REVALPIN

Trekking au Nepal - Rolwaling - Tashi lapcha

27 Décembre 2013 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Voila le reportage de ce beau trek au Népal réalisé en octobre 2013 : La traversée de la vallée du Rolwaling jusqu'à la la vallée du Kumbu en traversant le col Tashi Lapcha à 5700m. C'est un beau parcours d'environ 17j de marche qui permet de remonter la vallée authentique du Rolwaling, de traverser un col technique dans un environnement de sommets majestueux et d'accéder par le haut à la célèbre vallée du Kumbu.

Nous avons eu des conditions difficiles à cause d'une grosse chute de neige en octobre. Très peu de groupes ont pu traverser le col en cet automne 2013. Grâce à la cohésion du groupe composé de Gilles, Nicole, Guillaume, Brigitte, Philippe et Muriel, et à l'aide des porteurs de l'agence Yatritrekking ce trek a été une réussite.

Le stupa de Bodnath à Kathmandou : un édifice grandiose rappelant que 10 % de la population népalaise pratique le bouddhisme.

Le stupa de Bodnath à Kathmandou : un édifice grandiose rappelant que 10 % de la population népalaise pratique le bouddhisme.

Au début du trek le climat est tropical et la faune nous surprend tous les jours.

Au début du trek le climat est tropical et la faune nous surprend tous les jours.

Nous allons passer au peid du sommet sacrée du Gaurishankar à plus de 7000m. Des français ont grimpé cette face sud en octobre dans les mêmes conditions météo difficiles. Leur récit est ici: http://www.petzl.com/fr/outdoor/news/sur-terrain/2013/11/05/voyage-au-bout-peine-ouverture-dans-face-sud-du-gaurishankar

Nous allons passer au peid du sommet sacrée du Gaurishankar à plus de 7000m. Des français ont grimpé cette face sud en octobre dans les mêmes conditions météo difficiles. Leur récit est ici: http://www.petzl.com/fr/outdoor/news/sur-terrain/2013/11/05/voyage-au-bout-peine-ouverture-dans-face-sud-du-gaurishankar

C'est la fête annuelle de Dashain qui dure une semaine au début de notre trek. Du coup les soirées sont arrosées de tchang au rytme des chansons et des danses.

C'est la fête annuelle de Dashain qui dure une semaine au début de notre trek. Du coup les soirées sont arrosées de tchang au rytme des chansons et des danses.

La maitresse de maison au village de Beding et de Na. Ici les habitants sont des sherpas. Nous avons tout le temps de nous impreigner de la culture en attendant la fin de trois jours de pluie intense.

La maitresse de maison au village de Beding et de Na. Ici les habitants sont des sherpas. Nous avons tout le temps de nous impreigner de la culture en attendant la fin de trois jours de pluie intense.

Petit déjeuner royale à Na au retour du beau temps. Nous allons enfin découvrir la vue sur les montagnes immacullées de neige.

Petit déjeuner royale à Na au retour du beau temps. Nous allons enfin découvrir la vue sur les montagnes immacullées de neige.

Nous montons au pied du Tsoboje pour nous accilmater et attendre que la neige se tasse un peu. Les montagnes sont splendides et très chargées de neige fraiche.

Nous montons au pied du Tsoboje pour nous accilmater et attendre que la neige se tasse un peu. Les montagnes sont splendides et très chargées de neige fraiche.

Puis il faut bien se décider à quitter le dernier village de Na pour tenter notre chance au Taschilapsa, en sachant que la trace va être éprouvante.

Puis il faut bien se décider à quitter le dernier village de Na pour tenter notre chance au Taschilapsa, en sachant que la trace va être éprouvante.

On arrive sur la neige au bord de l'immense lac glacière Tsho Rolpa. Ce lac est très surveillé à cause du risque important de vidange brutal à travers la moraine frontale.

On arrive sur la neige au bord de l'immense lac glacière Tsho Rolpa. Ce lac est très surveillé à cause du risque important de vidange brutal à travers la moraine frontale.

Puis s'en suivent deux journées éprouvantes pour le moral pour traverser le caos enneigé du grand glacier du Drakkar. Heureusement le temps est au beau fixe pour toute la semaine. Nous trouvons un peu d'eau pour les campements dans de petits lacs glacières au milieu des tourments du glacier.

Puis s'en suivent deux journées éprouvantes pour le moral pour traverser le caos enneigé du grand glacier du Drakkar. Heureusement le temps est au beau fixe pour toute la semaine. Nous trouvons un peu d'eau pour les campements dans de petits lacs glacières au milieu des tourments du glacier.

Au bout du glacier nous cherchons le bon passage pour franchir quelques barres rocheuses permettant d'accéder au glacier supérieur. L'installation de cordes fixes est indispensable dans ce passage pour faire passer les porteurs et tout le groupe..

Au bout du glacier nous cherchons le bon passage pour franchir quelques barres rocheuses permettant d'accéder au glacier supérieur. L'installation de cordes fixes est indispensable dans ce passage pour faire passer les porteurs et tout le groupe..

Après un campement incroyable perché sur un éperon au dessus du ressaut rocheux, nous partons à l'aube pour franchir le col.

Après un campement incroyable perché sur un éperon au dessus du ressaut rocheux, nous partons à l'aube pour franchir le col.

La température est glaciale ce matin sur le glacier supérieur du Drolambao

La température est glaciale ce matin sur le glacier supérieur du Drolambao

Grâce aux quantitées de neige fraiche, les pentes habituellement en glace vive d'accès au col sont remontées plus facillement une fois la trace faite.

Grâce aux quantitées de neige fraiche, les pentes habituellement en glace vive d'accès au col sont remontées plus facillement une fois la trace faite.

Nous évoluons dans un paysage splendide immacullé de neige fraiche avec des sommets entre 6000m et 7000m.

Nous évoluons dans un paysage splendide immacullé de neige fraiche avec des sommets entre 6000m et 7000m.

Les dernières pentes du Tashilapsha au pied du Pachermo. Nous avions envisagé de monter à ce sommet de 6200m en passant une nuit au col. Mais il est vraiment trop chargé en neige fraiche à notre passage et les pentes d'accès au col ont déjà une stabilité douteuse.

Les dernières pentes du Tashilapsha au pied du Pachermo. Nous avions envisagé de monter à ce sommet de 6200m en passant une nuit au col. Mais il est vraiment trop chargé en neige fraiche à notre passage et les pentes d'accès au col ont déjà une stabilité douteuse.

Moment d'euphorie au passage du col Tashi Lapcha. L'effet du champagne à 5700m est décuplé!

Moment d'euphorie au passage du col Tashi Lapcha. L'effet du champagne à 5700m est décuplé!

Puis nous attaquons l'interminable descente du versant Kumbu qui commence par l'installation de quelques cordes fixes pour les passages les plus exposés dans un couloir vers 5400m.

Puis nous attaquons l'interminable descente du versant Kumbu qui commence par l'installation de quelques cordes fixes pour les passages les plus exposés dans un couloir vers 5400m.

Un dernier campement dans la neige sur le versant Kumbu.

Un dernier campement dans la neige sur le versant Kumbu.

Toute l'équipe des porteurs qui nous a accompagnée. Nous arrivons au village de Thame où nous retrouvons un peu de confort au Lodge.

Toute l'équipe des porteurs qui nous a accompagnée. Nous arrivons au village de Thame où nous retrouvons un peu de confort au Lodge.

Ici les yaks transportent les marchandisent qui arrivent du Tibet par le col au dessus de Thame.

Ici les yaks transportent les marchandisent qui arrivent du Tibet par le col au dessus de Thame.

Les stupas et les temples sont nombreux dans le Kumbu.

Les stupas et les temples sont nombreux dans le Kumbu.

A Namche Bazar, nous montons à Khumjung pour voir l'Everest. Le temps est limpide et la vue est superbe sur les sommets qui font la réputation du Kumbu, du Lhotse à l'Ama Dablam.

A Namche Bazar, nous montons à Khumjung pour voir l'Everest. Le temps est limpide et la vue est superbe sur les sommets qui font la réputation du Kumbu, du Lhotse à l'Ama Dablam.

Le trek se clôt par deux jours de marche pour rejoindre le petit aéroport de Lukla. Le Kumbu est très fréquenté au mois d'octobre. Après une semaine de solitude, il faut nous frayer un chemin dans la foule des touristes qui empruntent le chemin vers Lukla: Un sacré contraste.

"Gé Orgie Ski" - Lekhziri Glacier

24 Avril 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski, #Voyages

Enfin, nous avons eu notre revanche au Caucase! Les Russes n'avaient pas voulus de nous en 2012 sur la chaine frontalière de plus en plus interdite aux touristes ces dernières années. Qu'à cela ne tienne!! Nous récidivons par la Géorgie en avril 2014 avec Muriel, Mathieu Renaud et moi.

Quel contraste sur ce versant des montagnes! Pas de camp militaire armé jusqu'aux dents, personne pour nous dire de ne pas aller ici ou là, de superbes cartes détaillées du relief quand les russes censurent toute information topographique détaillée, des villages à l'architecture authentique, des habitants accueillant, un tourisme naissant en voie de développement.... Welcome to Georgia.

Les curieuses tours défensives de Mestia : La marque de fabrique de tous les villages de Svanétie

Les curieuses tours défensives de Mestia : La marque de fabrique de tous les villages de Svanétie

Dans le Caucase géorgien, il n'y a pas d'aménagement, pas de refuge. Certains sommets sont accessibles en ski de randonnée à la journée depuis les villages. Pour faire une incursion à l'intérieur des massifs d'altitude, il faut prendre la tente et camper sur les glaciers. Après une première journée de ski sur les pentes de Zabeshi, nous bouclons nos sacs pour visiter les glaciers de Lekhziri sur 4 jours.

Dernier "banquet" à Mestia avant les rations sur le glacier : borch (soupe au choux épicée), rinkali (gros ravioli locale), katachapouri (pain fourré au fromage fondant), le tout arrosé de tchatcha (gniole locale).

Dernier "banquet" à Mestia avant les rations sur le glacier : borch (soupe au choux épicée), rinkali (gros ravioli locale), katachapouri (pain fourré au fromage fondant), le tout arrosé de tchatcha (gniole locale).

Après s'être fait poser en 4x4 le plus loin possible sur la piste enneigée, la montée par la Mestiachala nous réserve quelques surprises au dessus d'un véritable canyon : Au moins, on coupe complétement les ponts avec le monde d'en bas.

Après s'être fait poser en 4x4 le plus loin possible sur la piste enneigée, la montée par la Mestiachala nous réserve quelques surprises au dessus d'un véritable canyon : Au moins, on coupe complétement les ponts avec le monde d'en bas.

Notre campement à la confluence des trois branches du glacier Lekhziri: un petit goût de "concordiaplatz".

Notre campement à la confluence des trois branches du glacier Lekhziri: un petit goût de "concordiaplatz".

Départ du campement pour visiter les alentours : seuls au monde, la wilderness totale, avec notre nid douillet installé pour 4 jours: le pied!

Départ du campement pour visiter les alentours : seuls au monde, la wilderness totale, avec notre nid douillet installé pour 4 jours: le pied!

Le Dolakara sera notre premier objectif en ski le lendemain

Le Dolakara sera notre premier objectif en ski le lendemain

La montée au Dolakara au dessus d'un verrou glacière qui nous a nécessité un peu de bricolage pour ne pas s'exposer aux séracs..

La montée au Dolakara au dessus d'un verrou glacière qui nous a nécessité un peu de bricolage pour ne pas s'exposer aux séracs..

Face à nous, l'Ullukara fait le fier défendu par de magnifiques tours rocheuses de 1000m!

Face à nous, l'Ullukara fait le fier défendu par de magnifiques tours rocheuses de 1000m!

Au sommet d'une antécime du Dolakara, 30m sous le sommet principal rocheux. Déjà une bien belle course que ce petit sommet que l'on avait sous estimé.

Au sommet d'une antécime du Dolakara, 30m sous le sommet principal rocheux. Déjà une bien belle course que ce petit sommet que l'on avait sous estimé.

Renaud ouvre le bal face au jan-tugani pass

Renaud ouvre le bal face au jan-tugani pass

Sous le verrou glacière ça déroule: on s'éclate.

Sous le verrou glacière ça déroule: on s'éclate.

Retour sur le glacier Lekhziri euphorique : ça promet pour les prochains jours!

Retour sur le glacier Lekhziri euphorique : ça promet pour les prochains jours!

Deuxieme sommet au programme à la frontière russe: le Mestiatau au fond des 6 km de la plus grande branche du glacier Lekhziri.

Deuxieme sommet au programme à la frontière russe: le Mestiatau au fond des 6 km de la plus grande branche du glacier Lekhziri.

Vue sur la vallée Russe d'Ullutau depuis le Mestia pass: enfin 2 ans plus tard, on tient notre revanche! Il ya peu de neige de ce coté, et une noria de millitaires à Ullutau qui attendent le moindre skieur qui oserait traverser la frontière.

Vue sur la vallée Russe d'Ullutau depuis le Mestia pass: enfin 2 ans plus tard, on tient notre revanche! Il ya peu de neige de ce coté, et une noria de millitaires à Ullutau qui attendent le moindre skieur qui oserait traverser la frontière.

Le Mestiatau ressemble à la Meije de ce coté! Pourtant on monte facilement jusqu'au sommet en ski par derrière.

Le Mestiatau ressemble à la Meije de ce coté! Pourtant on monte facilement jusqu'au sommet en ski par derrière.

Devant la chute de séracs monumentale que l'on longe au milieu du glacier.

Devant la chute de séracs monumentale que l'on longe au milieu du glacier.

Mémorable passage à 2 pas des tours de glaces empilées.

Mémorable passage à 2 pas des tours de glaces empilées.

Tout en grande courbe ensuite jusqu'au campement avec une neige qui est restée ferme.

Tout en grande courbe ensuite jusqu'au campement avec une neige qui est restée ferme.

Dernier jour avant de redescendre à Mestia, on a repéré un beau couloir nord, pas loin du camp. Une vraie sucrerie qui nous faisait saliver depuis deux jours. Il débouche à une brèche sous le sommet de Marianazha.

Dernier jour avant de redescendre à Mestia, on a repéré un beau couloir nord, pas loin du camp. Une vraie sucrerie qui nous faisait saliver depuis deux jours. Il débouche à une brèche sous le sommet de Marianazha.

Bonne pioche: la neige est restée poudreuse! Les skis Elan vont pouvoir montrer tout leur potentiel!

Bonne pioche: la neige est restée poudreuse! Les skis Elan vont pouvoir montrer tout leur potentiel!

On se régale encore avant de charger les gros sacs sur le dos et de redescendre la Mestiachala qui passera mieux que prévue à la descente.

On se régale encore avant de charger les gros sacs sur le dos et de redescendre la Mestiachala qui passera mieux que prévue à la descente.

Castle Peak and Lotos at Miyar valley

22 Octobre 2015 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades, #Voyages

La face sud du Castle Peak est l'ascension la plus marquante de ce séjour en Inde. Le massif du Castle Peak domine littéralement le camp de base. C'est une forteresse de granit raide de toute part: un véritable aimant qui attire tous les grimpeurs de passage à Miyar. Nous avions des topos de la face Ouest sur des sommets secondaires qui surplombent le camp de base, mais la face sud menant au sommet principal reste mystérieuse.

Nous avons monté une tente le plus proche possible du chateau fort du Castle Peak

Nous avons monté une tente le plus proche possible du chateau fort du Castle Peak

Après l'éperon en corde tendu, nous arrivons au pied de la muraille qui parait bien raide.

Après l'éperon en corde tendu, nous arrivons au pied de la muraille qui parait bien raide.

Une zone du mur parait sculpté par les ruissellements: bingo ça passe en 6a en évitant les surplombs!

