REVALPIN
Articles récents

Gangstang ascent in Lahaul - India

30 Août 2019 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Voici un reportage de notre petite expédition en Inde en juillet 2019, où l'on a fait une cure de neige et glace pendant que la canicule sévissait en France. L’Himalaya indien était très enneigé ce printemps. Les skieurs de Manali nous ont dit avoir skié comme jamais en mai et juin le long de la route du Rothang Pass. En juillet, il restait encore des wagons de neige en altitude à partir de 4000m, ce qui n'est pas habituel sous les tropiques. Du coup, nous avons essayé d'en profiter pour réaliser de belles courses de neige et glace au dessus de Keylong, pour finir par l'ascension du diamant de glace du coin : Le Gangstang 6150m.

A Manali, la Gompa boudhiste est supebement entretenu par le flot de réfugiés du Tibet, qui ont trouvé en Inde un pays accueillant et respectueux de leur croyance.

A Manali, la Gompa boudhiste est supebement entretenu par le flot de réfugiés du Tibet, qui ont trouvé en Inde un pays accueillant et respectueux de leur croyance.

Le Boudha est partout dès que l'on traverse le Rothang Pass. Au Lahaul et au Ladak les boudhistes sont en majorité.

Le Boudha est partout dès que l'on traverse le Rothang Pass. Au Lahaul et au Ladak les boudhistes sont en majorité.

Muriel, en parfaite guide touristique, sur le toit d'un monastère troglodite

Muriel, en parfaite guide touristique, sur le toit d'un monastère troglodite

La carte de notre trekking depuis Zanskar Sundo. 2 demi journées de marche avec des mules nous amènent très rapidement à un camp de base usité par les expéditions anglaises qui ont fait la première du Saravsati en 2010 puis qui y sont retournés plusieurs fois. Le camp de base est au pied d'un long glacier sans non, descendant du Gangstang que l'on nomera le "windy glacier" à cause des vents catabaltiques qui le descendaient en permanence.

La carte de notre trekking depuis Zanskar Sundo. 2 demi journées de marche avec des mules nous amènent très rapidement à un camp de base usité par les expéditions anglaises qui ont fait la première du Saravsati en 2010 puis qui y sont retournés plusieurs fois. Le camp de base est au pied d'un long glacier sans non, descendant du Gangstang que l'on nomera le "windy glacier" à cause des vents catabaltiques qui le descendaient en permanence.

Photo de David Bingham au sommet du Saravsati en 2010 avec la pyramide du Gangstang derrière.

Photo de David Bingham au sommet du Saravsati en 2010 avec la pyramide du Gangstang derrière.

Notre micro équipe réuni à Keylong avec de gauche à droite : Olivier, Muriel, Kamal notre guide/sherpa/manager indien, Thibaut et Raju l'indispensable cuisto d'expé.

Notre micro équipe réuni à Keylong avec de gauche à droite : Olivier, Muriel, Kamal notre guide/sherpa/manager indien, Thibaut et Raju l'indispensable cuisto d'expé.

Camp de base - home sweet home...

Camp de base - home sweet home...

On aménage une tyrolienne pour traverser le torrent furieux sortant du glacier.

On aménage une tyrolienne pour traverser le torrent furieux sortant du glacier.

Acclimatation avec vue XL sur la vallée où l'on croisera même les très rares ibex de l'himalaya (comprenez des bouquetins)

Acclimatation avec vue XL sur la vallée où l'on croisera même les très rares ibex de l'himalaya (comprenez des bouquetins)

Un beau sommet pointu, accessible par une splendide pente de glace à 50° attire notre attention, nous y serons dans quelques jours. Tous les sommets visibles sur la photo sont probablement vierge de toute ascension pour vous donner une idée de la fréquentation des lieux, même les dômes glaciaires frisant les 6000m au fond!

