REVALPIN

Prenez les Frappés

26 Décembre 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Cascades de glace

Ce début de saison pour les cascades des Alpes Maritimes est marqué par les antécédents de sécheresse de l'automne 2007 qui a mis à sec pas mal de cours d'eau du département. Les quelques chutes de neige de décembre en Haute Tinée n'ont pas beaucoup augmenté les maigres écoulements.
Le froid est bien là, mais les cascades classiques ne sont pas forcément les plus fournies quand l'alimentation en eau est absente. Après un petit tour à Demandols et Gialorgue samedi dernier: les versants nords sont pauvres en glace alors que la fonte du manteau neigeux en face sud avait permis à quelques lignes de grossir un peu.

Finalement nous sommes allés voir "Prenez les frappés" à Gialorgue: vallon à droite en montant juste après la première maison le long de la piste de Gialorgue.

undefined Muriel dans la première  grande longueur de glace. La cascade commence par plusieurs courts ressauts de glace, avant de venir buter sur ce premier mur au fond d'un ravin encaissé.

La cascade se devine à peine depuis la piste, mais elle se révèlera bien fournie jusqu'en haut. Les jours de beau temps, cette ligne permet de grimper au soleil. Mais le ciel ne daignera pas laisser entrevoir un carré de ciel bleu ce samedi. On ne s'attendait pas à trouver autant de glace dans cette cascade. Une belle ligne pour dépoussiérer les piolets: que demander de plus. L'euphorie était grandissante en découvrant une glace de plus en plus scuptée par le soleil en montant.

Le premier mur donne accès au petit cirque supérieur.
3 belles longueurs de glace bleutée vous attendent.
En cas de redoux ou soleil, il faudra arriver suffisamment tôt au pied de cette partie, car on voit bien que le bas est exposé à pas mal de chute de chandelles.
undefined

Samedi 22 décembre la glace était encore très froide et cassante à cause de la semaine glaciale qui avait précédée. Il fallait parfois s'y reprendre à plusieurs fois pour poser une bonne broche sans que la glace ne fissure trop autour. Mais en général, par beau temps, la glace est plutôt tendre dans la partie haute ci dessus qui prend bien le soleil.

undefined Ambiance hivernale dans les longueurs du haut.
Une neige fine est tombée dans la journée, recouvrant la glace de quelques millimètres de poudre.
undefined Le petit cigare tout en haut passe assez bien avec une option renfougne entre 2 colonnes pour les petites malines qui ne veulent pas trop forcer.

Au dessus, il n'y a plus vraiment de glace pour faire un relais sur broche. Avec 2 friends moyen/gros ou 2 cornières, on peut faire un bon relais sur un massif rocheux à droite, une vingtaine de mètres au dessus du haut de la cascade. Pour la descente, vous avez le choix entre les rappels à installer sur abalakofs ou une descente à pied rapide tant qu'il n'y a pas trop de neige: la barre rocheuse se contourne en traversant vers le fond de la vallée de Gialorgue (ouest). Il faut traverser sans perdre d'altitude en passant plusieurs ravines, jusqu'à trouver une pente boisée facile. On descend dans les mélèzes pour rejoindre la piste en fond de vallon.

Commenter cet article