REVALPIN

Photos à Scandale

3 Septembre 2008 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Comme promis voila quelques photos, en remontant la voie, des premières cordées qui sont allées grimper "Scandale" au Ponset. Les 3 premières photos sont de Totox et Alex Mary et les 3 suivantes sont d'Antoine Rolle et Tom membres de l'équipe départementale jeune alpiniste 06.
Visiblement il ne fait jamais trop chaud dans cette face, car certains ont l'onglé, d'autres ont mis la goretex et personne n'a sorti le short du mois d'août! Mais les longueurs qui grimpent sont bien là, à portée de main de la Côte d'Azur, et c'est l'essentiel.
 


Ci dessus  une photo de l'attaque au pied de la voie et un grand écart dans L2
 
Ci contre, il ne doit pas faire très chaud pour avoir sorti la goretex?

Voila quelques remarques qui ressortent des premières cordées qui se sont régalées sur les lichens du Ponset. Visiblement les cotations sont un peu surévaluées dans l'ensemble, ce qui donnerait une voie plutôt TD+. Il y a bien assez de pitons en place. Il reste un pas un peu expo dans la dalle blanche de L5 et au début de L6 qui peut s'éviter par le dièdre facile à droite. Prendre 1 ou 2 petites sangles ou cordassons pour cravater quelques clous difficiles à clipper n'est pas une hérésie. Avec tout ça c'est que du bonheur visiblement.
 

 Ci dessus le départ de la fissure de L4 avec le clocheton caractéristique de la voie Dufour Morisset  en arrière plan.


A gauche vue plongeante dans l'interminable L5.



Ci dessous quelques pas de dalle dans L7, bien haut perché au dessus des névés là bas au fin fond de la combe du Pas du Mt Colomb.
 
Lire la suite

Bonne Bouteille

3 Septembre 2008 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Comme un bon cru, la "bonne bouteille" de Tavels se laisse savourer par les amateurs de ce qui est bon : une texture granuleuse comme se doit le granit, une robe gris orangée, un arôme floral de genépy et une saveur ensoleillée de l'après midi.

Je ne connaissais pas les voies de la face principale de Tavels, mais ça vaut vraiment le coup. Le granit est sain et sculpté en mini tafoni. Le joyaux de cette face est bien sûr la grande dalle centrale qui est traversée par "Bonne Bouteille" et par "Les Sospelois". Dans "bonne bouteille" la longueur qui remonte la dalle est un petit monument. Le mur est à peine fissuré pour avoir permis aux ouvreurs de pitonner et la longueur présente une succession de prises toujours bien placées pour que l'escalade déroule en 6a très conti.

Granit d'Oisan au Soreiller ou du Mercantour?

Muriel franchit le petit dévers de la première longueur du socle. Le rocher aux formes arrondies présente autant de grandes oreilles à saisir ou à cravater avec une sangle pour s'assurer.


Au dessus la deuxième longueur présente un 6c bloc, les pied à plat sur le granit croustillant. 2 goujons bien placés permettent de s'aider au cas où.
L'équipement de "Bonne Bouteille" est étrange. La partie basse a été rééquipée béton dans le style rééquipement du Mercantour jusqu'à R5, puis plus rien. La suite est restée sur pitons d'origine! Dans L4 et L5, l'itinéraire n'est pas des plus logiques et il faut sans cesse traverser vers la droite en coupant "les Sospelois " pour retrouver la voie plus loin. L'avant dernier relais est inexistant. Une vire à droite des surplombs se prete bien à sa construction sur friend.
Dernière longueur sur ce granit enthousiasmant.
Une petite traversée au dessus des toits du haut de la face met de l'ambiance pour finir cette ascension en beauté.



Finalement ce petit tour à Isola 2000 nous a bien plut. La vue sur les lac des Terres Rouges est sympa et l'approche n'est pas bien longue pour une qualité de grimpe au top. Profitons en avant le débarquement intempestif des cohortes de randonneurs des "balcons du Mercantour". Le programme comprend la construction d'un refuge au lac des Terres Rouges. Pourquoi pas, mais avec boisson à volonté SVP pour les grimpeurs qui feront un peu de spectacle!
Plus sérieusement il y avait au pied de Tavels pas mal de chamois et 7 magnifiques mouflons dimanche. Je ne suis pas sûr que ces animaux (parmi d'autres) apprécient trop une fréquentation accrue du site. Ils iront se réfugier coté italien ou deviendront accrocs aux sucreries comme les marmottes de la Bonnette. Mais que fait le parc du Mercantour? Il a quand même son mot à dire sur les aménagements en zone périphérique. A moins que l'investissement de 20 millions d'euro soit considéré comme des travaux légés qui ne portent pas atteinte au milieu naturel!!!