Une zone du mur parait sculpté par les ruissellements: bingo ça passe en 6a en évitant les surplombs!

Sous l'oreille orange, une fissure d'antologie toujours avec du granit magnifique de toute part.

Sous l'oreille orange, une fissure d'antologie toujours avec du granit magnifique de toute part.

Sur une vire de la voie nous trouvons une plante rarissime de l'himalaya : Saussurea Simponiana, 15 cm de diamètre.

Sur une vire de la voie nous trouvons une plante rarissime de l'himalaya : Saussurea Simponiana, 15 cm de diamètre.

De retour dans l'axe de l'éperon sud, l'escalade devient hyper esthétique et la vue se dégage de toute part.

De retour dans l'axe de l'éperon sud, l'escalade devient hyper esthétique et la vue se dégage de toute part.

Un rocher d'une qualité rare permettant de rester dans du 6a même quand ça se redresse fortement.

Un rocher d'une qualité rare permettant de rester dans du 6a même quand ça se redresse fortement.

Sur la table sommitale du Castle peak 5480m après 700m de mur.

Sur la table sommitale du Castle peak 5480m après 700m de mur.

La vue sur le haut du Glacier de Tawa

La vue sur le haut du Glacier de Tawa

Un banquet au camp de base pour féter ça le lendemain.

Un banquet au camp de base pour féter ça le lendemain.

Nous partons pour 4 jours sur le glacier Tandung et passons au pied des Ogres I, II, et III : 3 sommets vierges défendus par des séracs.

Nous partons pour 4 jours sur le glacier Tandung et passons au pied des Ogres I, II, et III : 3 sommets vierges défendus par des séracs.

Premier camp sur le Tandung glacier: c'est encore l'été

Premier camp sur le Tandung glacier: c'est encore l'été

Nous montons le lendemain au pied des 2 tours du Lotos et du Neverseen

Nous montons le lendemain au pied des 2 tours du Lotos et du Neverseen

Mais l'hiver arrive brusquement au camp haut et la température chute à -15°c en fin de journée.

Mais l'hiver arrive brusquement au camp haut et la température chute à -15°c en fin de journée.

Le lendemain, sous un ciel couvert, nous montons juste pour voir la vue sur le glacier au dessus.

Le lendemain, sous un ciel couvert, nous montons juste pour voir la vue sur le glacier au dessus.

Une éclaircie et une face moins raide que prévue nous laissent espérer une tentative sur le sommet du Lotos.

Une éclaircie et une face moins raide que prévue nous laissent espérer une tentative sur le sommet du Lotos.

Nous remontons des dièdres et des fissures faciles. Nous avons uniquement le matériel pour le glacier : pas de chausson, 6 sangles, une seule corde de 60m, 20m de cordelette qui nous permettrons de faire les rappels. L'escalade est engagée sans les coinceurs restés au camp. Nous passons quelques passages de 5 en dalle et rejoignons la voie Splitter and Storm ouverte en 2014.

Nous remontons des dièdres et des fissures faciles. Nous avons uniquement le matériel pour le glacier : pas de chausson, 6 sangles, une seule corde de 60m, 20m de cordelette qui nous permettrons de faire les rappels. L'escalade est engagée sans les coinceurs restés au camp. Nous passons quelques passages de 5 en dalle et rejoignons la voie Splitter and Storm ouverte en 2014.

Vue sur le Tawa Glacier proche du sommet du Lotos. La face Est du Mahindra est toute proche.

Vue sur le Tawa Glacier proche du sommet du Lotos. La face Est du Mahindra est toute proche.

Nous n'en revenons pas! Nous sommes en train de trouver un nouveau itinéraire au débotté au Lotos: surement la voie d'accès la plus facile au sommet.

Nous n'en revenons pas! Nous sommes en train de trouver un nouveau itinéraire au débotté au Lotos: surement la voie d'accès la plus facile au sommet.

Proche du sommet, le mauvais temps revient pour de bon. De toute façon nous n'avons pas pris les crampons qui vont se révéler indispensable pour l'arête de neige du sommet.

Proche du sommet, le mauvais temps revient pour de bon. De toute façon nous n'avons pas pris les crampons qui vont se révéler indispensable pour l'arête de neige du sommet.

Tant pis pour le sommet, nous redescendons la face rocheuse en rappel avec notre matériel ultra minimaliste.

Tant pis pour le sommet, nous redescendons la face rocheuse en rappel avec notre matériel ultra minimaliste.

Le lendemain il y a 50cm de fraiche dans tous les versants. L'ascension de la veille parait surréaliste tant le paysage a changé et l'hiver s'est installé.

Le lendemain il y a 50cm de fraiche dans tous les versants. L'ascension de la veille parait surréaliste tant le paysage a changé et l'hiver s'est installé.

Skitour - massif d'Adula

17 Avril 2015 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Le massif d'Adula est une chaine de montagnes en Suisse qui est candidate au classement en tant que parc national. Quel contraste avec le Mercantour où le parc national imposé par l'Etat est trop souvent vécu comme une contrainte par les habitants!! En Suisse, certaines zones se battent avoir droit au label "parc national"!... Messieurs les maires niçois étudiez la chose!

C'est un massif pas très connu de Suisse qui sépare 3 régions linguistiques aux cultures très différentes: le Tessin italophone, les Grisons à l'ambiance germanique et le val Surselva où l'on parle Romanche.

Chose pas si courante en Suisse en hiver et en altitude, on a pu y voir chamois, bouquetins et rapaces. Alors pourquoi pas un raid à ski autour du massif d'Adula pour découvrir cette curiosité?

Voila notre itinéraire qui n'est qu'une idée parmis de nombreuses possibilités. Nous n'avons pas pu faire la partie en pointillée pour cause de mauvais temps les 2 premiers jours, mais l'itinéraire est logique pour passer à la très sympatique cabane Bovarina.

Voila notre itinéraire qui n'est qu'une idée parmis de nombreuses possibilités. Nous n'avons pas pu faire la partie en pointillée pour cause de mauvais temps les 2 premiers jours, mais l'itinéraire est logique pour passer à la très sympatique cabane Bovarina.

Après deux jours de tempète passés à la cabane Bovarina, nous voila sur notre premier 3000m au piz Valdraus.

Après deux jours de tempète passés à la cabane Bovarina, nous voila sur notre premier 3000m au piz Valdraus.

Le Val Lavax nous gratifie d'une poudreuse toute fraiche.

Le Val Lavax nous gratifie d'une poudreuse toute fraiche.

Et nous repérons en passant la descente du lendemain en versant nord Est du Medel.

Et nous repérons en passant la descente du lendemain en versant nord Est du Medel.

Arrivée au refuge Medel, véritable nid d'aigle posé sur un col.

Arrivée au refuge Medel, véritable nid d'aigle posé sur un col.

Sur le glacier de Medel avec vue sur l'Oberalpstock

Sur le glacier de Medel avec vue sur l'Oberalpstock

Sommet glacial du Medel dans les bourasques de bise!

Sommet glacial du Medel dans les bourasques de bise!

On descend vite se réchauffer les cuisses dans la pente.

On descend vite se réchauffer les cuisses dans la pente.

C'est parti pour deux jours seul au monde sur le plateau de Greina où les refuges ne sont pas gardés l'hiver.

C'est parti pour deux jours seul au monde sur le plateau de Greina où les refuges ne sont pas gardés l'hiver.

"On refait le monde" au soleil contre la facade du refuge Terri.

"On refait le monde" au soleil contre la facade du refuge Terri.

Le lendemain, c'est une journée plus cool au piz Coroi qui s'impose comme une évidence au milieu du val Greina.

Le lendemain, c'est une journée plus cool au piz Coroi qui s'impose comme une évidence au milieu du val Greina.

Cabane Motterascio: jour de lessive.

Cabane Motterascio: jour de lessive.

Le début d'une grande journée pour ralier la Läntahütte via 3 cols et 2000m de dénivelé.

Le début d'une grande journée pour ralier la Läntahütte via 3 cols et 2000m de dénivelé.

Descente totalement sauvage sur le hameau inhabité de Vanescha, loin de tout en hiver.

Descente totalement sauvage sur le hameau inhabité de Vanescha, loin de tout en hiver.

Sous le dernier col du jour : la fuorcla de val Nova, qui est la porte d'accès hivernale aux sources du Rhin.

Sous le dernier col du jour : la fuorcla de val Nova, qui est la porte d'accès hivernale aux sources du Rhin.

Le plus haut sommet du massif se nomme Rheinwaldhorn pour les Germaniques et Adula pour les Tessinois. 3408m.

Le plus haut sommet du massif se nomme Rheinwaldhorn pour les Germaniques et Adula pour les Tessinois. 3408m.

Dans les grandes pentes du Rheinwaldhorn que l'on avait tendance à souestimer vue de loin la veille : grande ambiance!

Dans les grandes pentes du Rheinwaldhorn que l'on avait tendance à souestimer vue de loin la veille : grande ambiance!

Au sommet du Cassimoi : un dernier sommet qui nous littéralement enchanté malgré la montée en grande partie en crampon.

Au sommet du Cassimoi : un dernier sommet qui nous littéralement enchanté malgré la montée en grande partie en crampon.

Une descente panoramique qui tourne autour du sommet.

Une descente panoramique qui tourne autour du sommet.

La vallée de Scaradra ne peut se parcourir qu'à la descente à cause de l'accès longet du val Blenio.

La vallée de Scaradra ne peut se parcourir qu'à la descente à cause de l'accès longet du val Blenio.

Un véritable bijoux que cette vallée de sauvage Scaradra pour cloturer ce merveilleux raid à ski.

Un véritable bijoux que cette vallée de sauvage Scaradra pour cloturer ce merveilleux raid à ski.

Et une surprise nous attend à Campo Blenio... Nous tombons sur Basile et Jean Claude en train de partager un bout de chemin sur la grande traversée des Alpes. J'espère que tout c'est bien passé pour vous pour la suite.

Grande traversée des Tatras - partie 1 Pologne

9 Avril 2016 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Le massif des Hautes Tatras est à la frontière entre la Pologne et la Slovaquie. Les Polonais les appellent les "Alpes de poche", car les Tatras culminent à 2600m, mais on peut y pratiquer toutes les activités de montagne comme dans les grandes Alpes. Le climat est plus continental que dans les Alpes et les hivers sont rigoureux.

Le massif se prête bien au ski de randonnée mais aussi à la randonnée, à l'escalade et en hiver aux ascensions alpines en neige/glace et mixte très populaires en Pologne. Des faces nords impressionnantes, que l'on imagine même pas, émaillent le massif surtout coté Slovaque.

La place tournante des Tatras où tout se passe est la ville de Zakopane en Pologne. Le massif est un parc national du coté polonais et slovaque avec une faune et une flore riche dont les ours des Tatras. En hiver: pas de risque, ils hibernent.

Fin mars 2016, nous avons eu la chance de pouvoir parcourir la traversée des Tatras en ski de randonnée presque intégralement, ce qui est assez rare car les conditions ne sont pas toujours au rendez vous. Il faut un enneigement assez bas (fond des vallées à 700m), une neige qui a bien plâtrée les crêtes qui sont souvent en glace en plein hiver, une nivologie stable car il y a pas mal de passages raides. Heureusement il y a un maillage de refuges très confortables qui permettent d'aborder la sauvagerie des Tatras sereinement.

Plus de 100 ans d'histoire du ski dans les Tatras: un must à découvrir dans une vie de skieur

Plus de 100 ans d'histoire du ski dans les Tatras: un must à découvrir dans une vie de skieur

Préparation de l'itinéraire journalier: nous avons fait une semaine de grand ski de l'Ouest vers l'Est.

Préparation de l'itinéraire journalier: nous avons fait une semaine de grand ski de l'Ouest vers l'Est.

1000m d'altitude fin mars en Pologne, on fait la trace dès le 1er jour, ça promet!

1000m d'altitude fin mars en Pologne, on fait la trace dès le 1er jour, ça promet!

Premier sommet à l'ouest de Zakopane: le Ornak.

Premier sommet à l'ouest de Zakopane: le Ornak.

Poudre d'hiver de la koscieliska dolina

Poudre d'hiver de la koscieliska dolina

Le refuge "ornak" le jour de Paque : une destination de pélerinage classique des Polonais pour fêter l'arrivée des beaux jours.

Le refuge "ornak" le jour de Paque : une destination de pélerinage classique des Polonais pour fêter l'arrivée des beaux jours.

Ascension directe du Cemniak par la face sud: l'ambiance est au rendez vous!

Ascension directe du Cemniak par la face sud: l'ambiance est au rendez vous!

Sur les crêtes panoramiques du Cerwone Wierchy

Sur les crêtes panoramiques du Cerwone Wierchy

On retrouve la civilisation au refuge Kondratowa desservi par un hors piste de la station de zakopane

On retrouve la civilisation au refuge Kondratowa desservi par un hors piste de la station de zakopane

Une journée à tracer dans la vallée assez fréquentée de Gasieniscowa dominée par la pyramide du magnifique Swinica

Une journée à tracer dans la vallée assez fréquentée de Gasieniscowa dominée par la pyramide du magnifique Swinica

Les Pins Mugo sortent tout juste de la neige.

Les Pins Mugo sortent tout juste de la neige.

Le monumental hotel Murowaniec: grand confort.

Le monumental hotel Murowaniec: grand confort.

Dans la montée au couloir Zawrat

Dans la montée au couloir Zawrat

Dans les pentes du Kozi Wierch

Dans les pentes du Kozi Wierch

Descente dans la dolina roztoki, vallée aux 5 lacs

Descente dans la dolina roztoki, vallée aux 5 lacs

Au refuge pieciu Stawow. De la saucisse et du choux : bienvenu en Pologne

Au refuge pieciu Stawow. De la saucisse et du choux : bienvenu en Pologne

traversée du col Szpiglasowy en neige lourde

traversée du col Szpiglasowy en neige lourde

On touche au mythe en montant au Mnich (un véritable caïre avec une face célèbre pour l'escalade)

On touche au mythe en montant au Mnich (un véritable caïre avec une face célèbre pour l'escalade)

Encore de la poudre versant nord du Mnich.

Encore de la poudre versant nord du Mnich.

Descente sur Morskie Oko sur fond des célèbres faces du kazalnica et Cubryna: la Mècque du mixte polonais.

Descente sur Morskie Oko sur fond des célèbres faces du kazalnica et Cubryna: la Mècque du mixte polonais.

The place to be: "le fameux refuge de Morskie Oko" au bord du lac du même nom, dans son écrin de montagnes.

The place to be: "le fameux refuge de Morskie Oko" au bord du lac du même nom, dans son écrin de montagnes.

Trekking Auden Pass: Le voyage initiatique

29 Octobre 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Voila un petit récit en image de la traversée du Auden Pass dans l'Himalaya indien. Ce col permet de traverser le célèbre massif du Garhwal et de relier deux sources mythiques du Gange: Kedarnath et Gangotri. Ces villages et leur temple sont connues dans toute l'inde car les indous y viennent en pèlerinage aux sources du Gange. Les Sadous viennent également y méditer et s'y ressourcer aux sources de leur religion entreprenant des "marches initiatiques" pied nu sur les chemins de l'Himalaya.

La traversée du massif d'une source à l'autre relève du véritable trekking de haute montagne avec tous les aléas de l'altitude. La première traversée du col a été réalisée par John Bikcnell Auden en 1939, responsable d'étude géologique en inde à l'époque de la colonie Anglaise.

Tout voyage dans l'himalaya indien commence à Delhi. Ici la tombée de la nuit sur l'effervescence du vieux Delhi.

Tout voyage dans l'himalaya indien commence à Delhi. Ici la tombée de la nuit sur l'effervescence du vieux Delhi.