Un beau sommet pointu, accessible par une splendide pente de glace à 50° attire notre attention, nous y serons dans quelques jours. Tous les sommets visibles sur la photo sont probablement vierge de toute ascension pour vous donner une idée de la fréquentation des lieux, même les dômes glaciaires frisant les 6000m au fond!

Allons visiter cette splendide montagne sauvage - aucun récit d'ascension de ce coté et aucune trace de passage.

Allons visiter cette splendide montagne sauvage - aucun récit d'ascension de ce coté et aucune trace de passage.

La pente, qui paraissait courte vue de notre camp avancé, se révèle faire plus de 600m de haut!

La pente, qui paraissait courte vue de notre camp avancé, se révèle faire plus de 600m de haut!

Le vide se creuse et le mauvais temps nous arrive dessus.

Le vide se creuse et le mauvais temps nous arrive dessus.

Olivier au relais dans les murs de glace à 50° qui ponctuent la pente.

Olivier au relais dans les murs de glace à 50° qui ponctuent la pente.

On fait de mi tour, en rappel tout du long, 50m sous le sommet à cause du vent qui forci et qui nous congèle rapidement. Le sommet est donc toujours vierge! Avis aux amateurs!

On fait de mi tour, en rappel tout du long, 50m sous le sommet à cause du vent qui forci et qui nous congèle rapidement. Le sommet est donc toujours vierge! Avis aux amateurs!

Après deux jours de repos au camp de base, nous voila d'attaque pour repartir dans l'oxygène rare.

Après deux jours de repos au camp de base, nous voila d'attaque pour repartir dans l'oxygène rare.

On monte doucement en deux jours le long "windy glacier" menant au pied du Gangstang

On monte doucement en deux jours le long "windy glacier" menant au pied du Gangstang

Et soudain apparait le monstre de glace, hyper esthétique

Et soudain apparait le monstre de glace, hyper esthétique

Nous posons un camp au col à 5500m permettant de rejoindre la voie normale montant du coté sud.

Nous posons un camp au col à 5500m permettant de rejoindre la voie normale montant du coté sud.

Nous restons deux jours à ce col avant de monter au sommet, pendant lesquels je trouve le moyen de tomber malade d'une bronchite. Heureusement la vue est superbe pour patienter, ici vue sur le gangstang glacier.

Nous restons deux jours à ce col avant de monter au sommet, pendant lesquels je trouve le moyen de tomber malade d'une bronchite. Heureusement la vue est superbe pour patienter, ici vue sur le gangstang glacier.

Au nord la vue est dégagée sur le début du Zanskar

Au nord la vue est dégagée sur le début du Zanskar

La pente finale du Sarasvati pour les amateurs

La pente finale du Sarasvati pour les amateurs

Le Gangstang vue du camp haut, nous monterons par l'arête de gauche, la plus facile

Le Gangstang vue du camp haut, nous monterons par l'arête de gauche, la plus facile

Au départ le jour du sommet

Au départ le jour du sommet

La météo est incertaine mais on tente car il n'y a plus rien à manger et il faudra bientôt descendre.

La météo est incertaine mais on tente car il n'y a plus rien à manger et il faudra bientôt descendre.

La vue est rapidement XL sur les glaciers

La vue est rapidement XL sur les glaciers

Sur l'arête suspendue au dessus des deux méga versant.

Sur l'arête suspendue au dessus des deux méga versant.

Surpris par l'arrivée au sommet dans le nuage .... plus moyen de monter plus haut, on y est!

Surpris par l'arrivée au sommet dans le nuage .... plus moyen de monter plus haut, on y est!

A la descente la neige commence à être pourrie et on se met sur les fesses dans les zones de neige les plus profondes.

A la descente la neige commence à être pourrie et on se met sur les fesses dans les zones de neige les plus profondes.

Voila quelques souvenirs qui se transforment déjà en rêve le soir dans la tente du camp de base.

Voila quelques souvenirs qui se transforment déjà en rêve le soir dans la tente du camp de base.

Lire la suite

Deversée Angélique

7 Juillet 2019 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Quelques photos de l'aventure à Déversé en octobre novembre 2018.

