REVALPIN

Articles avec #speleo tag

Spéléo, l'aventure ultime?

23 Août 2015 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Spéléo

Alors que tous les sommets des Alpes sont arpentés par les randonneurs et alpinistes, il reste une foule de conduits souterrains inexplorés sous nos pieds. Pour s'en rendre compte rien de tel qu'une virée estivale au Marguareis. Invité par Arnaud, nous voila propulsé dans l'ambiance conviviale du camp spéléo organisé chaque année depuis des lustres par les différents clubs de spéléo aux environs du col des Seigneurs. Ici chacun sa tache et sa mission, toujours dans le but que le groupe explore et cartographie plus loin les réseaux du plateau du Marguareis.

Avec Mumu avons pu visiter le gouffre du St Loic et participer à son déséquipement après une année d'exploration des spéléos dans cette cavité.

Equipement pour passer la journée à 2°C en plein mois d'aout!

Equipement pour passer la journée à 2°C en plein mois d'aout!

La spéléo au Marguareis est très verticale et les puits s'enchainent.

La spéléo au Marguareis est très verticale et les puits s'enchainent.

L'eau a creusé tous ces boyaux parfois larges, parfois étroits ne laissant pas l'homme s'y immiser.

L'eau a creusé tous ces boyaux parfois larges, parfois étroits ne laissant pas l'homme s'y immiser.

Le topo du St Loic. Environ 350m de stat pour aller au fond?

Le topo du St Loic. Environ 350m de stat pour aller au fond?

Pour un bisous au Fourchu

26 Novembre 2012 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Spéléo

Création d'une rubrique SPELEO dans Revalpin pour regrouper les articles de visites souterraines.

 

Dimanche Georges nous a emmené à l'aven du Fourchu à Gourdon, jusqu'à la rivière noire.

DSCN8784

 La fameuse sculpture du "Fourchu" dévoilée à vos yeux.

 

Ce croisement de diable et vampire aux apparences elfiques est enfermé sous terre: pas de risque pour la population.

DSCN8740

 L'accès au réseau fossile du Fourchu se fait par 3 puits successifs étroits.

 

Remarquez la combi encore propre de madame : ca va pas durer!

 

 Passage très étroit en ramping dans une variante de l'accès à la rivière noire.

 

Heureusement on ne passera pas par là au retour!

 

 

DSCN8757

 On fait le plein d'eau en cours de route pour les lampes à carbure.

 

George est dans son élément.

DSCN8758
  Traversée d'un petit lac à gué histoire de se mouiller les pieds: ambiance aquatique. DSCN8764

 

DSCN8781

 Après deux remontée sur corde en place, nous arrivons dans des salles immenses couvertes de concrétions.

 

La rivière noire n'est plus très loin et on l'entend gronder de temps à autre dans un réseau actif qui n'est pas très loin sous nos pieds.

 

Elle a taillé des sculptures de rocher magnifiques et abrasives comme des couteaux dans une sorte de silex noir très dur.

 

DSCN8777

Le fond de la galerie: la rivière noire coule ses eaux tranquilles vers une destination inconnue??

Certainement vers le bassin versant du Loup.

 

Un canoë gonflable permettrait de naviguer plus loin?

DSCN8799

 Remontée à la surface après plus de 7 heures sous terre: les combis ont pris la couleur du terrain.

 

Les crolls et jumars, remplis de boue, accrochent encore les cordes : incroyable efficacité de ce matos inventé d'abord pour la spéléo je crois.

Un monde caché?

1 Octobre 2012 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Spéléo

Je croyais bien connaître les alentours de chez moi: sentiers, moindre relief, cours d'eau.... Je viens de découvrir un monde caché que je ne soupçonnais pas aussi grand : les cavernes.

Les préalpes de Grasse et les baous sont des massifs calcaires agréables pour l'escalade, mais aussi plein de trous et cavités.

