REVALPIN

Grimpe en Roya

10 Mai 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Pour profiter de ce mardi férié, nous avons fait un petit tour dans le pays perdu de la Roya. Serait-ce aussi le pays maintenant perdu de Royale? En tout cas, là bas, pas d'insécurité et personne ne paye l'ISF, s'est sûr...
Bref, au-dessus de Fontan, les maisons du petit village de Berghe sont construites avec des pierres étranges, à mi chemin entre le congloméra et le calcaire. Les falaises au dessus du village permettent de grimper sur ce caillou très prisu. Les 2 voies du topo des Alpes Maritimes peuvent s'enchainer agréablement pour dérouler une dizaine de longueurs au soleil. Une belle façon de grimper sans trop se faire peur après les émotions de la "Coryphène".

Le pilier des Italiens est équipé avec pas mal de pitons et gougons. Finalement nos coinceurs n'ont pas énorméement servis. 2 ou 3 friends et 2 sangles suffisent. C'est une belle voie dominant le village de Berghe supérieur sur éperon finalement assez raide et bien fourni en bac en tout genre.
Depuis le sommet, la descente par une vire passe au pied de la deuxième voie. "Pas l'ombre d'un doute" est une voie récente et entièrement équipée sur un beau calcaire. La première longueur est la plus dure avec un pas valant surement 6b, puis le reste se déroule de façon plus continu. Assurément une trouvaille à faire absoluement dans ce coin tranquile.  

sans-titre1.jpg DSCN1433.JPG
Vers le haut du pilier des Italiens. Plus on monte, plus le rocher est bon sur ce pilier.

Une belle vue sur le versant sud de la pointe de la Corn de Bouc depuis "pas l'ombre d'un doute"

Commenter cet article

G�g� 17/05/2007 14:49

Exact, c'était lui en tête, moi en second.On avait laissé qlqs pitons en place (1 seul marteau pour deux ! ouh! les négligents).Dans les 1ere long, toutes les belles prises trop prononcées se pétaient (conglomérats-poudinge).L'incident avait eu lieu , juste aprés la traversée vers la G, à la grande vire. Cette Long , était une espéce de longueur dans du terrain herbeux et pas trés stabilisé, vers le haut, pas protégeable .. Il y avait  2 spits au départ, aprés le relais, et heureusement qu'ils étaient là et surtout bien là, car ce vol aurait pu avoir de graves conséquences.A la décharge du terrain , il faut dire que on était allé le lendemain de fortes pluies, et peut être aussi que ceci explique cela !!!Afin de tts façons, je crois pas que j'y retournerais, sauf pour faire peut être l'autre voie, que il me semble d'aprés tes dires et aussi de "lulu" (qui je crois a équipé), serait nettemnt moins craignos !!@   Gégé

Viking 16/05/2007 16:06

C'est pas Nico qui c'était fait bien peur? Il me semblait bien que j'avais entendu dire que c'était bien "péteux" cette voie. Du coup je n'y avais pas encore mis les pieds. On s'attendait au pire. Et en fait on a trouvé le rocher pas mal du tout. Même Mumu a dit que c'était du beau caillou, avec un peu de poudingue, mais bon quand même.

G�g� 15/05/2007 19:20

"Le Pilier Des Italiens" !!! Aie! aie! aie!!! maman , bobo !!!Mauvais souvenirs, surtout dans l'avant derniére longueur, ou le rocheux foireux, est parti sous les pieds de mon 1er de cordée, qui s'est retrouvé  4 m, dessous le relais !!! Total 12 m env de vol libre !!!!!Il a fallu sortir la technique du mouflage simple et aussi de"cracher dans les mimines"....Au fait, t'auras pas retrouvé "2 paires" avec mousq. rouge et bleu... elles sont à nous !!!!! (lol)Honnêtement , pas le genre de voie que j'aimerais conseillée !!! Amoins que depuis notre passage , il y a eu des purges + ou - naturelles, par d'autres grimpeurs !!!!Le seul gros avantage, le portable passe sans pbs, trés utile pour l'hélico , et si tu n'en as pas, tu peux "gueuler", les "Berguoisiensupérieurs" , peuvent t'entendre !!!!!!!!!!!!gégé