REVALPIN

Un tour au Baou avant l'hiver

30 Novembre 2009 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Il y en avait du monde au Baou de St Jeannet ce samedi pour profiter du ciel ultra limpide azuréen: toutes les voies classiques étaient prises d'assaut. Mais dans le secteur central entre "L'Inominata" et "La Malet", un accent des hautes vallées résonnait dans la falaise. C'était les "Royalistes" tout droit descendus de Tende pour tater un peu de chaud rocher avant le début d'un hiver que l'on espère gavé de neige à Castérino.

Eric Teisseire, alias président de Vigilance Mercantour  se délecte du rocher rouge sculpté de la 3ème longueur du "Pigeon".

 Et puis on voit le Mercantour du sommet du Baou et surement les sentiers taillés à la pelle mécanique avec une paire de jumelles! Les vigilants sont partout.
 
Pour ce qui nous concerne, nous avons fait "le Pigeon" avec Mumu, Eric et Benoit. Tout le monde s'est régalé. Quelques fissures se prêtent bien à l'assurage sur friend et la voie est équipée de gougeons et pitons dans les zones plus compact. A priori les pitons ne sont pas utiles sauf si certains venaient à disparaître malencontreusement.
Finalement la grande cheminée passe bien. Un seul passage se négocie en "ramonage" juste pour marquer le coup et la suite est assez extérieure.

Charlie s'élève au dessus des piscines de St Jeannet dans un passage aérien de l'Innominata.

Tire pas trop sur le bloc, il pourrait rejoindre les bacs bleus en bas!!
 

Au sommet des voies, tout le monde s'est attendu sur le plateau pour un moment d'amitié. Quelle émotion de voir tout ce monde simplement heureux d'être là, au même moment, au même endroit, avec une part de hasard savoureux...

La proue se détache sur la mer et la vallée du Var juste en bas.

Quel temps splendide pour bronzer à St Jeannet ce samedi pendant que d'autres ont choisi de faire des UV sous les néons de Lingostière!


Lire la suite

Leçon de fissure à Annot

23 Novembre 2009 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Voila le nouveau spot à ne pas manquer pour peaufiner votre technique de grimpe en fissures: le site de la Chambre du Roi à Annot. Vous bavez d'envie de partir dans les spots mythiques du Yosemite ou d'Utah? Allez donc voir un peu ces fissures d'Annot et vous saurez tout de suite si ça peut vous plaire.
Ce sont des fissures souvent très pures en grès qui n'ont rien à voir avec les fissures de calcaires plus habituelles dans le sud pleines de sculptures et concrétions. Mais comment grimpe t on dans ces fentes taillées à même le rocher?
Voila une petite leçon en photos lors de notre de visite des lieux mi novembre 2009.

Le mouvent de base expliqué par Mathieu Blanchard en pleine action: la DULFER.

Les deux pieds à plat d'un coté de la fissures et les deux mains qui poussent en opposition dans l'autre sens. Et on monte alternativement les mains et les pieds. Ca tient!

C'est la position la plus courante dans les fissures d'Annot. Mais elle peut devenir très physique ou impossible (fissures trop larges, au bord trop rond, déversantes...) d'où le recours à d'autres placements.
 
 Parfois deux fissures sont proches et permettent des écarts: ouf un peu de repos avant d'attaquer la suite.

 D'ailleurs la suite de ce 6b réserve un combat loyal pour ramper jusqu'au relais avec un coincement de jambe à l'intérieur qui peut aider!

Pour se protéger dans ces fissures, il faut des friends. Plus ou moins selon votre moral et votre marge du jour. Mais il est quand même conseillé d'en apporter 2 minimum voir 3 ou 4 jeux pour grimper en toute sérénité à Annot. Alors partez en bandes. Avec le matos classique de 3 ou 4 grimpeurs, on arrive à avoir suffisamment de choix pour gravir une section qui nécessitera tout le long la même gamme de taille de friend à 2 ou 3 numéros près. Et puis les conseils des copains et leurs encouragements seront essentiels quand vous chercherez désespérément le bon numéro à placer dans la panique.  

Sylvain délaye une main après le crux de cette voie magnifique et variée qui est une des premières que l'on trouve quand on arrive sur la vire du bas.

Juste en dessous de lui c'est une "finger crak" ou fissure où l'on ne rentre que le bout de doigts et des petits friend.
Les coincements de main ou de pied dans la fissure peuvent aussi être une bonne position pour "délayer" entre deux dülfer éprouvantes. Le strapping des mains peut être une bonne idée pour une journée de grimpe à Annot. On pourra ainsi verrouiller la main protéger par le badage au fond des fissures sans douleur ni écorchures.
Mumu vous montre comment coincer les mains et le bout des pieds dans cette "hand crak", ou plus simplement une fissure dont la largeur est adaptée à celle de vos main et pied, permettant de faire des coincements dans la longueur ou la largeur de vos extrémités.

Heureusement à Annot, le grès n'est pas totalement compact et les petits trous sur les cotés de la fissure permettent parfois de varier les positions.
 

 La grande arche hyper esthétique à ne manquer sous aucun prétexte sur la vire du bas.

Plus on monte et plus ça ressemble à une traversée sous un toit! Les mains en inversée sur le rebord de la fissure et les pieds à plats... on prie pour ne pas zipper!

Alors séduit par les fissures? Nous on s'est régalé et on n'attend plus que la prochaine occasion pour y retourner. Merci à Lyonel, Antoine, Marc et les autres pour le gros boulot de nettoyage qu'ils ont fait pour que l'on puisse profiter de ce site formidable. Le topo des fissures et disponible au magasin "la Dégaine" d'Annot. Pour en savoir plus et connaître les dernières nouveautés de ce spot, il y a le site dédié tradannot. A visiter absolument, c'est énorme!
Et puis, les potes, j'attends vos photos qui doivent être sûrement démentes... N'est ce pas Sylvain.
Lire la suite