Dès notre arrivée au pied des montagnes, à Rishikesh, le Gange est vénéré par des pujas et des ablutions à l'aube et au crépuscule

Dès notre arrivée au pied des montagnes, à Rishikesh, le Gange est vénéré par des pujas et des ablutions à l'aube et au crépuscule

Les sadous sont ici en nombre, en transit pour les pélerinages les plus célèbres de l'Inde.

Les sadous sont ici en nombre, en transit pour les pélerinages les plus célèbres de l'Inde.

Nous organisons notre trek en 2 jours avec, Solinda, notre contact local qui doit nous servir de cuisto.

Nous organisons notre trek en 2 jours avec, Solinda, notre contact local qui doit nous servir de cuisto.

Le trek commence au village du Ghuttu au milieu des rizieres et des terrasses de millet.

Le trek commence au village du Ghuttu au milieu des rizieres et des terrasses de millet.

 Les premiers jours nous avancons dans la vallée de la rivière Bhilangna sans prendre d'altitude. Les montagnes sont si loin qu'elles sont invisibles: au moins on aura le temps de s'acclimater!

Les premiers jours nous avancons dans la vallée de la rivière Bhilangna sans prendre d'altitude. Les montagnes sont si loin qu'elles sont invisibles: au moins on aura le temps de s'acclimater!

C'est la fin de l'été : la saison pour rentrer du foin pour le bétail. Le tout à dos d'homme, de femme et d'enfant.

C'est la fin de l'été : la saison pour rentrer du foin pour le bétail. Le tout à dos d'homme, de femme et d'enfant.

Le foin sêche ensuite avant d'être stocké à l'intérieur

Le foin sêche ensuite avant d'être stocké à l'intérieur

L'ancêtre du village de Gangi vient nous rendre visite comme pour nous dire que la balade est finie là! Au delà, aucun porteur ne viendra avec nous et une énorme crue en juin 2013 a emporté tout le sentier qui est devenu scabreux.

L'ancêtre du village de Gangi vient nous rendre visite comme pour nous dire que la balade est finie là! Au delà, aucun porteur ne viendra avec nous et une énorme crue en juin 2013 a emporté tout le sentier qui est devenu scabreux.

Après une longue hésitation à Gangi et une tentative infructueuse de 2 jours avec de faux porteurs, nous décidons de partir seul de chez seul vers ces montagnes encore bien lointaines.

Après une longue hésitation à Gangi et une tentative infructueuse de 2 jours avec de faux porteurs, nous décidons de partir seul de chez seul vers ces montagnes encore bien lointaines.

3 jours plus tard nous arrivons au pied du glacier de kathling. Nous avons avalé 30 km de jungle, parfois sans sentier, en marchant dans le lit même de la Bilhangma dont la fureur de 2013 a tout emporté.

3 jours plus tard nous arrivons au pied du glacier de kathling. Nous avons avalé 30 km de jungle, parfois sans sentier, en marchant dans le lit même de la Bilhangma dont la fureur de 2013 a tout emporté.

Le moral remonte car la météo annonce du très beau temps pour les jours à venir; ce qui va nous changer des pluies journalières dans la jungle.

Le moral remonte car la météo annonce du très beau temps pour les jours à venir; ce qui va nous changer des pluies journalières dans la jungle.

3 jours pour remonter le glacier de kathling: une splendeur de la nature couronné de sommets alpins, probablement vierges si loin de tout.

3 jours pour remonter le glacier de kathling: une splendeur de la nature couronné de sommets alpins, probablement vierges si loin de tout.

Levé à 4800m dans notre petite tente pour 3 où chaque centimètre carré est optimisé.

Levé à 4800m dans notre petite tente pour 3 où chaque centimètre carré est optimisé.

Les sacs sont lourds à cette altitude et chaque bloc sur le glacier est un bon pretexte pour admirer la vue et poser la charge.

Les sacs sont lourds à cette altitude et chaque bloc sur le glacier est un bon pretexte pour admirer la vue et poser la charge.

Le camp le plus haut à 5300m juste sous le col : un endroit magique entre le Gangotri 3 et le Jaolin.

Le camp le plus haut à 5300m juste sous le col : un endroit magique entre le Gangotri 3 et le Jaolin.

Le Auden Col est évident au sommet du couloir de neige marquant le point bas de l'arête, juste à droite des "oreilles de lapin" décrite ainsi par John Auden..

Le Auden Col est évident au sommet du couloir de neige marquant le point bas de l'arête, juste à droite des "oreilles de lapin" décrite ainsi par John Auden..

Le versant Nord/Est du Jaolin 6500m en face de nous: l'arête Est à l'air faisable.

Le versant Nord/Est du Jaolin 6500m en face de nous: l'arête Est à l'air faisable.

La montée au col en terrain mixte le lendemain. Rien de bien difficile avec nos crampons, mais pour les porteurs à la descente l'installation d'une corde fixe va être obligatoire.

La montée au col en terrain mixte le lendemain. Rien de bien difficile avec nos crampons, mais pour les porteurs à la descente l'installation d'une corde fixe va être obligatoire.

Au col par une météo parfaite à 5490m. Après 6 jours de solitude, on croise ici même un groupe de 25 indiens qui font le trek dans l'autre sens et traversent aussi le col aujourd'hui!

Au col par une météo parfaite à 5490m. Après 6 jours de solitude, on croise ici même un groupe de 25 indiens qui font le trek dans l'autre sens et traversent aussi le col aujourd'hui!

Himalayisme au Nepal acte 2 : little Cheo Himal

4 Novembre 2016 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Suite de l'acte 1 du voyage

Il ne nous reste plus qu'une semaine à passer dans la haute vallée de Bimtang et les montagnes sont maintenant chargées de neige fraiche. Nous décidons donc de partir assez loin de notre camp de base, visiter les environs du col "Larke La" où nous espérons que les chutes de neige ont été plus faibles. Nous avons remarqué que cette partie de la vallée semble plus soufflée par les vents et que le sommet du Pambari se dégage plus vite à chaque passage de perturbation.

Nous partons avec 6 jours d'autonomie en direction du Larke La, traversant d'abord 3 glaciers recouverts de rochers.

Nous partons avec 6 jours d'autonomie en direction du Larke La, traversant d'abord 3 glaciers recouverts de rochers.

Nous dormons au bord de lacs glacières splendides coincés entre les moraines et les versants.

Nous dormons au bord de lacs glacières splendides coincés entre les moraines et les versants.

Au bout de 3 jours de marche seul au monde, nous rejoignons le bon chemin du Larke La et la météo s'améliore enfin!!

Au bout de 3 jours de marche seul au monde, nous rejoignons le bon chemin du Larke La et la météo s'améliore enfin!!

Une fleure rare ne poussant qu'en himalaya vers 5000m d'altitude.

Une fleure rare ne poussant qu'en himalaya vers 5000m d'altitude.

Arrivé au col tous les signaux sont au vert pour une incursion en altitude : le moral et la météo.

Arrivé au col tous les signaux sont au vert pour une incursion en altitude : le moral et la météo.

Les pentes nords du Larke peak sont en condition pour le ski avec des fats!! A pied elles ne nous inspirent pas du tout.

Les pentes nords du Larke peak sont en condition pour le ski avec des fats!! A pied elles ne nous inspirent pas du tout.

Nous optons pour le Cheo Himal en versant Sud Est du col : le vent violent a l'air d'avoir soufflé un peu la neige sur ce versant.

Nous optons pour le Cheo Himal en versant Sud Est du col : le vent violent a l'air d'avoir soufflé un peu la neige sur ce versant.

Après une nuit sans sommeil à cause du vent et des spindrift, météo splendide à l'aube vers l'Est : c'est le moment ou jamais de s'activer

Après une nuit sans sommeil à cause du vent et des spindrift, météo splendide à l'aube vers l'Est : c'est le moment ou jamais de s'activer

La tente installée vers 5300m, le plus à l'abri du vent que nous avons pu.

La tente installée vers 5300m, le plus à l'abri du vent que nous avons pu.

L'itinéraire se corse au milieu de l'ascension. Nous longeons les rochers pour ne pas s'exposer aux séracs.

L'itinéraire se corse au milieu de l'ascension. Nous longeons les rochers pour ne pas s'exposer aux séracs.

La vue devient rapidement splendide sur le Larke peak et les sommets de la vallée du Manaslu.

La vue devient rapidement splendide sur le Larke peak et les sommets de la vallée du Manaslu.

Nous dominons la vallée de Dharmashala et le Larke Glacier

Nous dominons la vallée de Dharmashala et le Larke Glacier

Un peu en dessous de la crête sommitale le mauvais temps revient légèrement, mais nous sommes décidés à forcer un peu le destin.

Un peu en dessous de la crête sommitale le mauvais temps revient légèrement, mais nous sommes décidés à forcer un peu le destin.

Au dessus l'itinéraire devient mixte et splendide

Au dessus l'itinéraire devient mixte et splendide

Le vent se lève sur la crête soulevant la poudreuse.

Le vent se lève sur la crête soulevant la poudreuse.

Muriel en finit avec les derniers mètres sous le sommet.

Muriel en finit avec les derniers mètres sous le sommet.

Summit de notre little Cheo Himal juste en dessous de 6000m : toujours une grande émotion d'arriver au bout de ses rêves.

Summit de notre little Cheo Himal juste en dessous de 6000m : toujours une grande émotion d'arriver au bout de ses rêves.

Le lendemain au "Larke La" une nouvelle couche de fraiche est tombée dans la nuit!

Le lendemain au "Larke La" une nouvelle couche de fraiche est tombée dans la nuit!

Dans la descente, nous avons une vue incroyable sur le versant ouest très abrupte de notre sommet atteint la veille.

Dans la descente, nous avons une vue incroyable sur le versant ouest très abrupte de notre sommet atteint la veille.

Retour au village de Bimtang affamés, les provisions épuisées, la tête pleine de souvenir d'altitude.

Retour au village de Bimtang affamés, les provisions épuisées, la tête pleine de souvenir d'altitude.

Trekking Auden Pass - un flirt avec les sommets

5 Novembre 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Voici la suite du premier épisode de ce superbe Trekking Peak en Inde qui nous a conduit à traverser le massif du Garwall, partant de la jungle, puis passant par les sommets, pour redescendre sur le village sacré de Gangotri.

Météo grandiose au passage du Auden Pass. D'une petite pointe au dessus du col, nous repérons un magnifique sommet que l'on décide de tenter le lendemain. (derrière moi au-dessus des barres rocheuses ).

Météo grandiose au passage du Auden Pass. D'une petite pointe au dessus du col, nous repérons un magnifique sommet que l'on décide de tenter le lendemain. (derrière moi au-dessus des barres rocheuses ).

Le Talay Sagar nous fait une apparition splendide.

Le Talay Sagar nous fait une apparition splendide.

Nous descendons en versant nord du col jusqu'à 5000m, d'où part l'arête prévue le lendemain. Le glacier est crevassée et Mumu visite une crevasse... heureusement pas de bobo!

Nous descendons en versant nord du col jusqu'à 5000m, d'où part l'arête prévue le lendemain. Le glacier est crevassée et Mumu visite une crevasse... heureusement pas de bobo!

Le lendemain, c'est parti pour une course en aller/retour avec l'objectif de monter le plus haut possible sur cette crête qui monte jusqu'au Gangotri III à 6580m.

Le lendemain, c'est parti pour une course en aller/retour avec l'objectif de monter le plus haut possible sur cette crête qui monte jusqu'au Gangotri III à 6580m.

Le sommet du Jogin 6465m en face de nous avec les séracs de profil qui s'écroulent régulièrement.

Le sommet du Jogin 6465m en face de nous avec les séracs de profil qui s'écroulent régulièrement.

Déjà assez haut au dessus de la tente, la vue est grandiose sur la vallée de Rudugaïra et la confluence des glaciers de Gangotri.

Déjà assez haut au dessus de la tente, la vue est grandiose sur la vallée de Rudugaïra et la confluence des glaciers de Gangotri.

Une couche de neige fraiche plaquée, nous oblige à rester bien sur la crête soufflée du bombé glacière.

Une couche de neige fraiche plaquée, nous oblige à rester bien sur la crête soufflée du bombé glacière.

Vers 5800m, sur fond du Jogin pendant que les cumulus se forment sur le sud.

Vers 5800m, sur fond du Jogin pendant que les cumulus se forment sur le sud.

Sur le fil de la crête vers 6000m. Nous sommes essouflés par l'altitude, mais qu'est ce que c'est beau: une photo tous les 20 pas et ça repart.

Sur le fil de la crête vers 6000m. Nous sommes essouflés par l'altitude, mais qu'est ce que c'est beau: une photo tous les 20 pas et ça repart.

On s'arrête sur un grand replat un peu au dessus de 6000m aux environs du sommet repéré la veille du col. Nous sommes à la jonction de trois arêtes : celle qui vient du Auden pass, celle qui monte au dessus très raide vers le Gangotri III et celle qui part vers le sud vers le Jaolin. Quelle vue!

On s'arrête sur un grand replat un peu au dessus de 6000m aux environs du sommet repéré la veille du col. Nous sommes à la jonction de trois arêtes : celle qui vient du Auden pass, celle qui monte au dessus très raide vers le Gangotri III et celle qui part vers le sud vers le Jaolin. Quelle vue!

Photos de couple au sommet, avec en arrière plan le sommet rocheux du Gangotri III.

Photos de couple au sommet, avec en arrière plan le sommet rocheux du Gangotri III.

Une vue grandiose sur les glaciers environnant sur cette crête à cheval entre le bassin versant de Kathling et celui de Rudugaïra.

Une vue grandiose sur les glaciers environnant sur cette crête à cheval entre le bassin versant de Kathling et celui de Rudugaïra.

Le grand glacier de Kathling au détour de l'arête. C'est par là que nous sommes montés en 7 jours depuis le village de Gangi. (9 jours depuis le village de Guttu, accès routier)

Le grand glacier de Kathling au détour de l'arête. C'est par là que nous sommes montés en 7 jours depuis le village de Gangi. (9 jours depuis le village de Guttu, accès routier)

Vue sur l'itinéraire de notre course improvisée la veille depuis les environs du camp à 5000m.

Vue sur l'itinéraire de notre course improvisée la veille depuis les environs du camp à 5000m.

Le Auden Pass vue du nord. Après une averse de neige nocturne nous prenons la direction de la descente vers le Nord. Les réserves de nourritures se réduisent à peau de chagrin et nous espérons rejoindre Gangorti en 2 jours.

Le Auden Pass vue du nord. Après une averse de neige nocturne nous prenons la direction de la descente vers le Nord. Les réserves de nourritures se réduisent à peau de chagrin et nous espérons rejoindre Gangorti en 2 jours.

La descente est éprouvante car il faut traverser 3 glaciers couverts de bloc rocheux descendant des Gangotri III, Gangotri II puis Gangotri I. Ce sont tous de beaux sommets glacières qui ont l'air accessible à une petite expédition légère venant de la vallée proche de Gangotri.

La descente est éprouvante car il faut traverser 3 glaciers couverts de bloc rocheux descendant des Gangotri III, Gangotri II puis Gangotri I. Ce sont tous de beaux sommets glacières qui ont l'air accessible à une petite expédition légère venant de la vallée proche de Gangotri.

Beaucoup plus bas, nous ouvrons la tente le matin sur ce spectacle incroyable d'une harde de Barals! Mi mouflon, mi chèvre, ces animaux seraient les derniers survivants d'un ancêtre commun aux caprins et ovins.

Beaucoup plus bas, nous ouvrons la tente le matin sur ce spectacle incroyable d'une harde de Barals! Mi mouflon, mi chèvre, ces animaux seraient les derniers survivants d'un ancêtre commun aux caprins et ovins.

Couleurs d'automne dans la vallée de Rudugaïra.

Couleurs d'automne dans la vallée de Rudugaïra.

Arrivée temps attendue à la "ville sainte" de Gangotri affamé. Les réserves sont épuisées depuis 24h.

