REVALPIN

Un automne au chaud en falaise

26 Septembre 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Vous avez pris l'habitude de dérouler des voies de plusieurs longueurs cet été? Vous voulez continuer à vous faire plaisir sur la Cote d'Azur cet automne? Mais vous avez déjà visité toutes les grandes voies intéressantes du Sacro Saint "Baou de St jeannet" et le Verdon vous parait un peu loin.
Voila pour vous une petite sélection de site de grandes voies pour grimper au chaud dans les environs de Nice les mois qui viennent.

Tout d'abord il y a les sites connus pour la couenne qui recèlent souvent quelques voies un peu plus longue.
- Le secteur Monte Grosso à Peillon est idéal pour lézarder au soleil. Une dizaine de voies de 3 ou 4 longueurs de 5+ à 7a en fait un site très abordable. Seules les voies "Atout Roc" et "Bertha Gonzales" ont des cotations assez sévères.
En plus le secteur a été relooké cet hiver avec pas mal de nouvelles couennes dont certaines de 2 longueurs. Il vaut mieux un niveau 6c/7a mini pour s'y faire plaisir.
- La Turbie est un site trop souvent oublié pour ses grandes voies. La paroi du fort est la valeur sûr de la Tête de Chien. Le début de la falaise à gauche présente quelques magnifiques lignes faciles: "Dis Merci" ou encore "Bulles de Savon". Plus loin, juste avant la grotte de Narcisse, il y a une concentration de voies de 3 longueurs de niveau 6a à 6c. "L'Erreur de Descarte" ou "Nagasaki" en deuxième longueur sont de véritables bijoux.
Par une journée sans vent, n'hésitez pas à découvrir le secteur le moins connu de la Turbie: le mur de "Bleue". Juste après Périph Ouest on découvre ce coin aérien au dessus de Monaco. Les voies de 3 longueurs "Passagers du Vent" ou "Gougoutte" portent la marque Foidfond et vous laisseront de sacrés souvenirs.


Ensuite voila quelques sites de grandes voies qui changent de l'ordinaire, où vous ne serez pas dérangé par le monde. Pourtant la qualité du rocher est bien au rendez vous.
DSCN1775.JPG
"Crack" à Gourdon.
Le pas clef de la deuxième longueur est une fissure déroutante.

Un peu de souplesse nécessaire pour passer ce dévers qui parait impossible du bas.

- Les grandes voies de Gourdon ne sont pas très connues. Pourtant le rocher est assez sculpté sauf dans les 2 voies terrains d'aventures où il est plus délité. Les plus belles voies sont "le Grand Dièdre" et "Crack" qui est déjà moins classique avec des points assez éloignés. Le schéma du topo n'est pas très explicite, est il n'est pas facile de savoir dans quelle voie on descend depuis le haut. Le parking est évident 1km avant Gourdon en venant de Pré du Lac". Pour se repérer:
. le rappel de "Crack" est juste au dessous du parking dans la forêt. (peu de soleil)
. le rappel du "Grand Dièdre" est au sommet d'une grande dalle rocheuse dégagée un peu plus loin. (soleil le matin)
. enfin les rappels de "Sauce piquante" et "Noisette d'amour" sont au sommet d'une petite aiguille beaucoup plus loin à l'ouest.

- Pour finir un coup de coeur pour les gorges de St Colomban à Lantosque. Ce site de moyenne Vésubie chauffe très vite grâce à une exposition sud. Le calcaire y est magnifique avec une strate à silex. Les cristaux qui dépassent permettent de fabuleuses envolées dans des murs raides sur de bonnes prises saillantes. Le niveau moyen est plutôt 6c / 7a, mais il y a même une voie de 3 longueurs en 6b max plus abordable: "Raviolis". Toutes les voies sont très bien équipées avec des points rapprochés... A découvrir absolument.

Pour toutes ces voies, une corde à simples de 80 m suffit. Attention! Faites toujours un noeud en bout de corde surtout si vous avez pris l'habitude de 2 x 50m ou plus pour les manip en montagne.

Commenter cet article