REVALPIN

Virée Givrée

12 Janvier 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Cascades de glace

Voila l'histoire de cette "Virée Givrée". Ce jour là, la quantité de neige fraîche ne manquait pas en Tinée. Deux glaciéristes se frayaient difficilement une tranchée dans le vallon de Demandols à la recherche d'un éventuel glaçon accessible sans nager trop longtemps dans la poudreuse. Soudain leur déambulation étrange de trappeur avec raquettes aux pied s'arrêta net: "tu as vu cette cascade juste au dessus du chemin... elle n'est jamais formée d'habitude" - "Mais c'est un cul de sac sous le dévers... A moins qu'il soit possible de traverser vers la cascade de droite" - "Allons y voir"
C'est ainsi que les deux givrés sont partis en virée. Après quelques longueurs de corde, ils arrivent sous le dévers. Et là miracle, une traversée providentielle leur permet d'atteindre la coulée de droite. "la vire est-elle givrée"? Allez y voir, ça passe peut être.
DSCN7717
 Antoine attaque la première longueur de la "Virée Givrée". On est en plein soleil et on le restera toute la journée. Heureusement, car avec ce froid mordant, il était le bienvenu.

Et hop, nous voila partis pour L2 avec un petit cigare pour se réchauffer définitivement.

Ce jour là, la glace n'était pas épaisse dans les zones peu raide à cause de la neige qui isole l'eau du froid mordant. Finalement les ressauts verticaux étaient les meilleurs ce jour là pour trouver de quoi brocher et pour ancrer solidement les lames des pioches.
S7300270 

S7300271  Après une vire neigeuse, voila la partie haute de cette cascade. Les orgues et les gros pétales nous permettent  de monter jusqu'à notre tentative de traversée vers la coulée de droite.

Un homme vert à capuche se rétablit sur la vire des givrés.
Il faudrait choisir entre la pluie ou le beau temps, monsieur le martien. Car avec votre capuche et vos lunettes de soleil, ça prête à confusion!
DSCN7730
DSCN7743 Et hop, voila le martien, très à l'aise sur le chaud rocher, qui négocie la fameuse vire des givrés
Une série de strates inespérées permettent une escalade qui vient bien.
Mais sur quoi grimpe ce glacériste? Un gros trou à gauche laisse apparaître un tube de glace creux et bien fin!

Nous voila dans la coulée de droite qui permet de sortir en haut de la barre rocheuse juste sous les cabanes de Chabanals.
Et voila le tour est joué. Attention de ne pas vous faire virer dans ce projet de givré en cas de chaude journée ensoleillée où le chateau pourrait venir à s'écrouler.

S7300296

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

guigui 15/01/2010 22:56


bien joué pour ce jolie glaçon!!