REVALPIN

Le GR du Verdon

2 Mai 2006 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Rien de tel qu'un petit tour au Verdon pour calmer un peu les ardeurs des grimpeurs un peu trop excités que nous sommes. Déjà que les cotations sont parfois tournées en dérision... Mais au point de batiser "GR 69" une voie qui nous a parru pas si facile, ils sont vraiment farceurs ces Marseillais.

Le "Triomphe d'Eros".... Faut quand même grimper dans ce GR le plus dur de France?

Il y a de la lecture au relai: Les tags des marseillais bariolent la voie.

La traversée dans le haut de la voie pour prendre pied sur le fil d'un pilier très aérien.

De l'autre coté du Verdon, en traversant la passerelle de l'Estellié on peut accéder aussi à des voies sympatiques pour changer de l'Escales. On est allé visiter le dièdre de l'oursinade au secteur de l'Estellié au dessus du sentier de l'imbut.

.

Muriel se bat dans la dernière longueur du long dièdre caractéristique de la voie.

Il ne faut pas se laisser décourager par les 2 longueurs végétatives du départ, la suite déroule agréablement.

Traversée du Verdon à pied: ça raffraichi les pieds après la surchauffe dans les chaussons.

Pour info on a aussi fait "le Tobogan de la Mort". C'est dément: un canyon sec vertical de 200m. Le topo n'est pas très précis: il ne faut pas hésiter à chercher son chemin à droite ou gauche de l'axe principal. Contrairement au topo: pas besoin de friends, c'est suréquipé.  Par contre les 20 dégaines du topo ne sont pas de trop du coup, attention au tirage! Corde de 55m minimum!!

Commenter cet article