Deversée Angélique
Deversée Angélique
Deversée Angélique
Deversée Angélique
Deversée Angélique
Deversée Angélique
Deversée Angélique
Lire la suite

Déversé Angélique

6 Juillet 2019 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Topos, #Escalades

Une grande voie facile à Déversé dans les gorges de Loup!!!! Si si c'est possible!

Un itinéraire magique découvert du bas, longueur après longueur, avec Mumu et Olivier en 2018 reprenant une idée d'Axel Franco qui avait déjà défriché la première longueur il y a longtemps.

Déversé Angélique
Lire la suite

Le "grand ski" pour la fin de saison

14 Mai 2019 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Comme quoi il ne faut jamais désespérer!  Il aura fallu attendre le mois de mai pour profiter des belles pentes du Mercantour, le vrai. Pas celui autour de la Bonnette ou de La Cayolle, appelé abusivement "Mercantour" lors de la création du parc national homonyme en 1979, mais celui des sommets du cœur du massif qui trouvent leur point commun dans une géologie de gneiss et de granit : du lac de Vens au col de Tende. La Gordolasque, La Madone de Fenestre, Le Boreon, Le haut Chastillon sont enfin recouverts d'un épais manteau uniforme bien blanc. A nous le "grand ski" dans ces paysages grandioses, desservis par un très bon réseau de refuges du club alpin Nice Mercantour.

Des paysages immaculer de blanc à perte de vue : les Alpes du sud

Des paysages immaculer de blanc à perte de vue : les Alpes du sud

On sort la carte et la bousolle pour trouver le passage vers la vallée suivante

On sort la carte et la bousolle pour trouver le passage vers la vallée suivante

On enlève les peaux sur les cimes et on se laisse emporter par les joies de la glisse

On enlève les peaux sur les cimes et on se laisse emporter par les joies de la glisse

Plus un chat dans la Gordolasque

Plus un chat dans la Gordolasque

Pas plus de traces à la Cougourde, seul au monde

Pas plus de traces à la Cougourde, seul au monde

Sieste sur la terrasse du plus beau refuge du massif pour le ski de rando

Sieste sur la terrasse du plus beau refuge du massif pour le ski de rando

Un peu d'alpinisme pour franchir les couloirs et les cols souvent escarpés dans le coeur du massif

Un peu d'alpinisme pour franchir les couloirs et les cols souvent escarpés dans le coeur du massif

Virages suspendus au dessus des profondes vallées d'Entracque

Virages suspendus au dessus des profondes vallées d'Entracque

Face nord du Gelas : une valeur sûr

Face nord du Gelas : une valeur sûr

Ou la pente vous doppe de sensations addictives

Ou la pente vous doppe de sensations addictives

Les bouquetins débourent le trop plein de poils de l'hiver

Les bouquetins débourent le trop plein de poils de l'hiver

 Ca plane pour moi

Ca plane pour moi

Et dire que l'été ces pentes sont des champs de blocs où l'on se ruine les chevilles!

Et dire que l'été ces pentes sont des champs de blocs où l'on se ruine les chevilles!

Un couloir après la sieste à la Cougourde

Un couloir après la sieste à la Cougourde

Ce que j'appelle du "ski alpinisme" correspondant à une ascension en montagne avec des skis et non une course au chronomètre

Ce que j'appelle du "ski alpinisme" correspondant à une ascension en montagne avec des skis et non une course au chronomètre

Le paradis sur terre existe

Le paradis sur terre existe

En attendant le bus à Isola, où les jambes ne savent plus marcher après une longue immersion sur les planches.

En attendant le bus à Isola, où les jambes ne savent plus marcher après une longue immersion sur les planches.

Lire la suite

L'hiver arrive enfin en avril!

