REVALPIN

Petit âge de glace

18 Janvier 2011 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Goulottes, Couloirs et mixte

Et bien oui, tout le monde a pu se rendre compte que le Mercantour était recouvert dernièrement d'une carapace de glace plus ou moins saupoudrée par un peu de neige fraiche. La faute à plusieurs périodes de redoux, lors desquelles la pluie est montée presque en haut des cimes.

La vitre bleutée qui ressort sur certains sommets fait même penser à une calotte glacière sous laquelle on peine à imaginer l'herbe qui pousse en été.

Une véritable aubaine pour les alpinistes qui trouvent du coup des suberbes conditions de glace et mixte dans le 06.

 

DSC01772

Un petit tour dans "Enthousiasme Contagieux" à la Petite Ecosse pour Muriel qui teste pour la première fois sa cheville avec crampons aux pieds.

 

Il faut même emporter des broches dans les goulottes du Mercantour cette année, c'est dire si les conditions sont extra pour un mois de janvier! D'habitude on trouve d'avantage de neige dure et de touffes d'herbe que de glace!

 

 Les conditions étaient tip top à la Petite Ecosse même avec plus de neige forcément qu'en décembre.

 

Le seul "hic" était la corniche qui a tellement grossie que la sortie sur le plateau devient assez délicate.

 

Muriel est conquise par ce coin... L'enthousiasme est toujours aussi contagieux!

DSCN4091

 

Samedi nous avons grimpé une belle goulotte au Pélago avec Antoine Rolle. La voie est complétement atypique pour le Pélago avec une ambiance plus cascade de glace que mixte en ce moment et une hauteur de couenne au milieu des itinéraires de 600m qui sortent au sommet de la montagne. Il s'agit de la goulotte qui borde à droite les voies d'escalade du Triangle du Pélago.

 

Antoine a la banane dès la première longueur.

 

Une vraie goulotte comme à Chamonix!

DSCN0081
Les touffes d'herbe dépassent encore un peu de la glace dans L2!

 

Les broches sont les bienvenues pour l'assurage. On avait seulement pris 3 broches, mais 4 ou 5 n'auraient pas été de trop pour fractionner une grande longueur par un relais sur broche. En effet les rives du couloir sont parfois bien lisses.
DSCN0084

 

DSCN0089

Un passage étroit esthétique dans la troisième longueur.

 

La première partie de la goulotte pourrait devenir une petite classique du Pélago avec 180m de belle glace bleue en ce moment d'une difficulté 3+.

 

Du sommet de cette partie, il doit être possible de s'échapper par une rampe à gauche vers le sommet du triangle du Pélago et récupérer ainsi les rappels des voies d'escalade.  

 

Au dessus la goulotte continue avec 2 longueurs plus techniques qui demandent un bon englacement comme en ce moment pour passer.

 

 DSCN0092

Antoine sort du passage délicat du "tunnel" qui se négocie avec les piolets les uns au dessus des autres dans un dièdre de glace, avant de faire relais dans une grotte.

 

2 pitons laissés en place juste sous le crux en 4+ quasi tout en glace.

 

La dernière longueur réserve une surprise négociable uniquement si la glace coule un peu au coin du surplomb.

Ca tombe bien l'appareil photo est tombé en rade de batterie pour garder un peu de suspens. Une corde à noeud laissée en place épargnera 4m d'artif aux répétiteurs, puis il faudra se lancer dans un petit pendule pour tracter no foot sur la glace....

Du sommet nous avons rejoint l'arête qui prolonge le Triangle du Pélago en une longueur. Puis 2 rappels de 55m nous ont ramenés au sommet du Triangle où nous avons rejoint les rappels de l'Envol du Destin.

 

Le topo en ligne de la goulotte Chéré du Triangle.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric 20/01/2011 10:45


Magnifique, et bravo car ça n'a pas l'air simple cette histoire !(finos par endroit la glace, non ?)