REVALPIN

L'hiver est arrivé

20 Novembre 2006 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Et oui. Les premières neiges sont arrivées vendredi 17 nov dans le Mercantour pour blanchir un peu les champs de cailloux à partir de 1900m. Plus de 40cm soufflés à 2800m. Les journées sont courtes, le soleil rasant peine à réchauffer l'ambiance en plein midi. La glace se forme aussi à toute allure en versant nord. Il n'y a plus que les chamois qui montent au sommet des crêtes pour glaner quelques herbes jaunies déneigées par le vent.

La tour Sud de l'Asta Sottana dresse fièrement ses 250m de roc à 2750m d'altitude au dessus du Vagliota.

Le soleil se couche sur le Mt rose en arrière plan.

Depuis notre passage au pied de la tour de l'Asta ce printemps, l'envie d'aller grimper un peu sur cette magnifique aiguille était repoussée de week end en week end. Toujours pas de neige en montagne la semaine dernière... Le projet était donc fixé pour dimanche avec une montée au bivouac la veille. Mais c'était sans compter avec l'arrivée subite des froidures et du manteau blanc vendredi.

On se retrouve donc à monter au bivouac Costi en basket, avec une paire de mini gants pour 2. Heureusement il y a le poëlle et quelques arbustes aux alentours pour se réchauffer un peu. D'après le bouquin du bivouac, il n'y a pas beaucoup de visiteurs chaque année dans ce coin. La voie Noli Piana est la seule qui a l'air parcourue par les rares grimpeurs de la tour. TD soutenu, bien équipée de pitons dans les longueurs de 5+. Descente en rappel possible dans une voie de 1995 "Alla ricerca del tempo perduto".

Muriel dans les dernières longueurs de la voie Noli Piana.

C'est la première voie ouverte en 1973 en plein centre. Elle est aussi appelée "la directissime " à juste titre.

Vue plongeante sur le Bivouac Costi-Falchero tout petit en bas sur la crête enneigée.

 Le chemin est un peu compliqué pour arriver au bivouac en hiver et mieux vaut connaître déjà le coin en été.

Malgré l'orientation plein sud, l'ambiance est restée assez hivernale toute la journée. La sous couche est là. On va bientot pouvoir sortir les skis?

Commenter cet article