15 Avril 2019 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Dans le Mercantour, on a bien l'impression que l'hiver a attendu le mois d'avril pour arriver enfin. Après 4 mois d'enneigement déficitaire, on tend à retrouver enfin les normales de saison. Alors certes c'est déjà le printemps bien avancé et la neige se cantonne à plus haute altitude, mais les chutes se succédant peuvent même laisser imaginer des sorties de ski de printemps digne de ce nom à venir.

 

Le Boréon réscussité il y a 10 jours. Le domaine de ski de fond avait déjà fermé et voila que l'hiver s'invite. Mieux vaut tard que jamais!

Le Boréon réscussité il y a 10 jours. Le domaine de ski de fond avait déjà fermé et voila que l'hiver s'invite. Mieux vaut tard que jamais!

Arabesque dans la combe de Juisse en Vésubie.

Arabesque dans la combe de Juisse en Vésubie.

Vue sur la vallon de Molliere depuis le Mont St Sauveur: même les versants sud sont devenus skiable alors qu'ils ne l'ont pas été de tout l'hiver.

Vue sur la vallon de Molliere depuis le Mont St Sauveur: même les versants sud sont devenus skiable alors qu'ils ne l'ont pas été de tout l'hiver.

Skieur sur fond de cime du Lautaret enneigée!

Skieur sur fond de cime du Lautaret enneigée!

Dans le haut Var, même constat: tout est blanc au dessus de 1600m

Dans le haut Var, même constat: tout est blanc au dessus de 1600m

Alors on en reprendrait bien un peu finallement, de cet hiver trop au rabais à notre goût

Alors on en reprendrait bien un peu finallement, de cet hiver trop au rabais à notre goût

Lire la suite

La haut sur les glaciers

27 Mars 2019 , Rédigé par Revalpin

Tout la haut, les dômes de la Vanoise nous ont déroulé leur plus beaux tapis étincelants. Un temps, on se serait cru encore en hiver avec la poudre qui vole. Au milieu des domaines skiables sur-aménagés de Tarentaise et Maurienne, il existe encore un parc National de Vanoise où il est possible de vivre l'expérience du ski de montagne. Un ski incompris par les foules se pressant au télésiège, un ski qui remet l'homme et la femme à leur juste place dans la montagne hivernale : fragile, précaire, qui ne font que passer sans bruit, laissant tout juste une trace qui sera bien vite effacée par le vent. 

Miam, miam, on en reprendrait bien de celle là. Mais non, une seule et unique descente..... c'est la loi du ski de rando qui laisse de la place à l'imaginaire et aux autres skieurs qui traceraient dans le coin.

Miam, miam, on en reprendrait bien de celle là. Mais non, une seule et unique descente..... c'est la loi du ski de rando qui laisse de la place à l'imaginaire et aux autres skieurs qui traceraient dans le coin.

Descendre au paradis

Descendre au paradis

Après la montée au nirvana

Après la montée au nirvana

Jeux de lumière

Jeux de lumière

La joie des grands espaces parfois presque seulement pour notre groupe

La joie des grands espaces parfois presque seulement pour notre groupe

Même dans les cabanes d'altitude, on sait accueillir les skieurs et alpinistes. merci les gardiens du temple

Même dans les cabanes d'altitude, on sait accueillir les skieurs et alpinistes. merci les gardiens du temple

En glissant vers le printemps qui arrive.

En glissant vers le printemps qui arrive.

Le soleil nous accompagne sur les cimes et les brêches de la Vanoise

Le soleil nous accompagne sur les cimes et les brêches de la Vanoise

A la prochaine pour de nouvelles aventures alpines

A la prochaine pour de nouvelles aventures alpines

Lire la suite

Raid à ski dans le Mercantour

5 Mars 2019 , Rédigé par Revalpin

Voici quelques photos de beaux voyages à ski réalisés en février dans nos montagnes, 100% à peau de phoque, bien loin du tapage des baptêmes d'hélico à Isola 2000, qui est inadmissible, et sur lequel je reviendrai très bientôt.

L'itinérance à ski, un véritable état d'esprit, idéal quand la météo est au beau fixe comme en ce mois de février 2019.

