REVALPIN

Traversée du cirque de l'Argentera

12 Juin 2006 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Le topo inédit traduit par Bruno Duquesnoy c'est : ici (merci, on a peu près trouvé l'itinéraire)

En voila un beau voyage, perdu pendant 2j sur les arêtes de ce cirque fabuleux: Madre Di Dio Est, Ouest, Punta de Cessole Est, Ouest,  Aiguilles des chamois, Punta Purtchreler, Punta Genova, Argentera Sud, Nord, Gelas di Lourousa, Corno Stella, Chainon des Guides.

Une traversée au long cours à prévoir en 2j minimum si l'on veut s'encorder. Des dizaines de pointes acérées et de gendarmes à escalader.

Premier sommet du jour: C'est La Madre Di Dio avec sa vierge blanche. L'argentera parrait encore bien loin derrière... Inatteignable. C'est encore long Serge?

Sommet de la Punta de Cessole avec en arrière plan la Nasta et ses belles voies juste au dessus du refuge Rémondino. Encore beaucoup de neige au pied de la Nasta.

Attention au choc, en arrivant dans le cirque de l'Argentera le premier jour : on voit l'immense arête qu'il faut parcourir. Il ne faut pas se décourager avant d'avoir commencé.

Le coucher de soleil au bivouac en dessous de la Punta Genova. On voit même la French Riviera et ses lumières au fond.

Une pause acrobatiques sur l'arête. Faut bien se distraire, il en reste encore quelques km à parcourir avec les sacs de dingue imposés par le bivouac 3*

Logistique: pas besoin de crampon en cette saison. Le plus dur est de trouver un bon emplacement de bivouac sur ces arêtes avec de la neige pour faire de l'eau. Il faudra monter vers le sommet de l'Argentera pour trouver une crête large et plate. 

J1: On est allé jusque sous la Punta Genova en partant à 7h de Nice soit 7h30 d'escalade de 12 à 19h30.

J2: Encore 7h pour atteindre le sommet du Corno Stella. Fatigué, il est déjà 14h et on évolue dans un brouillard à couper au couteau (Dur, dur pour l'itinéraire). On est redescendu en rappel. Faudra revenir pour la suite surement très technique.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean luc lopez 13/09/2006 19:11

hello
on a pas été  (cause meteo peu stable)  sur la traversee , on a fait cresta savoia ( derriere les prefouns) que je te conseille si tu ne connai pas + un bivouac au blocos qui n'a pas porté ces fruits puisque la journee d'aujourd'hui a été pourrie ....on a bricolé sur l arrete SE de la tete des bresses  pour passer la journee . merci pour tout a bientot jluc
 

Viking 08/09/2006 10:03

On a fait pas mal de petit rappel de partout alors que tout passe en descalade sur le topo. Pour descendre du corno, il y a des rappels équipés coté Nord ouest. J'ai fait la voie classique remontant ce pilier et franchement je me vois mal descalader tout ça!!!
Pour les chaussures on était 2 en grosse légère car on avait pris les crampons avec toute la neige qui restait en début de saison surtout dans la descente du Gélas di Lourousa. Serge avait pris ses baskets et était arriver à passer les couloirs de glace avec la corde et en rappel. Mais maintenant plus de problème de neige je pense. Chaussons obligatoires pour le Corno.

jean luc lopez 06/09/2006 19:35

Hello
 
merci pour tes infos , sinon ça passe en grosse de rocher  legere ? pas vu les rappel dans le topo , il sont apres le sommet du corno ?
merci jluc
 

Viking 05/09/2006 11:09

Le principal conseil est de bien optimiser le poids du sac, car il va falloir le porter jusqu'au bout. En choisissant une période chaude on peut limiter les affaires de bivouac en prenant un sac de couchage légé. Sinon il faut quand même 2 brins de 50m minimum pour le spigolo Sud du Corno et les rappels au Nord. Pas besoin de beaucoup de cordelette car beaucoup d'anneaux déjà en place pour les rappels dans ce sens. 7 dégaines, un petit jeu de friend, sangles. Je pense que c'est pas mal en basquet en ce moment avec des chaussons pour les parties les plus raides.
lieux de bivouac: A la grande brêche entre aiguille des chamois et pointe Purtchreler, au sommet de la pointe Genova, juste avant le sommet de l'Argentera sud c'est super plat, au sommet du Corno, après ça devient plus acéré je pense.  Il faudra aussi trouver de l'eau!! Un endroit où ça coule surement, mais il faut descendre de l'arête: Du sommet de la pointe Genova, descendre versant sud jusqu'à la voie normale de l'Argentera qui arrive à une brêche en contre bas. Il y a un ruisseau dans le cirque sud de l'Argentera qui s'écoule plus bas en cascade. Sinon peut être un peu de glace dans le couloir N en descendant du Gélas di Lourousa?
Bonne traversée. il y a aussi l'autre sens, mais c'est moins classique.

jean luc lopez 02/09/2006 12:37

hello
encore moi ...
je risque de marcher sur vos trace du 11 AU 13 Septembre , quel conseille me donnerai tu pour cette traversee au long court (on est trois)
matos + lieu de bivouac , on partira tot du refuge
merci  jean luc