DSCN8736 La grille d'entrée de ce monde souterrain : merci de ramper sans casser les barreaux. 
DSCN8722

 Les vides sont gigantesques sont les plateaux calcaires.

 

Ils abritent des merveilles où seuls l'eau s'infiltre depuis des millénaires.

 

Comment le sol peut être si stable au dessus avec des vides pareils sous terre? Ca fait réfléchir.
DSCN8710

 

DSCN8728 Muriel tente d'allumer les bougies avec sa flamme!

 

DSCN8712

 Meringue caramélisée d'un mètre de haut, miam!

 

 

Comme quoi on peut passer mille fois à coté d'une merveille sans la voir. Merci à Arnaud le guide du jour pour cette visite.

Spéléo-Grimpe acte 2

29 Novembre 2011 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Spéléo

Notre exploration des grottes du "14 Juillet" et du "Pendule" dans les falaises du Cap Canaille nous a ouvert l'appétit au début novembre. Nous y sommes donc retournés le week end dernier pour grimper sur les falaises maritimes délirantes du Cap Canaille et surtout pour visiter le "Grand Draioun" qui est la grotte phare de la Ciotat.

 

DSCN6315

Couleur sans trucage dans les falaises de grès orange du Cap Canaille. 

 

Ici c'est la voie "Bourreur de Rousse". La dernière longueur, juste sous un belvédère très fréquenté de la route des crêtes, nous vaudra une sortie sous les applaudissements et le crépitement des flash!!!

A ne pas louper, au soleil couchant plein ouest.

 

La grotte du Grand Draioun est située dans la falaise du secteur de la "Loi du Chaos", une voie mythique du Cap Canaille. Pour accéder à l'entrée il faut être très attentif pour trouver l'itinéraire facile des spéléos. En effet plusieurs voies récentes ont été équipées dans le coin et il est facile de s'égarer dans une lignes de goujons tout neuf. Il faut commencer par 10m dans la "loi du chaos" puis traverser sur une vire déversée vers la droite. 2 petites descentes. Arrivé à l'aplomb de la grotte, une cheminée permet d'accéder au porche d'entrée. Nombreux scellements pas toujours faciles à voir.

 

DSCN6322

Vue sur la baie de Cassis depuis l'entrée de la grotte.

 

Comment voulez vous vous lasser de ces promenades aériennes de vires en baumes au Cap Canaille? 

DSCN6334

 A l'intérieur de la grotte du Draioun, ce n'est qu'émerveillement.

 

La magie du calcaire a décoré tous les murs et plafonds d'un habit de fête!

 

 Les colonnes de calcite forment de merveilleux ancrages naturels comme ici pour descendre en rappel dans un trou.

 

Pas très habitué à ce genre d'exploration souterraine, on cherche beaucoup notre chemin dans le réseau de tunnels. Aux alentours de la grotte du bivouac nous ne manquons pas de tourner en rond en revenant au même endroit par deux chemins différents.

 

Il faut avoir pas mal de temps devant soi pour cette visite, comme l'écrive certains spéléos sur le livre d'or à l'entrée de la grotte, qui sont sortis à 3h du matin!

 

 

DSCN6329

 Encore quelques siècles et ces deux bouts de calcite vont faire connaissance.

Il va falloir ramper précautionneusement pour ne pas abîmer ces oeuvres d'art de la nature en passant. 

DSCN6331

 

Cette grotte demande un peu de manip de corde. Plus on avance et plus on descent dans les entrailles de la falaise.

Dans l'ordre:

15m de descente sous un petit bout de corde rouge

Salle du bivouac

Puits de 10m et puits de 22m sous un tube en acier (ne pas manquer la salle aux concrétions au dessus du puits)

2 puits de 10m sur goujons séparés d'un peu de marche

Puits de 15m sur 2 stalagmites pour atteindre le fond du méandre, étroit et parfois expo au dessus de la faille

Puits de 15 m au bout du méandre quand il devient vraiment trop dangereux de continuer à l'horizontal

Ensuite??? Nous n'avions plus de corde!