Arrivée temps attendue à la "ville sainte" de Gangotri affamé. Les réserves sont épuisées depuis 24h.

Nous voila aux sources de la spiritualité de l'Inde après cette marche initiatique à travers l'Himalaya.

Nous voila aux sources de la spiritualité de l'Inde après cette marche initiatique à travers l'Himalaya.

Et nous nous jetons sans remords dans le premier restaurant trouvé. Délivrance de l'estomac!

Et nous nous jetons sans remords dans le premier restaurant trouvé. Délivrance de l'estomac!

"Gé Orgie ski" Autour du Tetnuldi

25 Avril 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski, #Voyages

Suite du ski de rando au Caucase géorgien.

Fort de notre premier séjour sur les glaciers de Lekhziri, nous avons organisé une mini-expédition similaire sur les pentes du Tetnuldi.

Le Tetnuldi est le sommet phare de Mestia. Au fond de la vallée, on ne voit que lui qui domine de sa pyramide de glace les sommets environnant : 4860m. On a trouvé plusieurs récits de tentative à ski, sans réussite. Effectivement nous allons nous rendre compte que la pyramide sommitale est bardée de séracs et que la voie normale par l'arête sud est soumise au vent et aux plaques.

Le Tenuldi resplendissant dans la lumière du soir. Nous l'avons rarement vue aussi net car il accroche les premiers nuages: comme si il voulait attiser notre curiosité.

Le Tenuldi resplendissant dans la lumière du soir. Nous l'avons rarement vue aussi net car il accroche les premiers nuages: comme si il voulait attiser notre curiosité.

Départ du splendide village d'Adishi au bout d'une piste 4x4 exigeante pour notre taxi du jour. On fait l'attraction du jour dans ce village complétement coupé du monde en hiver et dont l'accès vient à peine de se déneiger en avril. 10 habitants vivent ici à l'année.

Départ du splendide village d'Adishi au bout d'une piste 4x4 exigeante pour notre taxi du jour. On fait l'attraction du jour dans ce village complétement coupé du monde en hiver et dont l'accès vient à peine de se déneiger en avril. 10 habitants vivent ici à l'année.

1 er camp sur le plateau Anzuldu: On se prend une tempete de neige qui menace de rentrer dans la tente toute la nuit. Le Tetnuldi n'a pas l'air de vouloir se laisser faire!

1 er camp sur le plateau Anzuldu: On se prend une tempete de neige qui menace de rentrer dans la tente toute la nuit. Le Tetnuldi n'a pas l'air de vouloir se laisser faire!

Dans la couse, nous allons repérer la suite de l'itinéraire en skiant un beau couloir au débotté en face sud du Tetnuldi.

Dans la couse, nous allons repérer la suite de l'itinéraire en skiant un beau couloir au débotté en face sud du Tetnuldi.

Le couloir par beau temps que nous voyons enfin en entier quand la météo se dégage le lendemain.

Le couloir par beau temps que nous voyons enfin en entier quand la météo se dégage le lendemain.

Au moins, le mauvais temps nous a porté un peu de neige fraiche dans ce beau couloir.

Au moins, le mauvais temps nous a porté un peu de neige fraiche dans ce beau couloir.

Math se régale au pied des falaises sud du Tetnuldi

Math se régale au pied des falaises sud du Tetnuldi

Le 3ème jour une éclaircie revient. Nous allons monter notre campement d'un étage, jusque sur le glacier ouest du Tetnuldi à 3700m.

Le 3ème jour une éclaircie revient. Nous allons monter notre campement d'un étage, jusque sur le glacier ouest du Tetnuldi à 3700m.

4ème jour : levée de jour à la météo douteuse sur la Svanétie depuis notre nid d'aigle. Nous décidons d'aller quand même s'approcher au plus près du sommet.

4ème jour : levée de jour à la météo douteuse sur la Svanétie depuis notre nid d'aigle. Nous décidons d'aller quand même s'approcher au plus près du sommet.

L'itinéraire qui nous avons parcouru en face ouest du Tetnuldi, avec le sommet qui ne se découvrira jamais à nos yeux.

L'itinéraire qui nous avons parcouru en face ouest du Tetnuldi, avec le sommet qui ne se découvrira jamais à nos yeux.

Demi tour vers 4200m sous le bombé glacière permettant d'accéder à l'arrête: une pente à 40° plaquée par le vent.

Demi tour vers 4200m sous le bombé glacière permettant d'accéder à l'arrête: une pente à 40° plaquée par le vent.

Au début, redescente prudente en restant encordé à cause du glacier très tourmenté.

Au début, redescente prudente en restant encordé à cause du glacier très tourmenté.

Puis plus bas on lache les chevaux avec une bonne visibilité pour profiter de ce glacier Kasebi du Tetnuldi taillé pour le ski.

Puis plus bas on lache les chevaux avec une bonne visibilité pour profiter de ce glacier Kasebi du Tetnuldi taillé pour le ski.

Après avoir chargé le campement sur notre dos, nous enchainons avec les 1800m de descente sur Adishi.

Après avoir chargé le campement sur notre dos, nous enchainons avec les 1800m de descente sur Adishi.

Une descente d'abord raide qui fait chauffer les cuisses avec les gros sacs.

Une descente d'abord raide qui fait chauffer les cuisses avec les gros sacs.

Superbe ambiance ensuite dans les combes au pied de la Lakchkhilda range.

Superbe ambiance ensuite dans les combes au pied de la Lakchkhilda range.

Encore plus de 1000m à descendre jusqu'à Adishi tout là bas au fond de la vallée: une journée grandiose pour clore ce voyage à ski en Géorgie. On a hate de retrouver notre hote Eka et ses délicieux Rinkali à la viande.

Encore plus de 1000m à descendre jusqu'à Adishi tout là bas au fond de la vallée: une journée grandiose pour clore ce voyage à ski en Géorgie. On a hate de retrouver notre hote Eka et ses délicieux Rinkali à la viande.

2 jours plus tard à la capitale : Tbilisi. Nous profitons des fêtes de la Paques orthodoxe, avec la tête encore embrumée par cette "Gé Orgie" de ski.

2 jours plus tard à la capitale : Tbilisi. Nous profitons des fêtes de la Paques orthodoxe, avec la tête encore embrumée par cette "Gé Orgie" de ski.

Un ticket pour le Valgaudmar

18 Mai 2016 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Pas besoin de prendre un ticket justement dans cette vallée d'Oisan peu fréquentée des skieurs. Les itinéraires à ski depuis le valgaudmar sont tous assez exigeants. Au printemps, l'ascension des Rouies par le refuge du Pigeonnier vaut le coup d'être découverte. Le gardien Olivier vous fera un accueil royal.

Avec Mathieu et Mumu nous avons réalisé une boucle en traversant les Rouies vers la Bérarde avant de revenir en Valgaudmar par la traversée du Gioberney. La neige ne transformait pas trop vite pour la saison, condition indispensable pour la sécurité sur ce tour très alpin.

Levé de soleil sur le Sirac.

Levé de soleil sur le Sirac.

Dans le couloir sud du col des Rouies

Dans le couloir sud du col des Rouies

On prend pied sur le glacier des Rouies

On prend pied sur le glacier des Rouies

Dans la pente sommitale des Rouies

Dans la pente sommitale des Rouies

Sur le haut du glacier du Chardon face à la barre des Ecrins

Sur le haut du glacier du Chardon face à la barre des Ecrins

Du bon ski face au Vacivier

Du bon ski face au Vacivier

Au pied du glacier du Chardon, le sable du Sahara fait son apparition sous la couche blanche.

Au pied du glacier du Chardon, le sable du Sahara fait son apparition sous la couche blanche.

la belle vie à l'heure de la sieste au refuge du Carrelet.

la belle vie à l'heure de la sieste au refuge du Carrelet.

Départ glacial sur le glacier de la Pilatte.

Départ glacial sur le glacier de la Pilatte.

Montée sous l'oeil de l'Ailefroide

Montée sous l'oeil de l'Ailefroide

Pause au col du Gioberney

Pause au col du Gioberney

sur l'arête proche du sommet du Gioberney

sur l'arête proche du sommet du Gioberney

Sur le galcier du Say

Sur le galcier du Say

Après un peu de cramponnage sous le col pour trouver les pentes déjà revenues par le soleil, nous voila en ski dans le couloir sud-Est du Say

Après un peu de cramponnage sous le col pour trouver les pentes déjà revenues par le soleil, nous voila en ski dans le couloir sud-Est du Say

La neige est juste revenue en surface à 13h dans le couloir.

La neige est juste revenue en surface à 13h dans le couloir.

Bientôt en bas du couloir: la neige est toujours bien ferme!

Bientôt en bas du couloir: la neige est toujours bien ferme!

On peut enfin arrondir les courbes dans les grandes pentes vers 2500m

On peut enfin arrondir les courbes dans les grandes pentes vers 2500m

Ski ludique entre les cascades avant de déchausser vers 2000m et de retrouver la civilisation au refuge du Gioberney.

Ski ludique entre les cascades avant de déchausser vers 2000m et de retrouver la civilisation au refuge du Gioberney.

Himalayisme au Nepal acte 1

4 Novembre 2016 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Au coeur de la chaine Himalayenne, le Népal rassemble les plus hauts sommets de la planète avec 8 sommets de plus de 8000m. La pratique de la haute montagne est tellement différente de celle que l'on peut faire dans les Alpes que l'on parle d'himalayisme et non d'alpinisme.

Même sur les "petits" sommets de 6000m, les ascensions sous les tropiques au milieu des géants prennent une autre dimension qu'en Europe ne serait-ce que par l'acclimatation nécessaire ou les longues approches à travers tous les étages de végétation. N'essayez pas d'expliquer à un népalais votre journée typique de ski de rando du dimanche dans les Alpes. Il ne comprendrait ni l'aspect ludique de l'activité, ni votre départ le matin même chez vous, ni votre voiture personnelle, ni la viabilité de nos routes l'hiver, ni l'enneigement sur de si petites montagnes, ni rien du tout à vrai dire.

 

Muriel sur le glacier sud du Cheo Himal, face au Larke Peak.

Muriel sur le glacier sud du Cheo Himal, face au Larke Peak.

Cet automne 2016, nous avons visité avec Muriel la haute vallée de Bimtang, aux sources de la rivière Dudh Khola entre le massif de l'Annapurna et du Manaslu. Après un trekking d'acclimatation nous avions le projet de grimper sur les flancs du Kechakyu himal: une belle chaine de granit et de mixte prometteuse. La météo très neigeuse de la fin septembre nous incité à changer de programme pour un objectif en neige et mixte au Cheo Himal. Voila un petit reportage photo de cette vallée dont nous avons eu le temps d'explorer les moindres recoins.

La découverte de la richesse culturel du Népal émerveille tous les visiteurs de passage à Katmandou.

La découverte de la richesse culturel du Népal émerveille tous les visiteurs de passage à Katmandou.

Toute expédition commence ici : la boutique du coin de la rue où il faut faire les provisions pour un long séjour en autonomie pour nous et pour les néplais qui vont nous accompagner : des kilos de riz et de dal à acheter.

Toute expédition commence ici : la boutique du coin de la rue où il faut faire les provisions pour un long séjour en autonomie pour nous et pour les néplais qui vont nous accompagner : des kilos de riz et de dal à acheter.

Notre équipe de proteurs embauchés à Beshi sahar pour monter jusqu'au camp de base.

Notre équipe de proteurs embauchés à Beshi sahar pour monter jusqu'au camp de base.

Le Village de Bimtang est un alpage à 3700m d'altitude habité seulement une partie de l'année par les locaux. Plusieurs lodges accueillent les trekkeurs qui font le tour du Manaslu. Tous les groupes ne font que passer ici pour traverser le Larke La et nous étions les seuls à rester plusieurs semaines dans la vallée.

Le Village de Bimtang est un alpage à 3700m d'altitude habité seulement une partie de l'année par les locaux. Plusieurs lodges accueillent les trekkeurs qui font le tour du Manaslu. Tous les groupes ne font que passer ici pour traverser le Larke La et nous étions les seuls à rester plusieurs semaines dans la vallée.

Les "cow women" de Bimtang vont chercher les vaches et yaks dipersés dans la montagne. Entre tradition et modernité apporté par le désenclavement de la route des Annapurna, les habitants de la vallée étaient très ouverts aux rencontres.

Les "cow women" de Bimtang vont chercher les vaches et yaks dipersés dans la montagne. Entre tradition et modernité apporté par le désenclavement de la route des Annapurna, les habitants de la vallée étaient très ouverts aux rencontres.

Notre camp de base au pied des parois du Kechakyu à peine effleurée.

Notre camp de base au pied des parois du Kechakyu à peine effleurée.

Lors d'une éclaircie nous appercevons distinctement la tranchée faite par des summiters du Manaslu fin septembre: un exploit avec toute cette neige fraiche.

Lors d'une éclaircie nous appercevons distinctement la tranchée faite par des summiters du Manaslu fin septembre: un exploit avec toute cette neige fraiche.

Non non, vous ne rêvez pas!!! Muriel apprend au cook à faire la pissaladière!!

Non non, vous ne rêvez pas!!! Muriel apprend au cook à faire la pissaladière!!

Les Edelweiss du Népal : un peu différentiées de celles de Alpes vous ne trouvez pas?

Les Edelweiss du Népal : un peu différentiées de celles de Alpes vous ne trouvez pas?

Nous sommes justes en face du Nemjung ou les français Grazziani et Trommsdorff ont ouvert une slpendide voie en 2009 sur l'éperon central.

Nous sommes justes en face du Nemjung ou les français Grazziani et Trommsdorff ont ouvert une slpendide voie en 2009 sur l'éperon central.

Impatient, nous tentons une voie sur une antécime du Kechakyu malgré le mauvais temps.

Impatient, nous tentons une voie sur une antécime du Kechakyu malgré le mauvais temps.

Nous découvrons le paysage le lendemain matin perché sur une arête effilée entre le versant du Seti glacier et le Kechakyu glacier.

Nous découvrons le paysage le lendemain matin perché sur une arête effilée entre le versant du Seti glacier et le Kechakyu glacier.

Les sommets environnants sont splendides, mais trop platrés pour la moindre tentative.

Les sommets environnants sont splendides, mais trop platrés pour la moindre tentative.

Une vue du massif du Kangaru du coté du Seti Glacier

Une vue du massif du Kangaru du coté du Seti Glacier

La redescente au camp de base, 2 jours plus tard sous la grosse pluie, lourdement chargé. Le moral est dans les chaussettes, nous pensons même à rentrer plus tôt que prévu. Mais c'était sans compter sur la récompense de l'acte 2 du récit à venir.

La redescente au camp de base, 2 jours plus tard sous la grosse pluie, lourdement chargé. Le moral est dans les chaussettes, nous pensons même à rentrer plus tôt que prévu. Mais c'était sans compter sur la récompense de l'acte 2 du récit à venir.

Suite du récit dans l'acte 2 au Cheo Himal

Séjour à la Cougourde

7 Mai 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski, #Goulottes, Couloirs et mixte

La combe de Cougourde est encore recouverte de sa parure blanche hivernale en ce début mai. Quoi de mieux pour en profiter que de passer un peu de temps au refuge de Cougourde? Nous y sommes restés 3 jours plein avec une chance formidable pour les conditions de ski et d'alpinisme: un vrai bonheur partagé en couple, en se faisant bichonner tous les jours par le gardien Charly.

En arrivant au refuge de Cougourde, la montagne avait mis ses plus beaux habits hivernaux. La Cougourde était platrée de neige. On s'est pris à rêver d'une ascension en mixte directe dans la face ouest!

En arrivant au refuge de Cougourde, la montagne avait mis ses plus beaux habits hivernaux. La Cougourde était platrée de neige. On s'est pris à rêver d'une ascension en mixte directe dans la face ouest!

