REVALPIN

A l'abri de l'Esterel

17 Octobre 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Couennes

C'est bien le massif de l'Esterel qui a tenté de retenir les gros nuages pluvieux venant de l'Est tout ce week end. Du coup du coté de St Raphael nous sommes restés à peu près au sec moyennant une ou deux rafales vigoureuses!

Nous avons visités 2 sites d'escalade assez différents : le cap du Dramont, puis le lendemain la barre de Roussiveau. D'un coté une ambiance très marine face à l'ïle du sémaphore, et de l'autre coté la falaise sauvage de Roussiveau perchée sur un promontoire dominant les grands espaces de l'Esterel, avec au fond la baie de St Rapahel. D'un coté la foule des grands jours sur la falaise phare du secteur et de l'autre un site paraissant tellement sous fréquenté que la végétation ne va pas tarder à reboucher le chemin.

 

Mumu

Mumu retourne aux affaires à la barre du Roussiveau.

 

Derrière la vue est on ne peut plus dégagée sur la baie de St Tropez à St Raphael.

 

 Bon la vue est pas mal non plus au Dramont, même si l'on est un peu moins haut perché.

 

Au moins la mer est toute proche, les goélands viendrons vous chiper un morceau du pique nique et, en cas de grosse chaleur, un petit bain et toujours possible.

DSCN3560

 

Alors Dramont ou Roussiveau? Les deux sont à connaître comme tous les sites d'escalade atypiques de ce massif de l'Esterel. 5°C de plus au Dramont, mais 5 fois plus de vue à Roussiveau. Une belle rhyolite adhérente qui régale les sens aussi bien pour les préhensions que pour les couleurs variées du rocher, de la végétation et du ciel.

 

DSCN3574

 Si l'est bien une chose que vous trouverez sur les 2 sites: ce sont les arbouses.

 

C'est justement la pleine saison. reste plus qu'à faire la pâte de fruit pour mettre dans le sac pour le ski cet hiver...

Commenter cet article