REVALPIN

La neige s'installe dans le Mercantour

14 Janvier 2008 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Un hiver 2008  historique pour le ski dans le Mercantour! Une saison  dont on se souviendrait longtemps! On se prend à y rêver en ce moment, tellement les quantités de neige sont inhabituelles. Arrivera t on à voir enfin nos montagnes sous un manteau blanc au printemps, comme le montre les photos des 100 plus belles des Alpes du Sud qui paraissent trop souvent dater d'une autre époque. 
En attendant on se gave de poudreuse comme jamais depuis au moins 3 ans ici.

Mathieu Blanchard se régale en face sud du Baus de la Frema au dessus de la Colmiane.

On a vu pas mal de pins s'effondrer sous le poids de la neige!!!
undefined

La poudreuse, on en trouve quand même chaque année en cherchant bien dans les Alpes Maritimes. Mais là, c'est à basse altitude et en tout versant que l'on trouve une bonne couche agréable à tracer. Le contraste par rapport aux dernières années se trouve surtout en face Sud et Est. A la place des champs de caillasses, on peut faire des descentes de rêve qui laissent perplexe. La chute de la semaine dernière qui a bien transformé sous 2300m a formé une bonne sous couche. Par dessus, la nouvelle couche de neige qui reste froide est donc un régal à tracer.
Le risque d'avalanche est très marqué même en moyenne montagne, surtout dans les versants froids où la sous couche ne s'est pas pourrie en profondeur la semaine dernière.
C'est le moment ou jamais de skier les pentes sud et lumineuses de nos "Alpes du Soleil".

Le  Haut Var dimanche entre 2 perturbations: Les rochers de Roche Grande à droite et les environs du Pelat au fond.

Une photo de Martin  Vallée qui est allé tater la poudre loin des foules à la Cime de l'Aspre par le hameau des Tourres depuis Châteauneuf
undefined

Commenter cet article

Fred 14/01/2008 18:59

La Bernade depusi le Col de Toutes Aures ? C'était limite dimanche, mais avec les nouvelles chutes de neige pourquoi pas ??? Le problème c'est de passer à travers la forêt sans trop faire le sanglier. Il y a bien une piste, mais elle s'artête avant d'arriver aux alpages.Tu me tiens au courant.Fred