REVALPIN

A travers le miroir du Val Maïra!

14 Décembre 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Comme partout depuis une semaine, la neige était vitrifiée aussi en Italie à cause de la pluie de la semaine dernière. Un vrai miroir par endroit, reflétant le paysage alentour.

Alors pas question de se planter dans le choix de la rando du jour au risque de devoir descendre en crampons! L'analyse très fine de l'orientation et de la pente était de rigueur pour optimiser l'ensoleillement faiblard de décembre et trouver une neige un peu revenue.

 

DSCN3893

Après une longue histoire Brigasque (Cf plus bas) sur la route de l'Italie, on trouve un plan pour l'après midi dans la face ouest de la Giosolette à Limone.

 

Neige impecable au soleil alors que les pistes de ski en face sont luisantes de glace.

 

De passage par la vallée de la Roya, nous en avons d'abord profité pour voir les fameux tapis en laine de brebis Brigasque et du coup faire connaissance avec les bergers Pascal et Gisèle Bonneville à la Brigue. Une rencontre très riche à ne pas manquer si vous vadrouillez un jour dans le coin. De quoi se faire une idée neuve sur les possibilités  de développement économique doux dans les vallées reculées de nos montagnes. On ne peut qu'applaudir l'intégration dans le tissu économico-environnemental de leur exploitation, élaborée au fil des années. Un grand bravo à eux et un énorme merci pour leur hospitalité.

 

Vous saurez tout: voila le tapis qui nous a fait craquer avec l'emblème de la Brebis Brigasque.

 

Mais il y a aussi les gravures des Merveilles les plus célèbres pour les amateurs.

Sans titre 2

 

Mais au fait, j'avais pas parlé de val Maïra? C'est vrai que c'est bougrement loin de Nice et qu'il faut du temps pour arriver à bon port. Pas de publicité mensongère, on y arrive.

 

Sans titre 1

Le val Maïra, c'est un des paradis du skieur de rando dont regorge l'Italie.

 

Des combes larges, à la pente régulière, dans toutes les orientations.

DSCN3917

 Nous avons d'abord visité le vallon de l'Infernetto à l'abri du vent furieux qui soufflait ce jour là sur les crêtes.

 

C'est le  magnifique vallon le plus évident dans l'axe de la vallée : impossible de ne pas être séduit par ses belles pentes inondées de soleil dès le matin.

 

 

Le lendemain, direction le Mt Bellino au fin fond de la vallée. Au vu de la neige très dure trouvée sur place, cet immense vallon orientée plein sud, sans forte pente, s'est trouvé être une merveille pour le ski. Pas de vent, un ciel limpide et une température glaciale: les conditions de visibilités étaient optimales sur ce sommet à cheval entre val Maïra et Valvaraita.

 

  Au sommet du Mt Bellino avec l'incontournable Viso juste à droite de la croix.

 

Clin d'oeil à David et Bruno qui sont venus jusqu'ici, il n'y a pas si longtemps par le versant Nord depuis le Valvaraita.

 

On était juste en face de la cime de l'Autaret que l'on avait dégusté tous ensemble le lendemain.

 DSCN3946

 Sur la calotte sommitale du Mt Bellino...

 

Bon d'accord, il n'y a pas de glacier là bas; mais bon avec cette vue panoramique et le froid mordant on se serait cru très très haut en altitude.

 DSCN3947

 Descente magique sur 300 m de dénivelé dans un gigantesque halfpipe naturel tapissée d'une couche de poudre soufflée au fond: c'est trop bon!

 

Ça doit être ça le virus du ski de rando?

 DSCN3962

Commenter cet article