On part skier avec Charly à la cime de l'Agnel, pour repérer les conditions de mixte à la Cougourde. Ca a l'air dément!

On part skier avec Charly à la cime de l'Agnel, pour repérer les conditions de mixte à la Cougourde. Ca a l'air dément!

La descente est grisante avec la neige fraiche posée dans la nuit. Plongeon sur le refuge.

La descente est grisante avec la neige fraiche posée dans la nuit. Plongeon sur le refuge.

Himalaya? Non, c'est la vue de la terrasse du refuge où il fait bon bronzer l'après midi. Et pendant ce temps, la glace fond dans la face ouest de Cougourde déjà bien ensoleillée en cette saison.

Himalaya? Non, c'est la vue de la terrasse du refuge où il fait bon bronzer l'après midi. Et pendant ce temps, la glace fond dans la face ouest de Cougourde déjà bien ensoleillée en cette saison.

Du coup, le lendemain nous allons tout en haut de la combe dans la face Nord de la cime 1. Nous allons grimper une belle ligne de glace qui s'est formée ce printemps.

Du coup, le lendemain nous allons tout en haut de la combe dans la face Nord de la cime 1. Nous allons grimper une belle ligne de glace qui s'est formée ce printemps.

Dès la deuxième longueur, il y a une ambiance hivernale démente dans cette goulotte.

Dès la deuxième longueur, il y a une ambiance hivernale démente dans cette goulotte.

Comme d'habitude, c'est un peu plus dure que vu de loin. Ici Mumu sort du passage clef vertical sur 5m..

Comme d'habitude, c'est un peu plus dure que vu de loin. Ici Mumu sort du passage clef vertical sur 5m..

Ensuite, on va rejoindre la branche de gauche de la coulée qui est plus fournie en glace que dans le dièdre.

Ensuite, on va rejoindre la branche de gauche de la coulée qui est plus fournie en glace que dans le dièdre.

Miam! De la bonne glace épaisse à présent.

Miam! De la bonne glace épaisse à présent.

On arrive dans le petit névé centrale, où la pente se calme provisoirement.

On arrive dans le petit névé centrale, où la pente se calme provisoirement.

Puis deux longueurs de mixte sur l'arrête nous mène au sommet. Les fissures sont franches pour coincer les lames: un vrai bonheur!

Puis deux longueurs de mixte sur l'arrête nous mène au sommet. Les fissures sont franches pour coincer les lames: un vrai bonheur!

La cime de l'Agnel vue des arrêtes de Cougourde: c'est encore vraiment l'hiver là haut.

La cime de l'Agnel vue des arrêtes de Cougourde: c'est encore vraiment l'hiver là haut.

3ème jour au sommet de la Ruine: un magnifique sommet à skier en transfo depuis le refuge.

3ème jour au sommet de la Ruine: un magnifique sommet à skier en transfo depuis le refuge.

Avec le ciel couvert et le vent, la neige a du mal a bien dégeler aujourd'hui. Nous profitons du sommet et descendons vers 12h, avec une neige juste comme il faut.

Avec le ciel couvert et le vent, la neige a du mal a bien dégeler aujourd'hui. Nous profitons du sommet et descendons vers 12h, avec une neige juste comme il faut.

Majeur, ce sommet de la Ruine qui domine tout le cirque de Cougourde. Ici, c'est le Pélago derrière moi dont ce versant a été skié dimanche par le couloir Nord-Est, rempli comme jamais!

Majeur, ce sommet de la Ruine qui domine tout le cirque de Cougourde. Ici, c'est le Pélago derrière moi dont ce versant a été skié dimanche par le couloir Nord-Est, rempli comme jamais!

Sous les lacs Bessons, la neige est juste revenue en surface comme il faut. On ne voudrait pas que ça s'arrête.

Sous les lacs Bessons, la neige est juste revenue en surface comme il faut. On ne voudrait pas que ça s'arrête.

Ski au pied jusqu'aux vacheries du Boréon le 6 mai: c'est la première fois aussi tard pour moi!

Ski au pied jusqu'aux vacheries du Boréon le 6 mai: c'est la première fois aussi tard pour moi!

Etna - un volcan à ski en Sicile

11 Janvier 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

L'Etna émerge de la mer à 3350m sur l'ile de la Sicile. Ce volcan en activité présente de belles possibilités pour le ski de randonnée du fait de l'altitude élevée. Les paysages sont époustouflants sur la Méditerranée, sur la Sicile et même sur la botte de l'Italie par temps clair. Et puis la Sicile est aussi une destination culturelle de choix que nous avons pu découvrir pour commencer en beauté cette année 2014.

Nous avons été étonnés par le bon ski que l'on peut faire sur le volcan. En fait l'Etna est composé d'une multitude de volcans secondaires qui présentent autant de possibilté de pentes et d'orientations différentes. Au total le massif de l'Etna est très important avec au moins 10 km de diamètre skiable.

Nous avons été étonnés par le bon ski que l'on peut faire sur le volcan. En fait l'Etna est composé d'une multitude de volcans secondaires qui présentent autant de possibilté de pentes et d'orientations différentes. Au total le massif de l'Etna est très important avec au moins 10 km de diamètre skiable.

Les Siciliens adorent skier à l'Etna comme les niçois à Isola 2000. Deux accès routiers, par le nord et le sud, permettent de monter à travers les anciennes coulées de laves jusque vers 1700m où l'on trouve la neige de janvier à mars. Ces accés sont équipés de petites stations de ski qui sont régulièrement endommagés par les coulées de lave.

Les Siciliens adorent skier à l'Etna comme les niçois à Isola 2000. Deux accès routiers, par le nord et le sud, permettent de monter à travers les anciennes coulées de laves jusque vers 1700m où l'on trouve la neige de janvier à mars. Ces accés sont équipés de petites stations de ski qui sont régulièrement endommagés par les coulées de lave.

Nous avons d'abord fait une montée depuis Piano Provenzana sans pouvoir atteindre les cratères à cause des nuages accrochés aux sommets. La vue était démente sur les iles éoliennes et sur le Stromboli en éruption!

Nous avons d'abord fait une montée depuis Piano Provenzana sans pouvoir atteindre les cratères à cause des nuages accrochés aux sommets. La vue était démente sur les iles éoliennes et sur le Stromboli en éruption!

Un peu de poudreuse dans le versant nord de Piano Provenzana

Un peu de poudreuse dans le versant nord de Piano Provenzana

Aux alentours de l'Etna, tous les villages ont une histoire intimmement liée au volcan Il est à l'origine de désastres mais aussi d'un foisonnement de la vie grâce à l'eau et aux terres fertiles..

Aux alentours de l'Etna, tous les villages ont une histoire intimmement liée au volcan Il est à l'origine de désastres mais aussi d'un foisonnement de la vie grâce à l'eau et aux terres fertiles..

Deuxième journée sur l'Etna par grand beau temps depuis le sud. On commence par suivre quelques locaux qui montent se faire une Montagnola matinale: splendide pointe à 2640m avec une pente raide plein Est, vite transfo le matin.

Deuxième journée sur l'Etna par grand beau temps depuis le sud. On commence par suivre quelques locaux qui montent se faire une Montagnola matinale: splendide pointe à 2640m avec une pente raide plein Est, vite transfo le matin.

Les cônes des bouches récentes en bas du versant sud qui ont fait plusieurs fois des dégats sur les installations de Sapienza.

Les cônes des bouches récentes en bas du versant sud qui ont fait plusieurs fois des dégats sur les installations de Sapienza.

Puis nous montons jusque sur les bords du nouveau cratère fumant à 3200m. Le sol est si chaud que la neige n'arrive pas à tenir au sol.

Puis nous montons jusque sur les bords du nouveau cratère fumant à 3200m. Le sol est si chaud que la neige n'arrive pas à tenir au sol.

Des dépots de souffres brulants au sommet et un cratère en activité dégageant des boufées de fumées roses. Le terrain très instable et l'atmosphère toxique nous ont dissuadé de s'en approcher plus.

Des dépots de souffres brulants au sommet et un cratère en activité dégageant des boufées de fumées roses. Le terrain très instable et l'atmosphère toxique nous ont dissuadé de s'en approcher plus.

Nous pouvons approcher de plus près les vapeurs d'eau sortant des cratères.

Nous pouvons approcher de plus près les vapeurs d'eau sortant des cratères.

La descente versant sud était incroyablement bonne en neige transfo parfaite en fin de journée.

La descente versant sud était incroyablement bonne en neige transfo parfaite en fin de journée.

Tellement bonne que l'on rallonge un peu la journée en descendant d'abord un peu sud ouest avant de remonter vers le téléphérique de Sapienza.

Tellement bonne que l'on rallonge un peu la journée en descendant d'abord un peu sud ouest avant de remonter vers le téléphérique de Sapienza.

Des tronçons mythiques entre deux cônes volcaniques.

Des tronçons mythiques entre deux cônes volcaniques.

Fin de journée sur la piste qui descend à Sapienza au dessus d'une mer de nuage se déversant sur la baie de Catane: magnifique.

Fin de journée sur la piste qui descend à Sapienza au dessus d'une mer de nuage se déversant sur la baie de Catane: magnifique.

Le théatre Grec de Syracuse. Impossible de faire un voyage en Sicile sans visiter les monuments antiques laissés par toutes les civilisations qui ont colonisées l'Ile.

Le théatre Grec de Syracuse. Impossible de faire un voyage en Sicile sans visiter les monuments antiques laissés par toutes les civilisations qui ont colonisées l'Ile.

Sans compter les réserves naturelles: 3 parc nationaux dont celui de l'Etna et des réserves ornithologiques aux niveaux des zones humides en bord de mer.

Sans compter les réserves naturelles: 3 parc nationaux dont celui de l'Etna et des réserves ornithologiques aux niveaux des zones humides en bord de mer.

Mais il faut bien rentrer travailler à Nice. Tient il y aurait même quelques niçois qui habitent en Sicile?

Mais il faut bien rentrer travailler à Nice. Tient il y aurait même quelques niçois qui habitent en Sicile?

Enneigement Vésubie

29 Mai 2015 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

De retour d'une méga bambée de ski de printemps dans le Mercantour le 28 mai, voila les conditions d'enneigement qui pourraient intéresser les randonneurs, alpinistes et skieurs récidivistes:

Madonne de Fenestre: Pas du Mt Colomb, neige à partir de 2300m - col de Fenestre, neige à partir du lac de Fenestre - Gélas, neige au fond du vallon Cabret, 2400 m par le sentier.

Gordolasque : bien enneigé au-dessus du lac long, accès terrasse du Gélas tout en neige, vallon du Clapier ou de la Foux enneigés dès le refuge de Nice

Vallon de la Siula et versant nord du Gélas : couloir des italiens bien tracé à pied, Siula et Gorgia Maura skiable jusqu’à 50m du refuge Soria à 1900m, Cime Agnel versant Est par baisse Margot neige à partir de 2100m

Vallon du Brocan: Neige à partir du refuge Genova - couloir NW de l'Agnel excellent - Couloir Est du Brocan sec au milieu et a été vicitime d'un éboulement attention blocs instables

Val Casa del Ré: Couloir N du Brocan excellent - Balma Guillé neige intermittente sous 2100m

Col de Cerise: neige à 2050m versant Nord, neige intermittente jusqu'au lac de Cerise 2200m versant Sud

Ce 28 mai, excellent regel, pas de coulée même l'après midi, la neige jaune reste ferme toute la journée et portante en ski ou raquette, la neige blanche récente disparait petit à petit, manteau neigeux bien lisse, grand plaisir en ski mais n'oubliez pas les baskets pour les approches!

Le soleil se lève sur la Madone de Fenestre vue depuis la brêche Cabret.

Le soleil se lève sur la Madone de Fenestre vue depuis la brêche Cabret.

Première descente d'une longue série : le couloir Est de la brêche Cabret qui commence tout juste à décailler à 8h.

Première descente d'une longue série : le couloir Est de la brêche Cabret qui commence tout juste à décailler à 8h.

Au collet Borello, tout l'arc alpin se découvre par une matinée très claire.

Au collet Borello, tout l'arc alpin se découvre par une matinée très claire.

Premier sommet cime Borello à coté de la Malédie. Heureux comme jamais de ce très bon régel qui va me permettre d'avancer comme un avion pour la suite.

Premier sommet cime Borello à coté de la Malédie. Heureux comme jamais de ce très bon régel qui va me permettre d'avancer comme un avion pour la suite.

Vallon du lago Bianco: ski de qualité pour rejoindre le Pas des glaciers

Vallon du lago Bianco: ski de qualité pour rejoindre le Pas des glaciers

Puis plongeon dans le versant Nord du Gelas sur une neige encore bien gelée ce matin.

Puis plongeon dans le versant Nord du Gelas sur une neige encore bien gelée ce matin.

Les gardiens du refuge Soria m'observe manger mon sandwich!

Les gardiens du refuge Soria m'observe manger mon sandwich!

Lieu de chaussage des ski à la remonté de l'Agnel: on voit bien la gorgia maura qui passe encore.

Lieu de chaussage des ski à la remonté de l'Agnel: on voit bien la gorgia maura qui passe encore.

L'Argentera arrive plein cadre à la baisse Margot

L'Argentera arrive plein cadre à la baisse Margot

Plongeon dans le couloir nord de l'Agnel en super condition, juste dégelé en surface à 12h.

Plongeon dans le couloir nord de l'Agnel en super condition, juste dégelé en surface à 12h.

L'Agnel vu de la combe du Brocan.

L'Agnel vu de la combe du Brocan.

Sommet du Brocan, plus très frais, mais les jambes sont encore fébriles pour la superbe descente qui reste à faire.

Sommet du Brocan, plus très frais, mais les jambes sont encore fébriles pour la superbe descente qui reste à faire.

C'est par là le ski, dans le couloir Nord du Brocan: vite on dirait que le temps se gate par la France.

C'est par là le ski, dans le couloir Nord du Brocan: vite on dirait que le temps se gate par la France.

En fait la météo tiendra toute la journée! Ici vue du Brocan depuis la Balme à Guillié.

En fait la météo tiendra toute la journée! Ici vue du Brocan depuis la Balme à Guillié.

Remontée à la cime du Mercantour pour faire exploser le compteur de dénivelé. Au fond, le couloir Cougne est encore en neige au Matto!!

Remontée à la cime du Mercantour pour faire exploser le compteur de dénivelé. Au fond, le couloir Cougne est encore en neige au Matto!!

Lac du Mercantour en train de dégeler.

Lac du Mercantour en train de dégeler.

Déchaussage final au lac de Cerise. Heureusement que j'ai les baskets dans le sac pour la descente jusqu'au Boréon. Encore mille "Merci" à ma conductrice de taxi du Boréon pour la navette en voiture cloturant cette grande journée de glisse.

Déchaussage final au lac de Cerise. Heureusement que j'ai les baskets dans le sac pour la descente jusqu'au Boréon. Encore mille "Merci" à ma conductrice de taxi du Boréon pour la navette en voiture cloturant cette grande journée de glisse.

Ski d'été en Suisse

12 Juin 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

La météo annonçait l'arrivée de la grosse chaleur estivale pour la Pentecôte. Qu'à cela ne tienne, on ne va annuler pour autant la dernière occasion de skier de l'année. On prend donc la route du col du Simplon en traversant les rizières de la plaine du Po avec la clim à fond! Arrivée à l’abbaye du Simplon, à moins de 450 km de Nice, le frigo Suisse distille encore un peu d'air frais et on va pouvoir profiter 3 jours de la neige de printemps.

C'est partis pour deux jours seul au monde avec les marmottes. Nous montons au Rothorm pour aller visiter le versant nord du Weismiss.

C'est partis pour deux jours seul au monde avec les marmottes. Nous montons au Rothorm pour aller visiter le versant nord du Weismiss.

Couloir sud du Rothorn sur fond de Weismiss.

