REVALPIN

Ubaye versant soleil

27 Septembre 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

L'ubaye, c'est déjà dans les Alpes du Sud, et il est souvent possible d'y grimper en montagne assez tard dans la saison. (Faudrait quand même que la neige d'hier fonde un peu). Voila au cas où quelques tuyaux sur des spots orientés bien au sud pour profiter des rayons solaires.

Le Chapeau de Gendarme est une de ces falaises les plus proches de Nice. Juste derrière le col de la Cayolle, ce sommet est assez connu grâce à ses beaux murs jaunes et gris visibles de la vallée et l'équipement béton de ses voies. L'approche par les ruines du village de Petite Cloche est très bucolique, avec une mention spéciale pour les centaines de jardinières de fleurs de la maison au début du chemin.

Le Chapeau de Gendarme vu des ruines de Petite Cloche.

Ciel limpide d'Ubaye et tranquilité assurée
DSCN2004.JPG
Première longueur dans "le Boulevard des Choucas".
Des dalles de calcaire gris à cannelures et gouttes d'eau pour les 2 premières longueurs.
Pour l'escalade c'est principalement de la dalle sur de beaux murs redressés est compact. Quasiment chaque voie comporte quelques longueurs d'anthologie.

DSCN2015.JPG Et hop encore une belle cannelure un peu plus haut dans la voie.

Vraiment du beau caillou sur ce sommet.

DSCN2018.JPG Escalade au Chapeau de Gendarme sur fond de Grande Séolane. Il parait qu'il y a aussi de belles voies là bas. Mais nous n'y sommes jamais allés.

Vous connaissez? Vous avez une voie à conseiller?

L'Empeloutier et le Gréponnet sont des sommets cachés au dessus de la route de la Bonnette versant Jausier. Il existe une voie d'escalade entièrement équipée sur chacune de ces montagnes. Leur particularité réside dans la couche de grès marron que l'on traverse en haut des voies. L'érosion a sculpté ce grès meuble en sorte de tafonis extraordinaires pour le grimpeur.

On voit bien la différence de couleur entre le calcaire et le grès sur l'Empeloutier.

Cette voie comporte un passage en dalle assez obligatoire en 6b. Les chaussons précis s'imposent.
DSCN2002.JPG
Première longueur dans "Une Ebauche de Débauche".

L'ambiance n'est pas très aérienne dans les voies, mais chaque longueur exploite le meilleur rocher de chaque ressaut.

DSCN1994.JPG Et enfin la couche de grès érodée en haut des voies.

Le grès est plus noir et lisse dans certains passages du "Réveil des Nummulites" au Gréponnet

La Pierre André n'est plus à présenter. Car si vous ne connaissez qu'un sommet en Ubaye, c'est peut être bien celui là! La face sud de cette pyramide présente une belle quartzite rouge qui fourmille de voies d'escalades. Les voies modernes jouxtent les vieilles voies pour le bonheur de tous.

Pour finir la Tête de Sanglier sera la dernière de cette sélection. Près de la route avant Maljasset, un contrefort a été équipé de quelques grandes voies clef en main. Plus haut la barre rocheuse est encore grande est bien orientée au sud. On peut encore s'y prendre au jeu des pionniers tellement l'équipement est inexistant. Ca tombe bien car le rocher est très fissuré pour accueillir vos friends. On approche cette falaise depuis le vallon des Houerts que l'on quitte sur le plat au dessus de la forêt pour traverser vers la droite et atteindre le pied de la face sud en traversant sur des vires. Le plus bel itinéraire est certainement l'enchaînement du bas d' "Isabellarium" puis du haut de "l'Innomée"

Photo à venir pour ces 2 derniers sommets...

Commenter cet article