REVALPIN

Cascade des 2 chèvres

14 Janvier 2006 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Cascades de glace

C'est l'histoire de 2 biquettes oubliées lors de la descente du troupeau du vallon de Sallevieille en octobre. N'osant pas descendre le pas du verrou de roya où le chemin se raidit entre les barres, elles trouvent refuge dans une petite grotte sur une vire au dessus des barres. Mais avec l'arrivée du froid et de la neige le piège se referme. Elle ne peuvent plus quitter la vire car le ruissellement qui les abreuvaient surement s'est transformé en cascade et de l'autre coté les pentes de neige sont trop glissantes. C'est ainsi qu'on les trouve par hasard lors d'un premier repérage par le haut début décembre de cette fameuse cascade qui ne s'était jamais formée les années précédentes.

Elle n'a surement encore jamais été grimpée mais elle a déjà un nom prédestinée: la cascade des 2 chèvres.

1 mois et demi plus tard, on revient il y a 2j dans le coin pour affuter un peu nos lames sur le rocher de Roya. Les 2 chèvres sont toujours là, blotti l'une contre l'autre. Elles ont mangée jusqu'au tronc les quelques petits mélèzes qui poussaient là et ne vont pas tarder à nourrir les aigles royaux. La scène fait vraiment pitié et j'en descends une en la portant dans les passages les plus scabreux. Elle est maintenant au chaud dans une grange de Roya.

Une des 2 chèvres victimes de la négligence d'un berger mais surtout d'un système: à quoi bon courrir après 2 bètes quand le berger sait qu'il a déjà touché les primes européennes pour leur perte...

Fin de l'épisode: on trouve aujourd'hui le prétexte d'une journée d'initiation à la cascade de glace pour retourner à Roya et descendre la deuxième. Mais elle n'est plus là! Apparement le berger est venu la chercher d'après un habitant du village.

Fred assure Anne dans les coulées d'initiation qui sont bien en conditions en face du chemin un peu plus haut que la grande cascade du verrou. Relais en place sur les arbres avec maillons. Froid glacial et structure très cassante aujourd'hui. Soleil jusqu'à 11h.  

Fin de la journée initiation avec une tentative dans la cascade des 2 chèvres. Au bout de 6m dans L2, le cigare sur lequel je monte se tasse sur une base quasi inexistante. Une fissure large d'1cm coupe le rideau vers mes piolets à peine posés dans les trous. C'est la retraite sur le rocher en retenant son souffle.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article