REVALPIN

Vous reprendrez bien un peu de pente?

14 Mai 2009 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Et oui, la saison n'en finit plus dans le Mercantour. En choisissant bien ses matinées de ski, le regel est parfois pas mal du tout. Alors on s'est pas privé ces 2 dernières semaines pour finir la saison en beauté. (fini? Mais qui a dit fini?)
Condition des accès ce 14 mai:
- Cougourde: plusieurs déchaussages pour monter au refuge: jouable sur plusieurs jours seulement
- Madonne de Fenêstre: sans commentaire, si vous déchaussez avant la vacherie "milketbouse" vous le faites exprès
- Gordolasque: On chausse au bout du plat dans les restes d'une coulée bien pratique pour monter au lac Autier. Le mur des italiens passe presque tout à pied en restant en rive gauche.
Il va falloir monter vers la Bonnette ou la Cayolle pour continuer le ski sans portage dans le 06.

Place aux photos du mois de mai:

Une photo de saison, de retour au fond de la vallée de la Gordolasque en ce merveilleux mois de mai 2009.

Arrivée au parking, les champs de crocus vous attendent pour faire la sieste avec les bières que vous n'aurez pas oublié de laisser au frais dans un résidu de neige! Certains iront même jusqu'à se baigner dans une vasque d'eau glaciale... C'est le printemps.



 Fin de journée exceptionnelle  après avoir enchainé le Marguareis, la conque de la Caserne et la Facia.

Plus que quelques milliers de virages qui tournent tout seul et nous voila de retour à Limone par le vallon del Cros, sans portage, le 1er mai!!!!
 
 Le matin même, petite vue plongeante sur la face nord du Marguareis. Miam, toute cette bonne poudre, on s'y lance?

Dommage l'horaire est trop ric-rac pour rejoindre Limone... à l'année prochaine!

Le 3 mai, Bruno Duquesnoy envoie le premier virage en haut de la cime de l'Autaret, chez lui dans le Valvaraita.

Merci de nous avoir fait découvrir ce petit paradis du ski italien. Au passage ne manquez pas le gite du Mélèze idéal pour passer quelques jours à Bellino.


 Photo gazeuse, seul dans la face Est de la Cougourde le 6 mai.

Un itinéraire dément plongeant sur le refuge Soria (visible en bas au bout de la belle crête neigeuse qu'il faut commencer par descendre sur le fil)

Cette année ça passait tout en ski, sauf la cascade tout en bas qui se déescalade assez bien.

 



Pour rester à la Cougourde: une photo du couloir N  juste au dessus du passage mixte (ou ce qu'il en reste) lors d'un enchainement Couloir N des Gaisses, couloir N de Cougourde.

Les deux étaient très enneigés, mais la neige bien dure de ce jour de fin avril m'a obligé à tirer 20m de rappel pour  descendre le passage mixte du cougourdon.


Descente de la face Est de la Cime Cabret: un couloir en écharpe miraculeusement enneigé qui nous a permis de faire le tour du Mt Colomb le 8 mai depuis la Madonne de Fenêstre.

Mumu s'envole vers les rives bleutées du lac de La Foux. Magie des contrastes du Mercantour.


Dimanche  10 mai, descente avec Mumu du Chamineye versant Valmasque:  Une journée seul au monde (un dimanche normal dans le Mercantour) où l'on croisera seulement un Loup.

Mieux vaut connaître ce versant avant de s'y lancer à vu.

 Retour à la voiture par la combe du lac Autier le même jour.

Le regel était béton ce matin là, et à 12h c'est encore un vrai régal. Certains disent que la moquette  parfaite est encore mieux qu'une piste de ski bien préparée: ils n'ont pas tort! Merci dame nature et au feu les dameuses.

 Encore un couloir skié au vol ce matin même, le 14 mai.

Le couloir Est du Ponset n'a jamais du être aussi rempli. Ca passait tout en ski, alors que les hivers normaux, le haut présente un passage de 10m de haut barré par un bloc coincé!!
Le gang des casquettes bleues, sévit ce matin dans le couloir Est du Ponset.

Une belle ligne, même pas ravagée par les avalanches en bas: que du bonheur.

Au retour, en se tirant la bourre dans la descente du Pas du Mt Colomb, on se dit que l'on ne va quand même pas arrêter là???

Commenter cet article