 

DSCN6332  Longueur d'escalade facile et splendide sur colonnes et stalagmites pour atteindre une petite salle aux murs couverts de millions de cristaux de quartz pointant leur forme géométriques parfaites.

 

DSCN6342

Ambiance de puits sous terre. Ma petite lampe n'éclaire pas assez loin pour voir le sommet. On va où??

 

La corde ne frotte pas sur les bords... parfaits pour une remontée sans stress.

DSCN6333  Plafond fragile comme de la porcelaine. On dirait qu'un souffle pourrait écrouler tous ces stalactites.

 

 Et puis il faut bien remonter

à la surface. Heureusement les collègues spéléos ont amenés les étriers qui vont bien pour remonter les puits.

DSCN6341

 

DSCN6345

 Voila notre bande de spéléo du dimanche à la sortie de la grotte à la nuit tombée.

Un peu couverts de boue, mais heureux de cette aventure souterraine.

 

Va t il falloir créer une rubrique spéléo sur REVALPIN?

Spéléogrimpe au Cap Canaille

17 Novembre 2011 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Spéléo

Quel changement au Cap Canaille depuis 5 ans! J'ai l'impression que la fréquentation autrefois léthargique de ces falaises a bondi. En tout cas, le week end du 11 novembre était propice aux escalades Ciotadines avec beaucoup de monde venu chercher un peu de chaleur en bord de mer.

Nous avons fait un mixte escalade / spéléo ou chaque ascension était le prétexte à la visite d'une grotte. En effet les falaises Soubeyrannes possèdent plusieurs réseaux souterrains dont les entrées sont en pleine falaise.

 

 Le Cap Canaille, c'est d'abord des falaises de rochers sédimentaires complètement atypiques qui ont longtemps rebuté les grimpeurs: poudingues, grès, calcaires rongé par les flots marins, sables, quarzites...

Le tout est très chargé en couleur et semble défier l'apesanteur par des surplombs et autre lèvres s'avançant dangereusement vers le vide.

Sans titre 1

Depuis les années 2000 de nombreuses voies d'escalades ont été ouverte dans ces rochers fantasmagoriques. L'équipement est le plus souvent béton et prolifique et compense bien la solidité du rocher. 

 

13112011184

 Dans la voie 2  Vauriens et 3 Canailles:  au sortir de la grotte ouverte sur la mer qui oblige à un pas gazeux.

C'est un passage fantastique dont regorge le cap Canaille.

 14112011220  Les plafonds de fistuleuses courent à l'horizontal mais aussi à la verticale dans certaines grottes où le courant d'air a pu déjouer la gravité.

 

14112011205 14112011224
L'entrée de la grotte du Pendule est assez difficile d'accès en pleine falaise. Le soleil nous éblouit en sortant d'une heure d'exploration souterraine dans le noir.  Stalagmites et stalagtites se rejoignent tout juste: pas touche c'est fragile comme beaucoup d'édifices de calcite magiques dans ces grottes.

 

 

 Dans la voie du Pendule pour accéder à la grotte du même nom. Sous le toit, plusieurs anneaux de cordes vous invite effectivement à 3 petits pendules successifs.
14112011202
   
14112011226

Épée de Damocles de la grotte du 14 juillet. 

Cette grotte découverte le 14 juillet 1970 présente de magnifiques draperies et autres formations de calcite étonnantes, dans un réseau fossile totalement sec même après les crues de la semaine dernière.

 

 15112011253 15112011242
La sortie des voies d'escalade passe souvent par une ou deux longueurs de poudingue. Les galets de mille et une couleurs sont les prises d'un mur d'escalade grandeur nature. Rocher parfois inquiétant sur les vires du Cap Canaille. Comment tient cet imbrouglia de roches?