Lire la suite

A l'ombre de la Nasta

1 Septembre 2008 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Mais pourquoi le topo d'alpinisme autour de la Nasta porte un nom pareil : "à l'ombre de la Nasta"? Ca donne pas trop envie d'aller dans le coin, sombre, glauque, austère... Et bien, la face principale de la Nasta est orientée bien à l'ouest et même un peu NW. Du coup on y grimpe le plus souvent à l'ombre, à moins d'attaquer une voie en fin d'après midi. En plein été, la fraicheur est tout de même acceptable et le soleil peut vous rattraper au milieu de la voie si les nuages ne viennent pas jouer les troubles faits.
A son avantage, la Nasta possède un beau gneiss, formant un formidable pinacle pointé vers le ciel vu du refuge Remondino. D'ailleurs le refuge était tenu par 2 gardiennes dont une parlait français: un accueil qui nous a ravi. Et si vous n'aimez pas, nous avons construit pour vous un bivouac de rêve tout en pierre avec porte et fenêtre, à 20 min du refuge au bord du chemin qui monte vers la voie normale de l'Argentera. Avec 2 karimats et des duvets, il y a de quoi passer une nuit bien au calme.
L'orage éclate  en descendant de l'Argentera? Voila un abri 2 places tout en pierre pour vous protéger de  la pluie ou passer une nuit hors du commun sur une grande dalle de rocher.

Il est situé non loin du chemin à l'aplomb de l'aiguillette Nord de la Nasta.

Juste à droite c'est le sommet de la Nasta qui se découpe dans le ciel bleu.

 Muriel cherche l'itinéraire sur la belle quartzite de la Nasta avant de jurer un coup contre ces satanés spits toujours trop haut pour que les moins d'1m70 puissent les clipper facilement!

Le soleil est là, mais la doudoune et le bonnet se supporte bien!!
L'été 2008 aura été plutôt frais non?



Nous avons grimpé la voie presque classique "Le Bouquet des Amis", qui doit être maintenant la plus parcourue de cette face. Attention aux termes "tout équipé" de certains topos. Les goujons sont bien loin et il faut prendre un jeu de cablés et coinceurs plutôt petits jusqu'au n°1 camalot. Nous avons trouvé la première longueur la plus difficile, surtout sur le rocher gelé du matin, dans des murs polis par un glacier maintenant disparu. Si vous passez cet obstacle qui vaut peut être 6b, le reste devrait dérouler. La partie médiane de la voie est très belle sur un pilier aérien où nous avons joué à cache cache avec le soleil. En haut du "Bouquet des Amis" on rejoint la voie "Vernet" que l'on suit sur 3 longueurs jusqu'au sommet. Cette partie est bien équipé de pitons.

Le névé résiste  au pied de la Nasta en cette fin d'été. "A l'ombre de la Nasta" il n'y a pas que les grimpeurs qui sont conservés bien au frais: un vrai frigo cette face.
   Et voila le sommet et sa croix avec une cordée de 2 italiens de Cunéo sur l'arrête.

Ces 2 amis du fameux Mario Monaco (pour ceux qui suivent) ont fait une voie d'époque tout sur piton dans la facette bien raide de gauche: ça avait l'air classe.

Pour ceux qui voudraient faire du plus dur, il y a une nouvelle voie 30m à droite qui tape dans 7a. 5 longueurs de grande ambiance d'après les premiers répétiteurs. Cette voie rejoint le Bouquet des Amis au milieu. Dans R4 nous avons croisé le relais sur goujons de 8mm de cette nouvelle voie. Il ne faut pas s'y arrêter et continuer jusqu'au relais suivant.
Le topo des voies de la Nasta est disponible au refuge Remondino.

Lire la suite