L'itinérance à ski, un véritable état d'esprit, idéal quand la météo est au beau fixe comme en ce mois de février 2019.

On fait étape dans les refuges gérés par le CAF ou le CAI en Italie

On fait étape dans les refuges gérés par le CAF ou le CAI en Italie

Et parfois dans des villages comme à Bagni di Vinadio de l'autre coté de la Tinée

Et parfois dans des villages comme à Bagni di Vinadio de l'autre coté de la Tinée

Pas de traversée de l'Arche de Tortisse cette année par manque de neige, mais c'est bien beau quand même.

Pas de traversée de l'Arche de Tortisse cette année par manque de neige, mais c'est bien beau quand même.

Quand la mer de nuage rempli les vallées, on skie sur des ilôts de neige flottante

Quand la mer de nuage rempli les vallées, on skie sur des ilôts de neige flottante

Depuis la crête frontière du Mercantour, on a une vue sur tout l'arc Alpin.

Depuis la crête frontière du Mercantour, on a une vue sur tout l'arc Alpin.

Quelques veines de poudre épargnées par le vent dans les combes abritées

Quelques veines de poudre épargnées par le vent dans les combes abritées

Des hardes entières de Chamois vivent dans ces montagnes : de véritables réfugiés du réchauffement climatique... pour combien de temps encore?

Des hardes entières de Chamois vivent dans ces montagnes : de véritables réfugiés du réchauffement climatique... pour combien de temps encore?

Des paysages à couper le souffle

Des paysages à couper le souffle

Le Mercantour par grand beau temps vu du sommet du Ténibre.

Le Mercantour par grand beau temps vu du sommet du Ténibre.

Au bout du massif, nous voila skiant le Marguareis

Au bout du massif, nous voila skiant le Marguareis

Parfois des nuits dans des petites cabanes rouges nombreuses du coté italien

Parfois des nuits dans des petites cabanes rouges nombreuses du coté italien

Quelques pentes en versant sud, très peu enneigées, nous ont obligé à louvoyer pour ne pas trop porter les skis.

Quelques pentes en versant sud, très peu enneigées, nous ont obligé à louvoyer pour ne pas trop porter les skis.

Beau ski sur fond du Mongoie dans les Alpes Ligures

Beau ski sur fond du Mongoie dans les Alpes Ligures

Pendant ce temps, les bergers brulent les broussailles et l'herbe en moyenne montagne, ici en bas de la Tinée .

Pendant ce temps, les bergers brulent les broussailles et l'herbe en moyenne montagne, ici en bas de la Tinée .

Idem au dessus de Imperia, les pratiques sont les mêmes chez nos voisins : ça brule pendant des jours et des jours. Des brulages volontaires pour des raisons multiples que l'on imagine même pas comme nettoyer des paturages, mais aussi pouvoir chasser dans des zones dégagées, déclencher la pousse d'herbe ou de champignon particulier...

Idem au dessus de Imperia, les pratiques sont les mêmes chez nos voisins : ça brule pendant des jours et des jours. Des brulages volontaires pour des raisons multiples que l'on imagine même pas comme nettoyer des paturages, mais aussi pouvoir chasser dans des zones dégagées, déclencher la pousse d'herbe ou de champignon particulier...

Lire la suite

Skiing on the Riviera coast

13 Février 2019 , Rédigé par Revalpin

Incredible run face to the sea at the summit "Valette de Prals" with Mumu and Marc Cotto.

Le vent avait nettoyé le ciel, devenu plus limpide que jamais, pour le plus grand plaisir des yeux.

Pas facile de regarder les spatules... le regard se fixe au loin aujourd'hui

Pas facile de regarder les spatules... le regard se fixe au loin aujourd'hui

On plonge dans l'eau.

On plonge dans l'eau.

Encore de la poudre par ici ramenée par le vent.

Encore de la poudre par ici ramenée par le vent.

