REVALPIN

Ciel blanc à l'Olan

13 Juillet 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

DSCN3417

Rien de tel que 4 jours au refuge de l'Olan, la semaine dernière, pour oublier tous les soucis, sans aucune contrainte, avec pour seul objectif de se détendre en grimpant. Même pas vraiment d'horaire à tenir, car le temps n'a jamais tourné à l'orage. Et puis la bonne humeur et les bons conseils du gardien ont participé à l'ambiance du séjour.

Il y avait bien ce ciel bizarrement laiteux et cette chaleur hallucinante à 3000m d'altitude, qui nous rappelait que les restes de glaciers au pied de la face sud de l'Olan n'en avaient plus pour long feu. Mais bon, on va pas se plaindre du beau temps en montagne quand même!

 

DSCN3413

 Les lys orangés au dessus de la vallée du Valgaudemar.

 

On monte au cirque sud de l'Olan depuis La Chapelle en Valgaudemar: le St Martin Vésubie du Valgo, en plus petit bien sûr, étant donné la fréquentation très faible de la vallée.

 

Le sentier jusqu'au refuge est long et raide. Mais on ne s'ennuie pas avec les cascades démentes que l'on coupe tout au long du chemin.

Pour les grimpeurs, il est conseillé de rester plusieurs jours au refuge pour rentabiliser les approches d'environ 2000 m de dénivelé du parking jusqu'au pied des voies.

 

 

Une fois installé au refuge, le cirque sud de l'Olan est un petit paradis pour grimpeur entouré d'aiguilles élancées depuis le Pas de l'Olan jusqu'à la Rouye. Nous en avons visité une chaque jour pour varier les points de vue sur le cirque: L'antécime sud de l'Olan, le pilier du Nounours et les Contreforts sud de l'Olan.

 

 Ici dans la plus belle à notre goût. C'est la voie "Oiseau de Passage" à l'antécime sud de l'Olan. 

 

De fantastiques envolées sur du rocher rouge, toujours à la recherche des zones les plus sculptées par le ruissellement. Et même quelques longueurs entièrement sur cupules où l'on rentre toute la main, comme des sortes de gouttes d'eau géantes.

DSCN3427

 

DSCN3440

 Le ciel laiteux de canicule en plein midi au sommet de l'antécime sud de l'Olan.

 

Au fond, les hauts sommets des Ecrins sont encore bien blancs, aux Rouies, aux Banc ou à l'Ailfroide.

 

De là haut, vue plongeante sur le  Fond Turba et un souvenir ému de Philippe Henry, maintenant décédé, avec qui j'avais fait 4 cents coups en Oisan, dont cette fameuse face Nord de l'Olan.

 

 Sur le pilier du Nounours, avec les contreforts sud de l'Olan qui pointent à gauche.

 

Finalement l'escalade de ce pilier rouge, au profil très séduisant de loin, ne nous a pas tant transcendé que ça.

 

Par contre festival ornithologique au programme avec observation de l'accenteur alpin, du tichodrome (sisi à 3000m!), de l'aigle royale et bien sûr des chocards.

DSCN3475

 

 Dernier jour au paradis de l'Olan, dans la voie "Surprenantes Soirée" nettement plus soutenues que les autres voies du cirque.

 

Contrairement à ce que l'on peut lire ici où là, l'équipement n'est si mal si on a en plus un jeux de friend pour se protéger. Par contre la voie n'est pas équipée pour les seconds dans quelques traversées engagées.

DSCN3503

 

Petite dédicace à Jean Phi. Gambaudo dont on a retrouvé les traces sur le bouquin du refuge, forcément pour de grosses bambées à l'Olan, il y a quelques années déjà.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

j phi 16/07/2010 07:55



 


 


 hello, le couple grimpant N°1 du o6


moi malheuresement Mme ne suit plus dans n'importe quoi comme c'était la régle avant ,continuer à nous faire réver ,avec votre site bien sympa!


Dan & J phi le couple grimpant N° 99.