Couloir sud du Rothorn sur fond de Weismiss.

On se régale de ce ski d'été ludique sur la neige de névé qui reste assez ferme jusqu'à midi.

On se régale de ce ski d'été ludique sur la neige de névé qui reste assez ferme jusqu'à midi.

Nuit **** dans un bivouac au pied du Laginhon.

Nuit **** dans un bivouac au pied du Laginhon.

Le lendemain de retour au Rothorn par le versant Est

Le lendemain de retour au Rothorn par le versant Est

Le versant nord est en transfo tip top vers 10h.

Le versant nord est en transfo tip top vers 10h.

Plongeon sur la route du Simplon. Contraste des saisons en arrivant sur l'alpage de Bonh où nous sommes garés.

Plongeon sur la route du Simplon. Contraste des saisons en arrivant sur l'alpage de Bonh où nous sommes garés.

Heureusement la RIVELLA coule à flot en Suisse pour nous remettre en jambe!

Heureusement la RIVELLA coule à flot en Suisse pour nous remettre en jambe!

Le dernier jour nous ne pouvons pas nous refuser le best seller du col du Simplon: le Breithorn.

Le dernier jour nous ne pouvons pas nous refuser le best seller du col du Simplon: le Breithorn.

Une vue imprenable sur le Fletschorn depuis le Homattugletscher.

Une vue imprenable sur le Fletschorn depuis le Homattugletscher.

Arrivée au sommet du Breithorn dans le ciel toujours aussi bleu.

Arrivée au sommet du Breithorn dans le ciel toujours aussi bleu.

C'est partis pour la descente parfaite de 1500m.

C'est partis pour la descente parfaite de 1500m.

D'abord sur la moquette d'altitude.

D'abord sur la moquette d'altitude.

Puis dans une transfo un peu plus grasse où il faut appuyer les courbes.

Puis dans une transfo un peu plus grasse où il faut appuyer les courbes.

Pour finir sur la neige de névé qui ne bouge pas du matin au soir en l'absence de regel au pied du Hûbschorn.

Pour finir sur la neige de névé qui ne bouge pas du matin au soir en l'absence de regel au pied du Hûbschorn.

Les anémones pulsatilles sont de sortie

Les anémones pulsatilles sont de sortie

En ski jusqu'au col du Simplon pour finir par une baignade dans l'eau glacée du lac avant de prendre la route. 100% bon ski jusqu'au bout!

En ski jusqu'au col du Simplon pour finir par une baignade dans l'eau glacée du lac avant de prendre la route. 100% bon ski jusqu'au bout!

Dernière tentation : tryptique en Vésubie

25 Mai 2015 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Une vague de froid passe mi mai sur les Alpes et les azuréens découvrent leur Mercantour tout reblanchi la semaine dernière. Il n'en faut pas plus pour raviver la flamme de la glisse.

Il n'y a plus de neige sous 2200m coté français, alors la forme étant de la partie, je décide d'optimiser un parcours en altitude en enchainant les sommets en les descentes jusqu'à la limite de l'enneigement. C'est parti pour le classique Gélas par le couloir Est, puis la Malédie avec son fabuleux couloir du Muraion, puis le Clapier par le couloir Nord pour finir par le Pas du Mt Colomb. Une grande bambée par une météo pas très clémente avec de la poudre au dessus de 2500m et de la neige collante plus bas. Les montagnes sont désertes en ce moment, seul 3 randonneuses rencontrées au lac de la Foux montant dormir au refuge de Nice et une cinquantaine de chamois!

Le Gélas se dévoile à la levée du jour à la Madonne de fenestre: Cool pas de portage ce matin: je chausse les peaux de phoque à la Vacherie grâce à la couche de fraiche. Par contre en descendant il faudra déchausser au Gias Cabret.

Le Gélas se dévoile à la levée du jour à la Madonne de fenestre: Cool pas de portage ce matin: je chausse les peaux de phoque à la Vacherie grâce à la couche de fraiche. Par contre en descendant il faudra déchausser au Gias Cabret.

Couloir Est du Gélas rempli à ras bord de poudre: je monte en conversion jusqu'en haut car c'est trop profond pour monter à pied!

Couloir Est du Gélas rempli à ras bord de poudre: je monte en conversion jusqu'en haut car c'est trop profond pour monter à pied!

Une pensée pour Hervé Gourdel et son sourire croisé tant de fois dans les montagnes ainsi qu'au sommet du Gélas.

Une pensée pour Hervé Gourdel et son sourire croisé tant de fois dans les montagnes ainsi qu'au sommet du Gélas.

Descente plongeante jusqu'au lac Long en neige encore dure à cause du vent glacial ce matin.

Descente plongeante jusqu'au lac Long en neige encore dure à cause du vent glacial ce matin.

Sommet de la Malédie et vue sur le prochain sommet : le Clapier , pendant que le mauvais temps arrive de l'Est.

Sommet de la Malédie et vue sur le prochain sommet : le Clapier , pendant que le mauvais temps arrive de l'Est.

Descente par le Muraion toujours aussi beau entre les parois escarpées de la Malédie

Descente par le Muraion toujours aussi beau entre les parois escarpées de la Malédie

Une decente de reve sous le refuge Pagari jusqu'à 1900m limite de l'enneigement de ce coté.

Une decente de reve sous le refuge Pagari jusqu'à 1900m limite de l'enneigement de ce coté.

Le mauvais temps s'invite pour de bon dans le couloir Nord du Clapier. Les flocons grossissent de plus en plus.

Le mauvais temps s'invite pour de bon dans le couloir Nord du Clapier. Les flocons grossissent de plus en plus.

Sommet du Clapier par visibilité réduite: 3ème sommet de plus de 3000m et déjà pas loin de 3000m de dénivelé.

Sommet du Clapier par visibilité réduite: 3ème sommet de plus de 3000m et déjà pas loin de 3000m de dénivelé.

Super neige dans la descente sur le refuge de Nice. Dommage pour la visibilité réduite. Ca skie jusqu'au refuge de Nice. Ensuite il faut contourner le lac de la foux à pied.

Super neige dans la descente sur le refuge de Nice. Dommage pour la visibilité réduite. Ca skie jusqu'au refuge de Nice. Ensuite il faut contourner le lac de la foux à pied.

Autoportrait au Pas du Mont Colomb: trop content de cette journée de maraton sur les cimes de Vésubie.

Autoportrait au Pas du Mont Colomb: trop content de cette journée de maraton sur les cimes de Vésubie.

Le lendemain, nous remettons ça avec Mumu pour une montée classique aux Balcons du Gélas par une météo plus clémente.

Le lendemain, nous remettons ça avec Mumu pour une montée classique aux Balcons du Gélas par une météo plus clémente.

Balcons et Gélas dans leurs habits d'hiver.

Balcons et Gélas dans leurs habits d'hiver.

Ca y est on aura fait notre Balcon du Gélas 2015.

Ca y est on aura fait notre Balcon du Gélas 2015.

Par ce que une saison sans Gélas à Nice, n'est pas une vraie saison.

Par ce que une saison sans Gélas à Nice, n'est pas une vraie saison.

Passage limite pour rejoindre le Gias Cabret. Fin de l'enneigement ce jour.

Passage limite pour rejoindre le Gias Cabret. Fin de l'enneigement ce jour.

Couloir Nègre au Caïre Frémus

30 Janvier 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Goulottes, Couloirs et mixte

Mais d'où sort cette course au nom étrange? Elle vient d'une vallée très peu fréquentée du Mercantour : le vallon de Mollières. Vous savez, là où on a observé pour la première fois le retour du loup dans les Alpes françaises, pour vous donner une idée de la sauvagerie des lieux en hiver.

La vallée de Mollières est peu fréquentée car le bas est fermé par des gorges profondes. Et bien justement, au dessus de ces gorges se dressent la plus haute aiguille du massif: Le Caïre Frémus - plus de 1000m de dénivelé d'un seul jet!

C'est le domaine de tous les superlatifs: une descente en ski du haut du grand couloir Frémus en 2009 m'avait montré le potentiel de ce versant.(article extrait de pente) Mais le grand couloir Frémus canalise toutes les avalanches du versant. Juste à coté le couloir Nègre est plus élancé, plus raide et plus sûr.

La froide journée de mardi, ma permis de remonter en relative sécurité, la ligne de goulottes rayant le versant sud de cette montagne rêvée depuis longtemps.

Le village désert de Mollieres de bon matin.  L'approche à ski par le col Mercière depuis Isola 2000 est longue. Il faut bien connaitre le coin pour optimiser car il faut arriver au pied de la goulotte avant que le soleil ne tape trop fort la face est. Autre solution pas du tout dérisoire : un bivouac dans une grange de Mollieres.

Le village désert de Mollieres de bon matin. L'approche à ski par le col Mercière depuis Isola 2000 est longue. Il faut bien connaitre le coin pour optimiser car il faut arriver au pied de la goulotte avant que le soleil ne tape trop fort la face est. Autre solution pas du tout dérisoire : un bivouac dans une grange de Mollieres.

1450m. Le couloir a déjà purgé son trop plein de neige et bouché le torrent. C'est bon signe pour la suite.

1450m. Le couloir a déjà purgé son trop plein de neige et bouché le torrent. C'est bon signe pour la suite.

Le couloir présente une succession de pente de neige de 50 à 60°.

Le couloir présente une succession de pente de neige de 50 à 60°.

Entrecoupés de passages en glace plus ou moins raide.

Entrecoupés de passages en glace plus ou moins raide.

Les deux premiers ressauts vers 1600m et 1700m d'altitude sont de véritables petites cascades de glace à 85°.

Les deux premiers ressauts vers 1600m et 1700m d'altitude sont de véritables petites cascades de glace à 85°.

Déjà assez haut dans le versant Est du Caïre Frémus. En fait, je n'ai pas encore grimpé la moitié de cette immense montagne.

Déjà assez haut dans le versant Est du Caïre Frémus. En fait, je n'ai pas encore grimpé la moitié de cette immense montagne.

Un gros bloc coincé vers 2200m oblige à faire un peu de mixte.

Un gros bloc coincé vers 2200m oblige à faire un peu de mixte.

Puis de beaux passages de glace avenant.

Puis de beaux passages de glace avenant.

2400m. Cette fois ci je ne suis plus très loin du sommet avec une belle vue sur la cime des Lauses et le Giraud.

2400m. Cette fois ci je ne suis plus très loin du sommet avec une belle vue sur la cime des Lauses et le Giraud.

Sur l'arête sommitale chargée de neige.

Sur l'arête sommitale chargée de neige.

Sommet du Caïre Frémus - 2545m - vue splendide sur le secteur granitique du massif : Claus, Portette, Giegn...

Sommet du Caïre Frémus - 2545m - vue splendide sur le secteur granitique du massif : Claus, Portette, Giegn...

15m de rappel nécessaire pour descendre ce beau gendarme de l'arête.

15m de rappel nécessaire pour descendre ce beau gendarme de l'arête.

La descente par le versant Nord permettant de rejoindre le vallon de la Valette. J'ai tenté de descendre directement dans l'axe de l'arrivée au sommet: en vain car on tombe sur une grande barre rocheuse. Il faut parcourir une arrêté effilée pour trouver le bon couloir.

La descente par le versant Nord permettant de rejoindre le vallon de la Valette. J'ai tenté de descendre directement dans l'axe de l'arrivée au sommet: en vain car on tombe sur une grande barre rocheuse. Il faut parcourir une arrêté effilée pour trouver le bon couloir.

En franchissant le col de la Valette, j'arrive directemement sur les pistes d'Isola 2000: le choc après une journée dans la sauvagerie du Mercantour.

En franchissant le col de la Valette, j'arrive directemement sur les pistes d'Isola 2000: le choc après une journée dans la sauvagerie du Mercantour.

Mon horaire à titre indicatif:

Isola 2000: 7h - col Mercière : 7h45 - Pied des premières cascades : 9h - sommet : 12h - retour Isola 2000: 15h après avoir chercher longtemps la descente du sommet.

Difficile de conseiller un horaire pour cette bambée. Un horaire encore plus matinal aurait été même mieux pour gravir les premières cascades avant l'arrivée du soleil.

L'avenir du Trekking : l'autonomie?

23 Octobre 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Nous sommes de retour d'un trekking en Inde, où un concours de circonstances nous a poussé à partir 10 jours en autonomie totale au dessus de toute zone habitée. Tout c'est bien passé, même mieux que l'on pouvait espéré avec un petit sommet à la clef.

Alors voila, l'avenir du trekking serait il dans l'autonomie? Jusqu'alors, cela ne va pas de soi du tout. Il est plutôt d'usage de partir avec une équipe de porteurs. Il n'y a bien qu'au Népal et surtout aux Annapurna, Langtang et Khumbu que l'on trouve tout le long du chemin des lodges offrant des hébergements et des repas très appréciés. Quand on sort de ces zones, il faut une logistique différente sous tente avec une autonomie en nourriture, combustible, sac de couchage chaud et matelas. Ajoutez à cela le matériel glaciaire si nécessaire, voire même de quoi faire un peu d'alpinisme au passage, et votre trek prend les allures d'une expédition avec porteurs, chef porteur, cuisinier, guide local, quand il n'y a pas de plus un officier de liaison imposé par le gouvernement dans les zones sensibles des frontières du pays.

Au passage du col Auden nous croisons un grand groupe de porteurs: c'est le monde à l'envers. Nous, les 3 touristes étrangers, sommes seuls. Les 5 touristes indiens de Bombay dans leur propre pays sont accompagnés de 20 porteurs indiens et népalais!

Au passage du col Auden nous croisons un grand groupe de porteurs: c'est le monde à l'envers. Nous, les 3 touristes étrangers, sommes seuls. Les 5 touristes indiens de Bombay dans leur propre pays sont accompagnés de 20 porteurs indiens et népalais!

Les porteurs sont équipés au minimum: ici ils ont tous leurs vétements sur eux à 5400m. Si la météo tourne au mauvais, c'est sauve qui peut vers le bas!.

Les porteurs sont équipés au minimum: ici ils ont tous leurs vétements sur eux à 5400m. Si la météo tourne au mauvais, c'est sauve qui peut vers le bas!.

Chargement presque provocateur à cette altitude. Mais pourtant le seau rose n'est que la partie immergée de la quinquaillerie allucinante du cook : 2 cocotes minutes, gazinière, panoplie de poelles pour les chapatis, table et chaises pliantes pour les touristes...

Chargement presque provocateur à cette altitude. Mais pourtant le seau rose n'est que la partie immergée de la quinquaillerie allucinante du cook : 2 cocotes minutes, gazinière, panoplie de poelles pour les chapatis, table et chaises pliantes pour les touristes...

J'ai fait pas mal de trekking de cette manière et j'en ferais probablement encore.

Pourtant plusieurs éléments changent petit à petit la donne.

- L'évolution des mentalités des peuples de porteurs: En effet les jeunes Sherpa, Tamang et Gurung qui ont accès à la télé et à l'éducation ne veulent pas laisser leur santé en portant comme leurs aînés. Et s'est bien normal. Ceux que j'avais en 2013 au Népal étaient habillés en jean avec les derniers tee shirts à la mode. Et si les conditions tournent au vinaigre, ils n’essayeront plus de passer un col avec 1m fraiche en basket emballées dans des sacs plastiques (du vécu). Ils demandent à porter de moins en moins lourds: 25kg contre plus de 40kg avant. Ceci leur permet aussi de prendre quelques affaires personnelles en plus de leur charge et de moins se cailler tout simplement! Ceux qui continuent ce métier veulent de meilleur condition financière, des assurances et un contrat de prévoyance.

