REVALPIN

Tour des glaciers du Mercantour

17 Mars 2008 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Condition de ski extra ce week-end dans le Mercantour: neige de printemps en versant ensoleillé et même de la poudre sur le versant N italien dont 5cm de fraiche tombée dans la nuit de samedi à dimanche. 
Y a-t-il vraiment encore des glaciers sur le versant N de la chaîne Clapier / Gélas? Nous n'en savons rien. Mais voila une excuse toute trouvée pour aller visiter ce coin haut perché du Mercantour à quelques encablures de la Gordolasque.

undefined Et voila les crevasses traversées périeusement ce week end dans le Mercantour! Devinez où?

L'accès à ces montagnes est assez long en remontant la vallée de la Gordolasque. Heureusement le refuge de Pagari, idéalement situé au milieu de la zone glacière, permet de faire un tour sur 2 jours. De nombreux cols sur la frontière permettent d'adapter le tour à la forme et à la météo du jour.
Nous avons commencé par le glacier du Clapier et une remontée au refuge de Pagari en coupant les deux moraines du glacier de Peirabroc. Le lendemain après avoir longé le glacier du Muriaon, nous avons rejoint le vallon de Pantacreus par le Pas supérieur du Muraion. Ensuite nous sommes rentrés vers la Gordolasque en remontant le glacier de la Malédie et le pas de la Cime Borello. Il reste encore les glaciers du lac Blanc et du Gélas à visiter pour une autre fois!

Au lever du soleil, le refuge de Pagari  garde fièrement la face nord de la Malédie qui s'est poudrée pendant la nuit. undefined
Mumu serre les dents (mais pas les skis) pour traverser la pente du Pas Supérieur du Muraion, donnant accès à quelques reliquats de poudre dans le vallon de Pantacreus. undefined

Entre la Malédie et le Chafrion,3 cols permettent de repasser coté français: le plus classique est sûrement le pas Est de la cime Borello. Mais il y a aussi le Pas de la Malédie et le Pas Ouest de la Cime Borello au sommet du glacier du lac Blanc. Le couloir étroit de ce dernier n'est pas vraiment skiable du coté Français.

Les prochains glaciers italiens nous serviront sûrement de belles coupes garnies de boules fraise/vanilles agrémentées de plein de chantilly!!

undefined A gauche le glacier de la Malédie et à droite le glacier du Lac Blanc vu des environs du lac bleu.
undefined En cherchant bien, vous trouverez les deux refuges de Nice en bas de cette photo.

Au dessus, les Chamineyes et la tête du lac Autier dominent le paysage.

Pour les conditions en Gordolasque, il faut déchausser 2 fois dans le mur des italiens, mais la vallée est encore assez bien pourvue de neige.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Viking 28/03/2008 14:57

Désolé pour le retard, Murielle2. Nous sommes bien montés par la crête partant de la baisse de Maïris. C'est l'itinéraire de montée classique depuis le Boréon qui permet de faire une boucle sympathique en descendant par la combe nord rejoignant la combe de Trécolpas.

anonyme 23/03/2008 20:54

Bonjour,ça donne vraiment envie quand on voit vos photos. Et surtout ça nous a donné une idée de rando pour demain lundi ; par contre, est ce que vous êtes monté par la crête de la mairis ?Et dans quel état est elle ?a bientôtMurielle n°2 !

Viking 19/03/2008 14:46

Les crevasses de la première photo sont en fait les cahos de glace du bord du lac Long que nous avons traversés en descendant vers la Gordolasque. Coté italien, les seules traces des résidus de glaciers en hiver sont les moraines très présentes dans le paysage.

fred 18/03/2008 19:49

tu l'as prises ou cette photos ?