remonte en stop à St Martin? J'ai pas le tps là...

 

Lire la suite

Corno Stella - Spigolo Supérieur

1 Juin 2005 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Presque une collective sur l'arête Sud Est de ce sommet mythique: 4 cordées se suivent, se croisent et grimpent dans la joie et la bonne humeur: Cette vieille voie du Corno n'avait surement pas vu ça depuis longtemps.

Question condition: les couloirs classiques en neige passent encore bien, mais aucun regel ces jours ci. Pour les voies rocheuses au Corno: déjà pas mal bon. Juste un peu de neige résiste sur la vire médiane de la face sud-ouest. Mais il faut bien choisir car de petites cascades dégoulinent de ci de là avec la fonte des derniers névés. Pour l'approche neige seulement à partir du refuge Bozano.

 

 Le couloir Lourousa. Pour avoir du soleil dans la 2ème partie comme sur la photo il faudra y être entre 20h30 et 21h30: ça vous tente?

   Du beau monde au bivouac Varone: couchette pleine à craquer. Vous les reconnaissez ces marmottes en hibernation?
   

La voie du Spigolo sup attaque à la bifurquation du Lourousa. Heureusement il y a des motivés pour faire la trace dans la première moitié...

   Passage + ou - en dalle suivant les variantes pour arriver à la brêche sous le spigolo. Taquet en grosse?
   Ensuite la voie suit le fil de l'arête. Damien attaque confiant, mais à la lecture du topo on peut douter: c'est du 4+???
   Le brouillard nous rattrape sous le sommet. Marine hésite, à gauche ou a droite du fil.
   Coté Bozano le Corno se débarasse doucement de la neige de l'hiver.
 

 Argentera: Le couloir de la Forcella encore bien blanc. vivement le regel.

Finalement on l'aime ce massif malgrè la brume de l'après midi car comme dirait un célèbre web master: "Après la Grande Ruine, l'Argent t'aidera"

Lire la suite