REVALPIN

Elbrous à ski : ouverture de la saison 2012

2 Mai 2012 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Ou comment aller skier l'Elbrous au débotté pour rattraper un voyage en Russie en déroute. Bientôt le film disponible.

 

Nous avions programmé un grand voyage au Caucase avec des copains pour clore la saison de ski 2012. Sommets de plus de 5000 m, grands itinéraires glacières, enneigement abondant, tout était au rendez vous pour de belles envolés de "ski alpinisme".

Mais c'était sans compter les méandres imprévisibles de l'armée Russe qui n'a pas daigné nous délivrer le permis d'accès à la zone frontière avec la Géorgie malgré toutes les velléités de notre agence Russe. Apparemment les autorisations pour le secteur Bezingi/Ullutau sont  aléatoires cette saison. 

 

DSCN7699

Pas de discussion possible.

 

La "Main Caucasus ridge" restera fermé aux niçois.

 

Du coup on part bricoler vers l'Elbrous.

DSCN7570

  DDE 06 en roulette (russe) dans la descente du glacier de Terskol.

DSCN7598

 Arrivée dans les troupeaux.

 

Partis de 4000m le matin même nous descendons jusqu'au village de Terskol.

 

Sans titre 1
Toute la bande profite d'une éclaircie pour tracer le glacier d'Azau qui ramène sur la station de ski du versant sud de l'Elbrous. 

 

Lassés d'attendre les hypothétiques autorisations pour Ullutau, les copains décident alors de rentrer en France.

Nous restons en Russie avec Muriel, pour skier à l'Elbrous qui ne nécessite pas d'autorisation. Les chances de réussir le sommet en ski sont maigres car ce n'est la saison. Il fait encore trop froid et les vents violents laissent apparaître la glace vive de la calotte.

Un créneau météo d'une journée se présente entre une série de perturbations qui ne font pas de cadeau là haut. Nous ne sommes pas acclimatés, mais c'est à prendre ou à laisser.

 

DSCN7636 Le premier jour nous faisons un peu de "hors pistes" à la station d'Azau en attendant le beau temps, puis nous montons 300m jusqu'au refuge à 3700m.  Personne pour tenter le sommet en cette saison.  
DSCN7647

 Je lendemain, effectivement grand beau temps froid et sans vent.

 

Nous montons en doudoune lentement jusqu'au sommet en évitant les plaques de glaces. 1950m de dénivelés. 

DSCN7669

Un peu essoufflé par l'altitude nous profitons à chaque pause de la vue grandiose sur toute la chaine du Caucase : un potentiel de malade pour le ski et l'alpinisme bien sûr.

 

 Sommet à 5642m pour nous tout seul le 14 avril 2012.

 

Heureux d'être là haut avec cette météo superbe.

 

On voit toute la Géorgie et le Caucase jusqu'à Sochi!

DSCN7663

  1ère descente à ski de l'année du toit de l'Europe. La neige est soufflée mais agréable à skier.

 

Une bande de 200m de glace nous oblige à remettre les crampons au milieu de la descente.

DSCN7672

 Vue d'ensemble de la partie haute de la face sud de l'Elbrous.

 

Les bandes de glace bleue brillent au milieu.

 

Le sommet est la bosse de gauche.

DSCN7673

Couché de soleil sur Mestia et Ushba depuis le refuge où nous redormons avant de descendre le lendemain les 1600m restant jusqu'en vallée.

DSCN7675

 

DSCN7691

 Voila de quoi achever notre euphorie après ce "hold-hup" à l'Elbrous.

 

Vins et bière brune locale.

DSCN7615

 Les militaires ne sont toujours pas décidés à nous laisser passer.

 

Nous allons donc faire le tour de l'Elbrous par la route pour rendre visite à son sauvage versant ouest.

 

Nous accédons au versant ouest de l'Elbrous par une longue piste 4x4 qui amène jusqu'au camp de base d'Oncle Slawa: la figure emblématique du coin. Oncle Slawa est le gardien du camp. Pas vraiment avare d'anecdote sur la montagne et sur les entrainements estivaux de l'armée par ici. La dégustation de ses vodkas épicés est incontournable après une bonne séance de sauna. Des sources minérales naturelles volcaniques permettent de prendre un bain extérieur revigorant après une journée de ski.

 

La voie normale du versant ouest de l'Elbrous, très peu empruntée, passe juste à droite de la grande falaise au centre de la photo.

 

L'itinéraire est un peu exposé aux chutes de séracs. 

DSCN7771
 Superbe ski de haute montagne avec vue sur le versant le plus raide l'Elbrous: la Caldéra du volcan a vu s'écrire une page de l'histoire de l'alpinisme russe avec notamment quelques réalisations de Babanov.
DSCN7779

 

DSCN7782 Poudre de rêve un jour de beau temps en versant ouest de l'Elbrous.
DSCN7804  Et même une journée d'initiation au ski de rando pour la russe Nastia avec le matériel de l'armée Russe : kolflac en guide de chaussure et ski métallique avec fixation à câble.
DSCN7805

 On fait mumuse avec les jouets (chargés) de l'armée russe.

 

 

 

 

DSCN7861
Couché de soleil en flânant dans la cité thermale de Minéralnye Vody: une destination de villégiature pour les Russes qui se donne un aire de Cote d'Azur niché au pied du Caucase. 

 

Commenter cet article

Eric 14/05/2012


Super Trip ! Bravo, il faut savoir improviser dans ces pays, et vous avez su le faire.
A+
Eric