REVALPIN

2011, 100% ski??

11 Janvier 2011 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Comment bien commencer l'année 2011?

Nous avons essayé une semaine de vadrouille, sans but précis, en laissant nos skis se diriger là où le vent nous pousse : rien de tel pour laisser vagabonder ses pensées en imaginant à quoi va ressembler 2011.

 

Au menu de cette 1ère semaine de 2011, une grande portion de Champsaur, agrémenté d'un soupçon d'Ubaye pour digérer la galette des rois. Le tout arrosé d'un peu trop de gros nuages pétillant.

 

DSCN9939

Un pic-nic de midi, haut perché sur les cimes de l'Oisan.  

 

Une bande de skieurs de bonne humeur, et voila l'esprit qui vagabonde déjà vers de nouveaux horizons pour 2011.

 

Pour fêter le début de l'année, il fallait quand même une sortie exceptionnelle, car on ne mange pas une simple soupe pour le réveillon. Notre hôte Mathieu avait ça dans les cartons: La pointe des Moutières en boucle depuis la vallée de Champoléon.

 

Mumu prête pour passer la corniche défendant l'accès au glacier du Mourre de la Mine en face nord de la pointe des Moutières.  

 

La boucle fait 1800m de dénivelés dans des vallons sauvages à souhait. On a fait la trace après une semaine de grande fréquentation des montagnes pour les vacances de Noël : idéal pour digérer le fois gras.

DSCN9943

 

DSCN9947 Les free riders du groupe font chauffer les spatules dans la descente, avec une vue grandiose de L'Olan à la Barre des Ecrins derrière.  

 

La météo de la suite de la semaine était plus cahotique, mais il y avait moyen de skier presque tous les jours entre deux averses.

 

  DSCN9990
DSCN9978
 Montée dans la combe d'Arsinard avec derrière le fabuleux profil de l'Aiguille d'Orcières. 
 Dans la belle descente du Piolit après une traversée épique du sommet en plein brouillard. C'est par où? Il suffit de suivre l'arrête, on arrive finalement bien au sommet. Mais la vue sur Gap, ce sera pour autre fois.

 

DSCN9995

 Sur l'arête en direction de la Grande Autanne, dont on gravira la pyramide sommitale crampons au pied.

 

A droite on distingue le Piolit skié la veille: une grande classique champsaurienne.

 

Décidément ce Champsaur nous a séduit pour le ski. Les possibilités d'itinéraires paraissent infinis sur ces montagnes aux portes de l'Oisan pour les rando plaisirs comme pour les grandes bambées.

 

La suite du séjour se passe autour de Barcelonnette en Ubaye. L'occasion pour nous de passer quelques jours avec notre rayonnante Camille Audibert, qui s'est établi avec sa mère dans la cité des Mexicains pour l'hiver.

 

DSCN0007
 Une petite rando à L'Arpillon au dessus de la station de ski de St Anne : idéal pour profiter d'une éclaircie fugace un jour de mauvais temps.

 

Quelle bonheur de retrouver Camille qui n'a pas perdu son enthousiasme de la vie, trois ans après son terrible accident neurologique qui bouleversa le cours de sa vie! Un concentré émotionnel qui nous a profondément touché chaque jour un peu plus.

 

DSCN0024

 Un grand moment de plaisir à la sation de ski de Sauze avec Camille et sa mère.

 

Du soleil, la volonté de dépasser le handicap et les grands espaces de liberté des montagnes immaculées: tous les ingrédients étaient là pour des sensations intenses.

 

 Camille, sous le feu des projecteurs, s'applique à arrondir les virages sous l'oeil attentif de sa mère qui tient la caméra.

 

On skiera jusqu'à la fermeture des pistes pour profiter jusqu'aux dernières gouttes de ces sensations enivrantes.

DSCN0030

 

Vous cherché un hébergement de qualité en Ubaye: n'hésitez pas à essayer l'hôtel de charme "La Grande Epervière" que Marie Cécile a repris en gestion à Barcelonnette. C'est une magnifique villa des mexicains, confortable et meublées avec un goût parfait.

Pour le ski de randonnée en Ubaye le secteur de l'Arche propose de multiples possibilités. Nous avons testés le Bec de l'Aigle en traversé avant de rentrer sur Nice.

 

DSCN0042

 La montée par le vallon de Font Crèse est assez plaisante et souvent tracée par nos amis italiens.

 

Derrière le sommet de la Meyna domine le village de St Ours: et voila la machine à rêves qui se met en marche pour des projets de grimpe estival.

DSCN0052

En descendant du sommet du Bec de l'aigle coté vallon Bernard, nous sommes tombés sur cette magnifique dalle gravée.  Cette vallée serait-elle le pendant de notre vallée des Merveilles? En tout cas, elle était déjà bien fréquentée en 1842.

Pour les amateurs de gravure, cherchez cette dalles vers les sources de Font Ravelle sur l'IGN.

Commenter cet article