REVALPIN

Becca Di Moncorvè

5 Septembre 2005 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Vous projetez un voyage au Yosemites cette année? Vous avez envie de faire fumer votre beau jeu de camalots dans des fissures parfaites?

Vous pouvez déjà vous entraîner dans nos bonnes vieilles Alpes. Le Becca di Moncorvè, au Grand Paradis propose des voies avec une ambiance digne de El Cap, les ours en moins, mais les glaciers en plus.

Ouf, on a enfin réussi à échapper à la chaleur de la cote d'azur en cette fin de semaine. Il fait même froid à l'attaque de la Via Lorenzi. Le gardien du refuge avait l'air inquiet de nous voir partir pour cette voie peu répétée. En plus on comprend pas grand chose au topo en Italien. Je comprends toujours pas pourquoi tout le monde dit que c'est facile l'italien. "Sinistra et destra" c'est quoi déjà? gauche ou droite. Bref c'est pas gagné avec pour meilleur info le tracé approximatif de la voie sur une photo.

Mais on s'en fou. Pour l'instant, on apprécie de ne pas transpirer sur chaque prise: le bonheur.

Laurent Antichan libère l'artif dans la Via Lorenzi.

Non je déconne, déjà qu'on se met la trache pour grimper ce qui nous parait faisable. Vous voulez tester un peu la résistance de vos friends pendu dessus? Cette voie est faite pour vous.

C'est pas digne du Yosemite ça? On surplombe littéralement l'attaque de la voie. Après avoir forcé quelques murs défiant l'apesanteur, le gaz se creuse. Une ambiance démente pour une voie sortant à 3900m!

C'est mort dur ces fissures de granit. Elles sont ou les colos de Jacob? A droite, à gauche, le rocher est désespérément lisse, on se sent seul, on ne comprend plus rien. C'est le moment ou jamais de sortir les verrous et autres coincement de mimines.

Et dire que Maurizio Oviglia a libéré quasiment toute la voie en 1985!!! Ca laisse rêveur.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article