Dans les mélèzes, pas pire

Dans les mélèzes, pas pire

Lire la suite

Sous les charmes de Chabanals

6 Février 2019 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Cascades de glace

Les chutes de neige ne nous auront pas découragé pour aller courtiser la belle Chabanals avec Guillaume Jacquemin ce lundi 4 février. Cette année encore, le charme de cette beauté a opéré. Je viens de compter que j'ai pu grimpé 7 fois cette cascade dont 2 fois en 2005 où elle est restée longtemps en condition avec 3 jambes solides en bas. Et comme d'habitude les 2 longueurs centrales étaient encore différentes cette année, pour renouveler le plaisir de découvrir un cheminement qui change chaque hiver en fonction des températures et du débit d'eau de la cascade.

Gary arrive au pied de Chabanals fraichement poudrée de neige.

Gary arrive au pied de Chabanals fraichement poudrée de neige.

Mais avant de grimper cette cascade, il faut s'entrainer pour tenir les piolets : le dry avec vue mer sur la cote d'azur est très indiqué pour cet entrainement

Mais avant de grimper cette cascade, il faut s'entrainer pour tenir les piolets : le dry avec vue mer sur la cote d'azur est très indiqué pour cet entrainement

Perdu au milieu des méduses de la première longueur: on se met de suite dans le bain

Perdu au milieu des méduses de la première longueur: on se met de suite dans le bain

Puis on attaque les tubes, nommés "cigares" pour les intimes

Puis on attaque les tubes, nommés "cigares" pour les intimes

La longueur la plus raide déverse bien sur la fin.

La longueur la plus raide déverse bien sur la fin.

Gary sort la technique pour venir à bout de la 3ème longueur qui était splendide cette année avec une escalade presque derrière le cigare entre le rocher et la glace: du jamais vu à Chabanals!

Gary sort la technique pour venir à bout de la 3ème longueur qui était splendide cette année avec une escalade presque derrière le cigare entre le rocher et la glace: du jamais vu à Chabanals!

Une cordée de copains nous suivent : Fred arrive au relais avec le sourir :)

Une cordée de copains nous suivent : Fred arrive au relais avec le sourir :)

Bonne ambiance détendue dans le haut de la voie avec une glace sorbet chauffée par le soleil.

Bonne ambiance détendue dans le haut de la voie avec une glace sorbet chauffée par le soleil.

Jérémy à la sortie de cette chute d'eau figée de 140m de haut : heureux

Jérémy à la sortie de cette chute d'eau figée de 140m de haut : heureux

On choisi de descendre en rappel pour ne pas brasser dans les 1m de neige fraiche sur le plateau. Ca passe pas trop mal en utilisant les relais sur spit et pitons en place qui sont décalés en rive gauche.

On choisi de descendre en rappel pour ne pas brasser dans les 1m de neige fraiche sur le plateau. Ca passe pas trop mal en utilisant les relais sur spit et pitons en place qui sont décalés en rive gauche.

c'est l'extase une journée de glace pareil à coté de la maison!

c'est l'extase une journée de glace pareil à coté de la maison!

Lire la suite

De retour sur les planches

5 Février 2019 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Après 1 mois de janvier ultra sec, voila la poudreuse de retour pour le plus grand plaisir des spatules! Profitez en bien!

Acte 1 : coller les peaux sur les skis et monter sur les montagnes.

Acte 1 : coller les peaux sur les skis et monter sur les montagnes.

Acte 2 : s'élancer dans les pentes vierges

Acte 2 : s'élancer dans les pentes vierges

Acte3 : tracer son chemin à la descente et à la montée

Acte3 : tracer son chemin à la descente et à la montée

Acte4 : ne pas oublier de regarder le paysage immaculé

Acte4 : ne pas oublier de regarder le paysage immaculé

Acte5 : skier toujours un peu en dessous de son niveau pour ne pas se faire mal

Acte5 : skier toujours un peu en dessous de son niveau pour ne pas se faire mal

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>