- L'évolution des prix: il est loin le temps (lu dans les livres des années 70) des porteurs à 1$ par jour. En 2014 on parle plutôt de 10€ par jour. L'inflation est très importante dans tous les pays himalayens et les prix ont doublés pour ce que j'ai pu voir depuis 5 ans. Un trek de 2 semaines commercialisé 2000€ par personne est dans la norme en Inde ou au Népal et si vous demandez en plus un accompagnant qui parlent votre langue et un vrai guide vous arrivez au même prix que les agences françaises.

- L'aménagement des vallées himalayennes: la construction des routes progressent dans les vallées, et la vie courante des vallées ne nécessite plus de porter pour ravitailler les villages. Les locaux qui veulent tirer parti du tourisme construisent des lodges, et les autres partent à la ville. Plus personne n'a d’intérêt à porter et on propose des mules ou un yak aux touristes qui ont encore besoin de faire porter leur bagage. Ceux qui voudraient monter en haute montagne avec des porteurs ont intérêt d'arriver de la capitale avec des porteurs venant de loin (souvent népalais) car plus personne ne pratique ce dur métier depuis l'arrivée des pistes carrossables dans la vallée.

- La lourdeur d'une grosse équipe de porteur qui n'est pas flexible. Il faut trouver de grands emplacements pour poser le camp chaque soir, ce qui contraint à s'arrêter parfois trop tôt ou trop loin. Il n'est pas non plus possible de rester 2 jours de plus en altitude pour profiter d'une fenêtre météo et tutoyer les sommets. Une fois passé un col, les porteurs descendent rapidement le plus bas possible, car ils ne sont pas équipés pour rester longtemps dans la neige.

En Inde au Garwall, les mules permettent de porter nos sacs sans problème jusqu'au dernier village de la vallée de Guttu. Au dessus, on nous a promis des porteurs.

En Inde au Garwall, les mules permettent de porter nos sacs sans problème jusqu'au dernier village de la vallée de Guttu. Au dessus, on nous a promis des porteurs.

Nous avons essayé d'embaucher des porteurs locaux au village de Gangi. En plus d'être des escrocs,  ils ne savaient pas porter une charge. Ils ont tenté le coup classique de nous extorquer des roupis en menaçant de laisser les charges en plan. Du coup nous avons fait demi tour après une journée infructueuse de marche avec eux.

Nous avons essayé d'embaucher des porteurs locaux au village de Gangi. En plus d'être des escrocs, ils ne savaient pas porter une charge. Ils ont tenté le coup classique de nous extorquer des roupis en menaçant de laisser les charges en plan. Du coup nous avons fait demi tour après une journée infructueuse de marche avec eux.

Du coup nous voila partis seul de chez seul pour traverser la chaine du Garwall. Les sacs sont bouclés avec 8 jours de nourriture qui peuvent permettre de tenir 10 jours. Nous avons renvoyé le matériel superflu à la ville la plus proche avec notre cuisinier qui nous avait accompagné jusque là. Nous avons gardé une seule tente 2 places pour 3. J'ai très vite abandonné mes baskets pour les chaussures de hautes montagnes permettant d'alléger le sac. A nous la liberté absolue.

Du coup nous voila partis seul de chez seul pour traverser la chaine du Garwall. Les sacs sont bouclés avec 8 jours de nourriture qui peuvent permettre de tenir 10 jours. Nous avons renvoyé le matériel superflu à la ville la plus proche avec notre cuisinier qui nous avait accompagné jusque là. Nous avons gardé une seule tente 2 places pour 3. J'ai très vite abandonné mes baskets pour les chaussures de hautes montagnes permettant d'alléger le sac. A nous la liberté absolue.

Notre tente est minuscule au milieu des glaciers: Est ce bien raisonnable d'être seul ici, à 4 jours de marche du village le plus proche.? Nous n'avons pas osé dire au dernier village traversé, que l'on voulait traverser le massif de peur qu'ils nous en empêchent. Ils nous auraient pris pour des fous. Les instituteurs nous ont prévenus que c'était complettement interdit de monter plus haut que le dernier village.

Notre tente est minuscule au milieu des glaciers: Est ce bien raisonnable d'être seul ici, à 4 jours de marche du village le plus proche.? Nous n'avons pas osé dire au dernier village traversé, que l'on voulait traverser le massif de peur qu'ils nous en empêchent. Ils nous auraient pris pour des fous. Les instituteurs nous ont prévenus que c'était complettement interdit de monter plus haut que le dernier village.

Du coup l'avenir nous cantonnerait au trekking de lodge en lodge, avec la disparition des porteurs.

Bien sûr que non! Il faut abandonner notre vision colonialiste de ces pays et se mettre à la portée des habitants locaux qui vont mener leur troupeaux jusque dans les hautes vallées en autonomie pendant plusieurs semaines. Il est devenu possible de partir en autonomie sans avoir des sacs impossibles en Himalaya :

- le matériel léger et performant a permis cette révolution: duvet très chaud de 1,5 kg, tente mono toit, matelas très confort ultra léger, petit réchaud à gaz ultra performant (4 cartouches 230g pour 3 personnes pendant 10 jours), on trouve des cartouches de gaz à visser à Delhi, Katmandou, Islamabad et ailleurs surement. Les vêtements chauds se sont aussi un peu allégés avec les doudounes et les vêtements ultra respirant permettent de se passer de rechange car tout sèche très vite. Il est aussi possible de prendre du matériel d'alpinisme léger : mieux vaut des crampons en aciers si vous rencontrez des pentes de glace, par contre baudriers, corde et piolets peuvent être sélectionné dans le matériel ultra-light si l'on ne prévoit pas de course trop technique.

- Certes, il n'existe pas de cartes topographiques précises en himalaya, sauf dans quelques coin du Népal et un guide local peut être indispensable. Mais une bonne préparation sur internet peut palier ce problème: on trouve des descriptions et des photos de la plupart des itinéraires. Le GPS permet de vérifier sa situation à tout moment sur une carte calibrée. Une impression de la photo satellite google earth complète la carte.

- Il est possible d'avoir des prévisions météo grâce au téléphone satellite au fond de l'Himalaya diminuant nettement le risque de s'engager pour plusieurs jours en altitude. Ceci permet d'alléger encore les sacs et de ne pas prendre un équipement pour le très gros mauvais temps. Si la tempête de neige est annoncée, on attend que ça se passe à plus basse altitude, avant de s'engager pour passer un col par exemple.

- Reste la nourriture: le nerf de la guerre. Là je ne peux donner aucun conseil. Je ne pense pas qu'il faille conseiller de manger des lyophilisés pendant tout un trek. Il faut panacher et varier les saveurs. Le tout et de faire des portions énergétiques pour chaque jour. Nous avions des lyophilisés pour la moitié du trek, et de la nourriture locale très épicées pour le reste. Avec des fruits secs, des biscuits et du jambon sec ramené de France nous avons tenu 9 jours. On était bien sûr mort de faim en arrivant à Gangotri, pour mieux apprécier les talis et autres délicieuses kulfis du premier restaurant où nous nous sommes engouffrés.

Seul, les rencontres avec les villagois prennent une autre tournure. Nous nous mettons à leur niveau, sans artifice, sans guide indien entre nous.

Seul, les rencontres avec les villagois prennent une autre tournure. Nous nous mettons à leur niveau, sans artifice, sans guide indien entre nous.

Nous ponsons chaque soir notre petite tente où bon nous semble au détour du grand glacier de Kathling.

Nous ponsons chaque soir notre petite tente où bon nous semble au détour du grand glacier de Kathling.

Nous avons pu observer une faune sauvage (moutons bleus ou barrhals) qu'il ne nous était jamais arrivé d'approcher de si près dans un grand groupe.

Nous avons pu observer une faune sauvage (moutons bleus ou barrhals) qu'il ne nous était jamais arrivé d'approcher de si près dans un grand groupe.

Nous passons 4 jours au dessus de 5000m permettant de monter sur une antécime du Gangotri III à plus de 6000m.

Nous passons 4 jours au dessus de 5000m permettant de monter sur une antécime du Gangotri III à plus de 6000m.

Seul l'épuisement des victuailles nous poussent à descendre. Un sentiment de liberté absolu a transformé à jamais notre vision du trek en himalaya.

Seul l'épuisement des victuailles nous poussent à descendre. Un sentiment de liberté absolu a transformé à jamais notre vision du trek en himalaya.

Suite des photos dans un autre article.

Tour du Viso

22 Avril 2016 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Nous avons fait une des multiples variantes de la boucle à ski autour du Viso avec Jean et Muriel. Cette année, il n'est pas très parcouru à cause de la vallée du Valvaraita qui est très peu enneigée. C'est vrai que l'on du pas mal marcher en bas du vallon de Vallante, mais dans l'ensemble le tour était encore skiant et ce splendide Viso nous en a mis plein les mirettes.

Nous sommes partis de Pian Melze tout en bas de la photo à la limite de l'enneigement assez maigre cette année sous 2200m.

Nous sommes partis de Pian Melze tout en bas de la photo à la limite de l'enneigement assez maigre cette année sous 2200m.

Le refuge Quintino Sella sur la voie normale du Viso encore pas bien réveillé dans les brumes du matin.

Le refuge Quintino Sella sur la voie normale du Viso encore pas bien réveillé dans les brumes du matin.

Une vue incroyable sur la plaine de Turin à nos pieds de la punta Trento.

Une vue incroyable sur la plaine de Turin à nos pieds de la punta Trento.

Une rare section de bonne neige dans le descente sur le Valvaraita qui est très sèche cette année.

Une rare section de bonne neige dans le descente sur le Valvaraita qui est très sèche cette année.

Le fond de la vallée de Vallante bucolique et déserte. Les chamois ont pris possession des lieux au milieu des crocus.

Le fond de la vallée de Vallante bucolique et déserte. Les chamois ont pris possession des lieux au milieu des crocus.

Le versant Ouest du Viso est très sec ce printemps.

Le versant Ouest du Viso est très sec ce printemps.

La vallée du haut Guil est encore la mieux enneigée finalement

La vallée du haut Guil est encore la mieux enneigée finalement

surprise dans la descente sur le refuge du Viso: nous trouvons une petite couche de fraiche très agréable à skier.

surprise dans la descente sur le refuge du Viso: nous trouvons une petite couche de fraiche très agréable à skier.

Mumu se régale

Mumu se régale

Au passo Selliere par un matin à la météo parfaite.

Au passo Selliere par un matin à la météo parfaite.

Encore un peu de poudre cachée sur le versant italien

Encore un peu de poudre cachée sur le versant italien

Remontée au passo Louisa très sauvage.

Remontée au passo Louisa très sauvage.

Les Ecrins sont à portée de main.

Les Ecrins sont à portée de main.

Au pied de la traversette : une abiance de haute montagne

Au pied de la traversette : une abiance de haute montagne

Arrivée à Pian del Re sur la neige couleur Sahara.

Arrivée à Pian del Re sur la neige couleur Sahara.

Extrait de pente

27 Avril 2009 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Ski extrème, pente raide, ski de couloir... quesaco?
La pente raide est un sport qui consiste à descendre à ski des pentes de neige allant de "très pentues" à "abominablement pentues". Ce sport a été initié par des skieurs amateurs d'acrobaties, de sensations fortes et d'expériences engagées. Il s'agit de Boivin, de Vallançant, de Chantriaux ou encore de Saudant dans les années 60 et 70.

Depuis leurs successeurs ont démocratisés la pente raide en multipliant les descentes les plus vertigineuses. Les topos de ski ont tenté de répertorier et hiérarchiser les couloirs de tous les massifs. Le matériel de ski de randonnée s'est allégé et fiabilisé pour permettre une pratique de plus en plus aisée. Il y a encore quelques années, le skieurs de pentes raides ne pouvaient pas se passer de son matériel de ski de piste suffisamment robuste. Il fallait ajouter des adaptateurs sur les fixations de ski de piste pour remonter une pente en peau de phoque. Aujourd'hui il n'est pas rare de voir du monde en low tech dans du 45°, avec des chaussures de randonnées dont le maintient s'est beaucoup amélioré. Les meilleurs skieurs enchaînent les virages à rythme soutenu. Quand les conditions sont bonnes, les descentes de couloir s'apparentent plus à du free ride, qu'au virage sauté et aussitôt stoppé d'autrefois.
 
Descente en ski du sommet de la Malédie le 23 avril 2009: Une pente courte, mais rarement en bonne condition à cause des rochers qui pointent un peu partout.

Descente en ski du sommet de la Malédie le 23 avril 2009: Une pente courte, mais rarement en bonne condition à cause des rochers qui pointent un peu partout.

Nicolas Féraud dans le couloir du Muraillon qui permet de faire le tour de la  Malédie en descendant sur le refuge Pagari.  Ce couloir orienté Est doit être descendu très tôt au printemps pour que la neige ne soit pas trop molle..

Nicolas Féraud dans le couloir du Muraillon qui permet de faire le tour de la Malédie en descendant sur le refuge Pagari. Ce couloir orienté Est doit être descendu très tôt au printemps pour que la neige ne soit pas trop molle..

Le massif du Mercantour regorge de pentes raides à ski. Le relief s'accentue d'Ouest en Est pour finir par les couloirs mythiques de l'Argentera. L'ensoleillement important permet une stabilisation relativement rapide de la neige et il est possible de descendre des couloirs plein cagnard en transfo en plein hiver. La géologie cristalline de l'Est du massif favorise les structures de couloirs raides et élancés rayant des faces de plus 1000m.
Une des perles du massif est certainement le Mont Pélago qui regorge d'itinéraires de pentes raides très faciles d'accès depuis le Boréon. Tout se skie au pélago: couloir Nathalie (W), couloir Sud, petit couloir Est, grand couloir Est, couloir Nord Est.

Vue plongeante sur le Boréon depuis le haut du couloir Sud du Pélago descendu avec Mathieu Blanchard le 10 mars, en neige béton!

Vue plongeante sur le Boréon depuis le haut du couloir Sud du Pélago descendu avec Mathieu Blanchard le 10 mars, en neige béton!

Cherchez bien le refuge de Cougourde sur cette photo prise dans la descente du grand couloir Est du Pélago le 26 mars.  C'était peut être bien une première, reprise quelques semaines plus tard par les frères Couturier: un couloir évident mais expo au-dessus d'une traversée dans le bas de la face.

Cherchez bien le refuge de Cougourde sur cette photo prise dans la descente du grand couloir Est du Pélago le 26 mars. C'était peut être bien une première, reprise quelques semaines plus tard par les frères Couturier: un couloir évident mais expo au-dessus d'une traversée dans le bas de la face.

Contrairement aux idées reçues, une pente à 45° (1 pour 1) est déjà très raide, et on parle de ski de pente raide dès 35° à 40° de moyenne. Les pentes les plus raides à ski ne dépassent pas les 60°.
Les spécialistes mesurent la pente avec un clinomètre : sorte de compas qui donne l'inclinaison de la pente. Mais pour vous en convaincre lors de votre prochaine sortie, vous pouvez déjà évaluer la pente avec vos deux bâtons. Posez en un à la vertical sur la neige et faites un angle droit avec l'autre posé au sommet du premier à l'horizontale pour construire un triangle entre les 2 bâtons et la neige. Si le deuxième bâton ne touche pas la neige c'est que la pente est inférieure à 45°.

Mumu dans l'esthétique couloir Est de la cime de Paranova qui descend directement du sommet jusque dans la Gordolasque sur le Pont Countet le 17 mars.  Malgré leur faible altitude, les couloirs de la cime de Paranova sont tout aussi majeurs que ceux de la face Sud Est du grand voisin le Néglier. Et quand ça skie depuis le sommet, comme cet hiver, c'est tout simplement fabuleux.

Mumu dans l'esthétique couloir Est de la cime de Paranova qui descend directement du sommet jusque dans la Gordolasque sur le Pont Countet le 17 mars. Malgré leur faible altitude, les couloirs de la cime de Paranova sont tout aussi majeurs que ceux de la face Sud Est du grand voisin le Néglier. Et quand ça skie depuis le sommet, comme cet hiver, c'est tout simplement fabuleux.

