REVALPIN

Un bol d'air frais au Piantonetto

30 Août 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Ca sonne  bien italien le "Piantonetto". Et oui c'est une vallée du Grand Paradis un peu loin du Mercantour. Une semaine de grimpe dans cette vallée il y a 5 ans m'avait enchanté. Le refuge Pontese dominant le Barrage de Telecio est un superbe camp de base d'où il est possible de rayonner sur toutes les parois alentours. Le superbe granit du Grand Paradis offre de multiples possibilités dans cette vallée. Les stars du coin sont le Bec de la Tribulazione et le Bec de Valsoera. Nous avions aussi visité les 2 voies modernes du Mt Néro plus haut dans la vallée et j'avais vu qu'il y avait pas mal de belles aiguilles tout en haut de la vallée.
DSCN1923.jpg
Le bivouac Carpano est planté au milieu d'un décors de falaises de rêve dans le haut du vallon de Piantonetto.
Un petit retour en ces hauts lieux ne pouvaient donc que nous enchanter. Après une semaine pourrie et froide le mois d'août semblait enfin se décider à laisser échapper quelques chaleurs. Les falaises du Piantonetto pour la plus-part orientée Sud et Est sêchent vite. C'est donc ainsi que nous sommes partis pour passer un week-end rallongé à l'hôtel 4 étoiles du Bivouac Carpano et explorer un peu plus les voies d'escalade du haut de cette vallée.
DSCN1895.jpg Sur le chemin  de montée au Bivouac Carpano le Becco  di Valsoera nous fait de l'oeil. Sa paroie Est très redressée présente quelques bijoux du massif: Du rocher très raide et compact avec des voies forcéement exigentes.            
DSCN1918.jpg Un Boquetin nous fait le spectacle devant le bivouac. Derrière lui la fière aiguille de la Tribuliazione se dresse vers le ciel.

Nous avons commencé par une voie très récente qui n'a pas dû être beaucoup répétée vu le peu de trace de passage trouvé dans la voie:  "Cinquantennio Della Gerva" de 1998 à l'antécime Est de la Becca Di Gay (non,non... ce n'est pas un sommet pour les tarlouses!).
Les indications du topo sur la voie ne doivent effrayer les amateurs de beau rocher tranquile. La voie est certe marquée 6b+ et A2 sur 450m, mais les longueurs ne sont jamais soutenue et le seul passage de véritable 6b est justement la longueur d'A2 qui passe bien en libre ou en artif en se protégeant sur de petits friends. On redescend du sommet par la voie normal de la Becca di Gay qui passe par son glacier supérieure et par le couloir qui borde la face à gauche.
Muriel au sommet du contrefort  Est de la Becca di Gay. On remarquera l'équipement un peu léger pour la descente glacière: des basquets "cinque terre"**, un porte gourde en guise de sac et un marteau en guise de piolet... DSCN1908.jpg
Le glacier de la Rocca Viva coule des jours paisibles entourés de pas mal de parois de granit qui pourraient faire conccurence à certains sites chamoniards.  DSCN1906.jpg
** Merci Alticoop pour la paire d'occas dénichée par hasard de cette chaussure comme on en fait plus!

A la Torre Rossa di Piantonetto nous avons fait la voie historique Cristiano-Danusso. Contrairement à la voie de la veille, la cotation TD+ est assez sévère avec des passages de 6b obligatoire. Comme quoi il n'y a pas de règle!
Cette aiguille de granit presque rose située juste au dessus de Bivouac Carpano est assez attirante. Le nouveau topo "Rock Paradise" ne donne quasiment aucune info sur cette voie, ci ce n'est son tracé sur le fil de l'aiguille près du couloir la séparant de la Testa di Money. Mais sur le topo de randonnée et alpinisme dans le Grand Paradis de 1976 trouvé au bivouac, la voie est décrite longueur par longueur. D'après ce bouquin la voie Cristiano-Danusso était le défit le plus exigeant des années 70 dans ce massif. Il fallait donc absolument allé visiter cette voie tombée dans l'oublie.
DSCN1925.jpg
Pour les premières longueurs de la Torre Rossa di Piantonetto, il faut prendre une variante attaquant tout droit sur le pilier.
Elle permet d'éviter les longueurs d'origines passant trop près du couloir exposé aux chutes de pierres.
Ca artif dur dur dans la longueur clef de la voie. On remarquera au passage l'embrouillamini de sangle du relais pour essayer de trianguler au mieux tous les points.

Dans cette longueur coté A3 par les anciens, tous les pitons nécessaires sont déjà en place. Il suffit de rajouter quelques coinceurs entre certains pitons pour passer.
DSCN1935.jpg
Un granit presque rose à beaux cristaux. Une escalade raide vraiment enthousiasmante et principalement en libre. Un sommet pointu et estétique sur un bloc monolithique. Une descente pratique en 3 rappels coté nord pour prendre pied sur le glacier de la Rocca Viva. Cette voie a tout pour plaire encore aux alpinistes d'aujourd'hui 40 ans après son ouverture.

Commenter cet article