REVALPIN

Le Val Vermenagna gâté en ce début d'hiver

31 Décembre 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

En attendant les éventuelles chutes de neige prévues pour les premiers jours de 2008, nous revoilà donc reparti vers Limone pour  quelques dégustations de grandes courbes.
En partant à presque 12h de Nice samedi, il fallait improviser un itinéraire judicieux pour skier vers Limone! En sortant du tunnel de Tende coté italien, le versant allant du Bric Costa Rossa à la Punta Miranda brillait de mille feux. Pour profiter du soleil de cette après midi, il fallait sûrement aller de ce coté. Un coup d'oeil à la carte et c'est parti pour la Costa Testette qui parait la croupe la plus adaptée pour monter sur cette crête. Après un fourvoyage sur la petite route enneigée de Casali Giocet, qui nous oblige à mettre les chaines pour sortir la voiture d'un mauvais pas, c'est à 14h que l'on chausse les skis!


undefined Au premier plan la belle pente de neige fraiche que l'on va descendre juste après.

Au fond à droite on voit la fameuse Facia.  La belle crête qui part à droite, c'est la pente des paravalanches?
undefined Arrivée au couché du soleil au sommet de la Costa Testette juste en dessous de la Cima Pittè.

Au fond le Val Vermenagna dans l'ombre déjà glacial
Après avoir profité d'une belle trace de montée, nous sommes descendus par une autre croupe vierge de toute trace partant du point 2172 sur la crête et passant par le Gias Ciapusa. La partie haute de la descente est tout en poudre légère jusqu'aux arbres vers 1600m: quelques minutes d'exception avec des courbes tout en douceur en cette fin de journée, seul sur la montagne alors que les lumières s'allument déjà petit à petit à Limone. Puis le bas de notre descente est moins bonne: une bonne croûte, puis une neige glacée au fond de la vallée.

Dimanche le temps est moins beau et on en profite pour découvrir la combe sous le Passo Del Colombo depuis Palanfrè. Décidément ce début d'hiver est bien neigeux par là-bas. Encore 5cm à 10 cm de plus dans la matinée de dimanche. Pour avoir une idée de l'épaisseur nous avons fait une coupe du manteau neigeux à environ 2100m sur un versant homogène: 2m de neige!!!!
undefined Et encore de la peuf au dessus de Palanfrè.
Au fond le caractéristique passo  del M Colombo et à droite le sommet rocheux de la Garbella.
Lire la suite

Challenge Victor de Cessole

30 Décembre 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Comme chaque hiver le CAF organise cette course à St Dalmas le Selvage. Cette année, deux parcours sont prévus de façon à satisfaire les différents types de concurrents. (Voir profils des parcours sur les affiches)

Parcours A : un parcours long et technique, destiné aux compétiteurs licenciés de niveau International, National et Régional. 

Parcours B : ouvert à tous les skieurs de randonnée voulant tester leur capacité dans une course conviviale. Les snowboarders et télémarkers seront les bienvenus sur cet itinéraire.
undefined

Lire la suite

Le ski rime avec Italie

26 Décembre 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Voila la photo qui va vous décider à passer le col de Tende pour une immersion dans l'hiver version blanc.
Comme tout le monde le dit, il y a beaucoup plus de neige versant italien que du coté français dans nos Alpes de l'extrème sud. Mais cette année le contraste est énorme, avec des chutes  de neige qui se suivent en provenance du sud-est.

Retour à Limonetto après la première descente à ski de l'hiver.

Avec autant de poudreuse, les cuisses non entrainées sont brulantes: pas de pitié pour le style en chasse neige sur le chemin.
undefined

Nous avons fait le sommet de la Giosolette. En cas de jour blanc, c'est une bonne option. L'itinéraire  monte sur une croupe  sud en longeant  une  zone boisée en versant nord: on ne peut pas se perdre et la lisière de la forêt permet de garder des points de repères pour la descente sans visibilité.  En plus c'est une classique toujours tracée par les italiens:  il n'y a pas à faire la trace à la montée.
Lire la suite

Prenez les Frappés

26 Décembre 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Cascades de glace

Ce début de saison pour les cascades des Alpes Maritimes est marqué par les antécédents de sécheresse de l'automne 2007 qui a mis à sec pas mal de cours d'eau du département. Les quelques chutes de neige de décembre en Haute Tinée n'ont pas beaucoup augmenté les maigres écoulements.
Le froid est bien là, mais les cascades classiques ne sont pas forcément les plus fournies quand l'alimentation en eau est absente. Après un petit tour à Demandols et Gialorgue samedi dernier: les versants nords sont pauvres en glace alors que la fonte du manteau neigeux en face sud avait permis à quelques lignes de grossir un peu.

Finalement nous sommes allés voir "Prenez les frappés" à Gialorgue: vallon à droite en montant juste après la première maison le long de la piste de Gialorgue.

undefined Muriel dans la première  grande longueur de glace. La cascade commence par plusieurs courts ressauts de glace, avant de venir buter sur ce premier mur au fond d'un ravin encaissé.

