REVALPIN

Dragonet

26 Juin 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Voila un bon plan pour grimper au frais cet été en Argentera loin des "foules" du Corno Stella ou de la Nasta.
Greg et François Auban ont revisité le pilier du Dragonet. C'est la pointe à droite dans le cirque de l'Asta. Aventure garantie.
TD / 5+ max et ob. / 17 Longueurs/ 450m / qques pitons par ci par là (pratiquement rien).
Descente à pied de l'autre coté (10m de rappel) sur le versant du vallon du Lourousa.

Greg fait chauffer le repas au bivouac Gandolfo. Il faut bien se débrouiller avec les moyens du bord, le refuge n'étant pas ouvert. A quoi servent ces cabanes si elles sont éternellement fermées?

Le pilier du Dragonet où se déroule cette voie historique.

De bonnes chaussures et éventuellement des crampons peuvent servir en ce moment pour accéder au pied. 

Le topo des 100 + belles suffit pour faire la voie:
Attaque au plus bas (voir photo) L1/L2 tout droit puis a gche (3,4 70m). Relais extrémité gche d'une vire. Petit pilier (10m, 4+) puis basculer à gche dans un couloir. Le remonter. Il se poursuit par une dalle, une vire oblique à droite (2 Lg, 4+ 5). Revenir à gche (20m 3) Partir à droite (rampe aérienne puis dalle au dessus et retour à gche sur 20m sur une grde dalle couchée, 5) Sortir au bout de la rampe (descente 5m) puis remonter droit (5 délicat) Dièdre à droite (5) et retour à gche sur le fil. 50 m sur le fil (3) Suivre ensuite les pitons à drte (5+) et retour sur le fil. 2 Lg facile sur le fil (3). Mur en 5 (2 pitons). Une longueur aérienne sur le fil (5) emmène en haut de la pointe (maillon pour rappel).

Bonne grimpe.

Lire la suite

Ubaye: Barre de la Mortice

26 Juin 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Vous ne connaissez pas?  Normal, avec 900m de dénivelée pour l'approcher et des voies d'à peine 150m, dans une vallée perdue d'Ubaye, cette falaise ne doit  pas attirer  les foules. Pourtant quelques amoureux du coin ont dessiné là bas des voies d'escalade sur du rocher proche de la perfection. Accès: la falaise se situe au dessus de St Paul sur Ubaye en remontant le chemin du col de Serenne. 20min avant le col, vers 2500m on découvre ce beau mur de coulées grises.

Après avoir traversé longement un alpage digne des contes les plus romantiques, on découvre la barre de la Mortice avec son rocher coloré et compacte. DSCN1630.jpg
La dernière longueur de "Parfum de Pierre":
Un rocher d'altitude très riche en préhension.

Affutez vos ongles et vos chaussons pour la dalle de crépi de L3.
DSCN1637.jpg

Le site est caractérisé par son calcaire rose sorti de nulpart. Du coup le roher est très coloré avec de grandes bandes grises, là où le roher est oxydé, qui coulent sur des dalles roses à oranges.
"Entre- Boumas est la voie la plus parcourue du coin".
Comme son non l'indique, elle louvoie entre les dévers  sur de superbes dalles à crépi.
DSCN1621.jpg
Fou, fou, fou ce calcaire rose qui parrait si lisse  de loin. Et pourtant c'est du 6a... tout sur les pieds. A faire absoluent lors d'un passage dans ce coin.
DSCN1624.jpg

Lire la suite

Val Vierge

15 Juin 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Voila quelques photos de notre dernière journée de grimpe aux Calanques avant l'arrivée des fortes chaleurs (on  les attend  toujours... tant mieux). Nous sommes allés dans le Val Vierge, visiter les voies de libre à gauche de la Concave. Il y a de belles perles mais c'est un peu court. Alors autant enchainer plusieurs voies lors d'une visite à cette falaise.
DSCN1543.jpg DSCN1551.jpg
La traversée de la dernière longueur de l'Oeil de Sauron est surement la longueur la plus esthétique de cette voie avec le dévers de la Concave en fond.
Un 6b gazeux
Un océan de dalle à goutte d'eau vous attend dans le haut de "Elle est pas belle la vie". C'est certainement une des voies les plus recommandables du coin dans un niveau abordable. Attention à ne pas se tromper à la bifurcation avec "Evidence". Le 2ème point est loin, mais il y a de bonnes prises.
   

En voyant que la voie était fraichement rééquipée, nous avons aussi grimpé quelques longueurs de "l'Enfant des étoiles". Finis les terribles spits rouillés du topo, la voies est équipée en sellement comme sa voisine: "Porque te Vas". Le niveau est beaucoup plus soutenu avec pas mal de pas de bloc qui ont mal vieilli... prises arrachées??
DSCN1554.jpg Pour finir, une belle vue depuis la Concave,
avec le socle de la Candelle au premier plan et le Cap Morgiou au fond.
Lire la suite

A l'Est de l'extrème Sud-Est.

11 Juin 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Un nouveau spot d'escalade est en train de voir la jour à Breil sur Roya. Bientôt plus d'info sur ce site de couennes*** pour vous motiver à monter en Roya. 
De l'autre coté du col de Tende, le massif de l'Argentera connait un printemps humide et orageux. Comme dans le Mercantour, il faudra partir très tôt pour rentrer de votre course en montagne avant que les orages n'éclatent. Le couloir du Lourousa doit être en très bonne condition en ce moment avec une sortie au sommet de l'Argentera. Vu hier de la tour d'Aménophis III, il était bien blanc et assez large, avec de la neige 200m au dessus du bivouac Varone. 
Pour la grimpe, on a découvert un peu les falaises de granite et gneiss au dessus de Valdieri grâce au nouveau topo du val Gesso. Les falaises qui ont une approche courte sont assez asseptisées comme à la torre di Lup. Pour les autres, l'ambiance se rapproche plus d'une grande course en montagne, avec recherche d'itinéraire et des voies plus engagées. Pour l'accès à la tour d'Aménophis III et à la tour de Soprese, prévoir environ 3h de zigzag entre les vires au lieu des 1h30 du topo! Le rocher y est assez classe, mais il faut choisir les voies marquées 4**** dans le topo pour faire une voie magnifique et rentabiliser l'approche un peu longue.

Lire la suite

neige du 1er juin.

1 Juin 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Goulottes, Couloirs et mixte

Décidément l'humidité du mois de mai persiste jusqu'au bout avec des températures pas trop chaudes. Mardi, Fabien m'a raconté sa journée à l'arête Ouest du Ponset qui ressemblait plutôt à une course mixte.
Ce vendredi matin le Mercantour est de nouveau tout blanc après les précipitations d'hier. Un beau spectacle vu de la cote. C'est une oportunité pour gravir encore quelques couloirs en bonne condition ce week end. 
Lire la suite