La cascade se devine à peine depuis la piste, mais elle se révèlera bien fournie jusqu'en haut. Les jours de beau temps, cette ligne permet de grimper au soleil. Mais le ciel ne daignera pas laisser entrevoir un carré de ciel bleu ce samedi. On ne s'attendait pas à trouver autant de glace dans cette cascade. Une belle ligne pour dépoussiérer les piolets: que demander de plus. L'euphorie était grandissante en découvrant une glace de plus en plus scuptée par le soleil en montant.

Le premier mur donne accès au petit cirque supérieur.
3 belles longueurs de glace bleutée vous attendent.
En cas de redoux ou soleil, il faudra arriver suffisamment tôt au pied de cette partie, car on voit bien que le bas est exposé à pas mal de chute de chandelles.
undefined

Samedi 22 décembre la glace était encore très froide et cassante à cause de la semaine glaciale qui avait précédée. Il fallait parfois s'y reprendre à plusieurs fois pour poser une bonne broche sans que la glace ne fissure trop autour. Mais en général, par beau temps, la glace est plutôt tendre dans la partie haute ci dessus qui prend bien le soleil.

undefined Ambiance hivernale dans les longueurs du haut.
Une neige fine est tombée dans la journée, recouvrant la glace de quelques millimètres de poudre.
undefined Le petit cigare tout en haut passe assez bien avec une option renfougne entre 2 colonnes pour les petites malines qui ne veulent pas trop forcer.

Au dessus, il n'y a plus vraiment de glace pour faire un relais sur broche. Avec 2 friends moyen/gros ou 2 cornières, on peut faire un bon relais sur un massif rocheux à droite, une vingtaine de mètres au dessus du haut de la cascade. Pour la descente, vous avez le choix entre les rappels à installer sur abalakofs ou une descente à pied rapide tant qu'il n'y a pas trop de neige: la barre rocheuse se contourne en traversant vers le fond de la vallée de Gialorgue (ouest). Il faut traverser sans perdre d'altitude en passant plusieurs ravines, jusqu'à trouver une pente boisée facile. On descend dans les mélèzes pour rejoindre la piste en fond de vallon.
Lire la suite

Ligurie mon amie

12 Décembre 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Couennes

Voila quelques idées de site de couennes au chaud l'hiver que nous avons découvert le week end dernier.

Dans le Val Argentina le site le plus beau est certainement "Corte". Un site en plein essor, dans une vallée italienne très authentique. Le calcaire y est assez sculpté et calcifié, malgré un aspect de calcaire d'altitude. 
Le val Argentina se rejoint en sortant de l'autoroute à Arma di Taggia (20min après Vintimille). Ensuite il faut remonter la vallée jusqu'à Molini di Triora. 5 min après ce village en direction de Triora on prend une petite route à droite en direction du village de Corte. Après quelques lacets, un peu en dessous du village de Corte un panneau indique à gauche le site d'escalade ou "rocca de arrampicata" en italien dans le texte. On peut trouver le topo du site sur internet mais il manque les voies les plus récentes.  
DSCN2666.JPG

Le secteur  principal est le plus ensoleillé pour l'hiver. Certaines voies sont majeures sur ce rocher gris bleu.

Au programme pas mal de plats adhérents et de mouvements dynamiques.


Il y a 3 ou 4 secteurs, tous orientés au sud/ouest à Corte. Mais les autres sont plus ombragés sous des arbres: à garder pour une saison plus chaude. Un clin d'oeil à Gérard Goglio qui adore ce site apparemment. Merci à Fabien Arsento qui a des origines dans le fond de cette vallée et qui nous a motivé à monter découvrir ce site.
Dans le val Argentina, il y a aussi de belles falaises un peu plus haut à Loreto avec même quelques petites "grandes voies". Mais on reviendra au printemps, car il y fait moins chaud.
DSCN2672.JPG En plus vous  pouvez même en profiter pour faire du lèche vitrine de Noël sur la Costa di Fiori avec toutes les stations balnéaire très chiques: de St Rémo à Finale Ligure.

Dimanche nous avons rejoint Finale Ligure et ses falaises beaucoup plus connues et fréquentées. Nous sommes tombés par hasard sur le spot le plus en vogue du coin en hiver: La Rocca di Corno. Par rapport à Corte on perd la tranquilité, mais on gagne la vue mer avec une belle  petite île au milieu des flots et un rocher à trou formant autant de bac même dans les dévers les plus prononcés.
Dans le secteur ouest, aux alentours du 6c majeur "Rombo di Vento" plusieurs grandes longueurs de 7a à 7c ont été équipées récemment dans les dévers rouges criblés de trous. Du coup c'est le spot à la mode des italiens du coin qui se retrouvent ici le week end.
Les autres secteurs de ce site présentent de magnifiques murs verticaux avec des voies remontant des rangés d'alvéoles sympathiques. La patine se fait sentir dans certains 5c/6a, mais les voies un peu plus dures sont préservées.  

Le secteur Rombo di Vento: le rendez-vous des génois en manque de voie en 7+++ chaque week end d'hiver?

En tout cas c'était blindé de monde ce dimanche.

Rombo-di-Vento.jpg

Les couennes de la Rocca di Corno sont toutes superbes avec le rocher si particulier en nid d'abeille de Finale.
 (question pour Stéphane: Mumu grimpe vraiment à 2 pieds sur cette photo?)

Rocca-di-Corno.jpg

Vive l'italie et les panettones à tremper dans le cappuccino.
Lire la suite