 Dans le couloir Sud du Caïre Frémus le 19 mars 2009.  Une goulotte vertigineuse de 1200m de haut qui passait miraculeusement en ski cet hiver grâce aux chutes de neiges importantes : ca se passe en chaussant les planches au sommet du Mt St Sauveur à 20min du haut des pistes d'Isola 2000 dans une des faces les plus rébarbatives du département.

Dans le couloir Sud du Caïre Frémus le 19 mars 2009. Une goulotte vertigineuse de 1200m de haut qui passait miraculeusement en ski cet hiver grâce aux chutes de neiges importantes : ca se passe en chaussant les planches au sommet du Mt St Sauveur à 20min du haut des pistes d'Isola 2000 dans une des faces les plus rébarbatives du département.

Le ski de pente raide est un sport pour les patients, bien loin de l'image des jeunes excités s'élançant à grande vitesse dans les hors pistes des stations de ski, à peine descendu du télésiège.
Les bonnes conditions pour descendre les pentes les plus raides sont rares et certains itinéraires ne sont praticables que quelques jours dans l'année. L'amateur de pente vertigineuse doit donc tenter de deviner quand son objectif est fréquentable en fonction des dernières chutes de neige, du risque d'avalanche, de l'orientation, de la température. Il n'est pas rare de devoir renoncer à une descente une fois arrivé au sommet ou de devoir descendre en rappel une section en mauvaise condition. Il faudra revenir plusieurs fois, pour enfin être au bon endroit au bon moment.
Pour éviter de se faire piéger par une neige dangereuse, glacée ou plaquée une fois engagé dans la pente, il est conseillé de remonter à pied dans le couloir convoité. Les conditions de neige les plus agréables en pente raide sont la poudreuse et la neige transfo. Mais la météo peut jouer des tours. Il est fréquent qu'un nuage empêche le dégèle de votre pente ou que le vent emporte toute la poudre, ne vous laissant qu'une vitre glacée en guise de toboggan.

 Quand le moral ou les conditions ne sont pas au rendez-vous, la corde peut sauver la situation, comme ici dans le haut du couloir du Hochjoch qui nous a permis de faire le tour du mt Zebru.  C'était le seul passage praticable pour rejoindre le refuge suivant en traversant la barrière de la chaine Zebru/Ortles

Quand le moral ou les conditions ne sont pas au rendez-vous, la corde peut sauver la situation, comme ici dans le haut du couloir du Hochjoch qui nous a permis de faire le tour du mt Zebru. C'était le seul passage praticable pour rejoindre le refuge suivant en traversant la barrière de la chaine Zebru/Ortles

 Tentative le 25 avril de descente de l'arête du St Robert au Gélas.  Une fine couche de poudre cache une  neige vitrifiée.... La descente en grande courbe sera pour une autre fois! Il vaut mieux jouer d'abord la sécurité en sortant la corde.

Tentative le 25 avril de descente de l'arête du St Robert au Gélas. Une fine couche de poudre cache une neige vitrifiée.... La descente en grande courbe sera pour une autre fois! Il vaut mieux jouer d'abord la sécurité en sortant la corde.

Pour finir ce reportage sur la pente raide dans les Alpes Maritimes, je vous laisse lire un article de Volopress qui étudie l'engouement de ces dernières années pour ce sport. Une analyse intéressante est d'ailleurs faite sur les effets d'internet et des comptes rendus de course disponibles en ligne stimulant les envies du plus grand nombre. C'est à lire ici.

Traversée Limone - Val Pesio

12 Mars 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

D'abord un petit coup de gueule contre Trenitalia à l'occasion de ce déplacement à Limone : on ne peut plus aller en train pour skier à Limone. Il n'y a plus que deux trains par jour qui traversent le col de Tende, le premier arrivant à limone à 12h25. En gros c'est la fin du "ski-train" dans le 06. Une époque révolue...

Enfin, la voiture fonctionnant à merveille et les collectivités ayant inlassablement nettoyés et sécurisés les routes du 06 tout l'hiver, nous voila à Limone pour 3 jours de ski à cheval sur les montagnes.

Montée panoramique au dessus du val Vermagna. Le premier jour nous traversons la crête par la pointe Mirauda.

Montée panoramique au dessus du val Vermagna. Le premier jour nous traversons la crête par la pointe Mirauda.

La descente du versant Nord de Mirauda est une merveille: c'est long, il y a de la pente, un peu de recherche d'itinéraire... du grand ski.

La descente du versant Nord de Mirauda est une merveille: c'est long, il y a de la pente, un peu de recherche d'itinéraire... du grand ski.

Plongeon dans le Val Pesio, encore bien loin tout au fond : pas une trace, c'est la sauvagerie absolue ce coin!

Plongeon dans le Val Pesio, encore bien loin tout au fond : pas une trace, c'est la sauvagerie absolue ce coin!

Premières traces de bipède retrouvés en arrivant à la Chartreuse du Val Pesio

Premières traces de bipède retrouvés en arrivant à la Chartreuse du Val Pesio

Sur les pistes de ski de fond à 700m d'altitude: le miraculeux congélateur du val pesio fonctionne encore!

Sur les pistes de ski de fond à 700m d'altitude: le miraculeux congélateur du val pesio fonctionne encore!

Toujours un moment de questionnement avant de pousser la porte d'un hotel, chaussures de ski au pied: "bonjour, on arrive des montagnes, vous avez pas un local à ski?" Un super accueil à St Bartolomeo chez Antonnetia Daziano.

Toujours un moment de questionnement avant de pousser la porte d'un hotel, chaussures de ski au pied: "bonjour, on arrive des montagnes, vous avez pas un local à ski?" Un super accueil à St Bartolomeo chez Antonnetia Daziano.

Le deuxième jour en montant à la Gardiola, les gias ont presque disparus sous l'énorme quantité de neige

Le deuxième jour en montant à la Gardiola, les gias ont presque disparus sous l'énorme quantité de neige

Quand je vous dis que c'est sauvage ici, même les lagopèdes batifolent sans être dérangés!

Quand je vous dis que c'est sauvage ici, même les lagopèdes batifolent sans être dérangés!

Encore un peu de neige froide à la gardiole à 1700m en versant nord/ouest.

Encore un peu de neige froide à la gardiole à 1700m en versant nord/ouest.

Puis rapidement transfo plus bas.

Puis rapidement transfo plus bas.

Pour finir dans les belles hétraies de la crête de Giassetto qui nous a ramené directement à St Bartolomeo, à 700m ski au pied.

Pour finir dans les belles hétraies de la crête de Giassetto qui nous a ramené directement à St Bartolomeo, à 700m ski au pied.

Dernier jour au sommet du Bric Costa Rossa juste avant l'arrivée du mauvais temps: et oui c'est notre "Coste Rouge" à nous dans le sud.

Dernier jour au sommet du Bric Costa Rossa juste avant l'arrivée du mauvais temps: et oui c'est notre "Coste Rouge" à nous dans le sud.

Le Costa Rossa,vu le premier jour, avec la crête de La Motta qui sort sur le ciel bleu du Piemont.

Le Costa Rossa,vu le premier jour, avec la crête de La Motta qui sort sur le ciel bleu du Piemont.

Grande ambiance sur le haut de la crête de la Motta pour plonger sur la vallée de Limone noyée dans les brumes.

Grande ambiance sur le haut de la crête de la Motta pour plonger sur la vallée de Limone noyée dans les brumes.

Val Maïra - skitour paradise

1 Avril 2015 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Le val Maïra est une vallée du Piemont Italien, toute entière dédiée au ski de randonnée en hiver. Je ne connais pas d'autres vallées des Alpes de cette ampleur sans une seule remontée mécanique et qui a tout misé sur la free rando pour développer le tourisme hivernale.

Serait ce l'avenir des vallées alpines qui se dessine dans le val Maira? On aimerait y croire...

En tout cas, c'est une réussite dans le val Maira au vu du nombre de visiteurs croisés dans la vallée en provenance de toute l'Europe. Les hébergements étaient tous plein en semaine! Heureusement les montagnes sont assez vastes pour que tout le monde trouve un peu de poudreuse à tracer.

Mais pourquoi les randonneurs sont ils aussi heureux au val Maira?

Mais pourquoi les randonneurs sont ils aussi heureux au val Maira?

Alors quelle est la recette miracle de cette réussite?: des montagnes vierges de tout équipement même dans des vastes alpages faciles d'accès, des hébergements de qualité du style battisse en pierre de village totalement rénovée, une restauration familiale gastronomique et locale, une architecture traditionnelle préservée et entretenue, une communication ciblées sur le ski de rando (panneaux publicitaires sur la place du village avec free-randonneurs), un maintien de forte pression de pâturage estival pour limiter le reboisement naturel des pentes, plusieurs topos de ski récents sur la vallée....

Village de Cialvetta : chaque village est doté de plusieurs gite/hotels d'où l'on peut partir ski au pied.

Village de Cialvetta : chaque village est doté de plusieurs gite/hotels d'où l'on peut partir ski au pied.

Affluence dans les pentes les plus faciles de la vallée. Pas besoin de remonte pente pour voir 150 skieurs dévaller les beaux alpages dominant Acceglio.

Affluence dans les pentes les plus faciles de la vallée. Pas besoin de remonte pente pour voir 150 skieurs dévaller les beaux alpages dominant Acceglio.

De grands vallons orientés au nord promettent de bons plans poudre comme ici au Mt Soubeyran.

De grands vallons orientés au nord promettent de bons plans poudre comme ici au Mt Soubeyran.

Quand je vous dis que l'on prend soin de l'architecture locale.

Quand je vous dis que l'on prend soin de l'architecture locale.

Et au dessus voila les grands espaces de neige vierge accessibles à la force du mollet.

Et au dessus voila les grands espaces de neige vierge accessibles à la force du mollet.

Encore un spot de départ classique de randonnée au val Maira.

Encore un spot de départ classique de randonnée au val Maira.

Surmonté de pente parfaite taillée pour le ski.

Surmonté de pente parfaite taillée pour le ski.

Même les refuges du massif non gardés en hiver sont très confortables.

Même les refuges du massif non gardés en hiver sont très confortables.

Hameau d'altitude inhabité en hiver au pied de la face sud du Charsogno.

Hameau d'altitude inhabité en hiver au pied de la face sud du Charsogno.

Ski de haute montagne au Chamoissiera d'Elva.

Ski de haute montagne au Chamoissiera d'Elva.

Ou ski de fond de vallée pour les jours de météo maussade. Tout est possible au val Maira!

Ou ski de fond de vallée pour les jours de météo maussade. Tout est possible au val Maira!

Raid à ski en haute Tinée : Isola 2000 à Bousiéyas

14 Mai 2013 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Nous sommes en train de vivre un mois de mai exceptionnel pour le ski dans le Mercantour. En plus il doit encore neiger ces prochains jours en altitude...

Voila l'occasion de retourner sur l'ordinateur pour vous rapporter quelques images de ce début mai 2013 bénit pour les amateurs de glisse.

Avec Muriel, nous avons fait une traversée itinérante de la chaine frontière entre Isola 2000 et la route du col de la Bonnette.

Derrière le col de la Lombarde c'est encore l'enneigement du plein hiver. Il faudra encore attendre très longtemps pour l'ouverture de la route versant italien..

Derrière le col de la Lombarde c'est encore l'enneigement du plein hiver. Il faudra encore attendre très longtemps pour l'ouverture de la route versant italien..

Le sanctuaire de St Anna di Vinadio. Dommage qu'il n'y a pas de local hivernal ici!

Le sanctuaire de St Anna di Vinadio. Dommage qu'il n'y a pas de local hivernal ici!

Le vallon de Tessina en moquette parfaite jusqu'au gite de St Bernolfo où nous retrouvons le groupe d'Alain Delongo.

Le vallon de Tessina en moquette parfaite jusqu'au gite de St Bernolfo où nous retrouvons le groupe d'Alain Delongo.

Le deuxième jour, il neigotte toute la journée pour traverser le Pas du Corborant. Poudre comme en hiver!

Le deuxième jour, il neigotte toute la journée pour traverser le Pas du Corborant. Poudre comme en hiver!

Le soleil fait une percée au refuge de Rabuons au milieu des montagnes immaculées

Le soleil fait une percée au refuge de Rabuons au milieu des montagnes immaculées

Sommet du Ténibre: La croix est presque enterrée et les pistes d'Auron sont encore toutes blanches en face de nous.

Sommet du Ténibre: La croix est presque enterrée et les pistes d'Auron sont encore toutes blanches en face de nous.

Vue sur la montée à la Brèche Borgonio avec les couleurs ocres du sable saharien qui ressortent.

Vue sur la montée à la Brèche Borgonio avec les couleurs ocres du sable saharien qui ressortent.

Descente extra de la cime de la Blanche sur l'Italie par le vallon de Forneris.

Descente extra de la cime de la Blanche sur l'Italie par le vallon de Forneris.

On skie quasiment jusqu'à Bersezio au fond du val Stura grâce aux culots d'avalanches. La fin de la descente est acrobatique au dessus d'un torrent gonflé par la fonte des neiges: impressionnant.

On skie quasiment jusqu'à Bersezio au fond du val Stura grâce aux culots d'avalanches. La fin de la descente est acrobatique au dessus d'un torrent gonflé par la fonte des neiges: impressionnant.

Arrivée près du sommet de l'Enchastraye le dernier jour: une surprise nous attend! 3 amis du CAF de Nice sont là et nous allons passer la suite de cette extraordinaire journée tous ensemble.

Arrivée près du sommet de l'Enchastraye le dernier jour: une surprise nous attend! 3 amis du CAF de Nice sont là et nous allons passer la suite de cette extraordinaire journée tous ensemble.

On attaque par la face Nord de l'Enchastraye

On attaque par la face Nord de l'Enchastraye

Puis le Pas de la Petite Cavale en neige toujours aussi bonne

Puis le Pas de la Petite Cavale en neige toujours aussi bonne

Pour finir par la cime de Pelousette et sa descente directe sur le camp des Fourches où Marc nous aura encore impressioné en télémark.

Pour finir par la cime de Pelousette et sa descente directe sur le camp des Fourches où Marc nous aura encore impressioné en télémark.

Et voila c'est déjà fini. Mais ne vous inquiétez pas, de l'insolite arrive bientôt pour se distraire sous la pluie, sans comptez la fin mai qui promet encore de beaux virages...

Raid à ski Peyresq-Allos Acte 1

2 Avril 2014 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Un raid à ski qui permet de visiter le massif entre les vallées du Var et du Verdon. Ces montagnes sont très peu courues car les accès sont longs depuis le Verdon et souvent raids depuis le Haut Var. Du coup une traversée du massif prend tout son sens pour essayer de trouver quelques pentes à ski. Pour la nuit, c'est du rustique dans des cabanes pastorales avec poel à bois et matelas. Il n'y a pas moyen de trouver mieux: à Ratery, ils ne louent qu'une yourte pour 8 une fortune, à Clignon, il n'y a que des locations à la semaine et à Val Pelens l'auberge des aiguilles n'est ouverte que quand ils sont sûr de remplir les vacances scolaires et ouverture de la mini station de ski.

Derniers points importants, si jamais un agent de l'ONF passe par là : les cabanes ONF sont toutes fermées à clef alors que ce sont les mieux entretenues certainement. Ca serait bien d'ouvrir une partie l'hiver à Fuchière, à Couosto...?

Vue des premiers sommets depuis le Courradour: petit coyer, carton, grand coyer.

Vue des premiers sommets depuis le Courradour: petit coyer, carton, grand coyer.

Courte descente du Courradour sur Plan Rieu en bonne neige.

Courte descente du Courradour sur Plan Rieu en bonne neige.

La cabane de Pasquier: grand confort même en hiver. Merci à ceux qui l'entretiennent.

La cabane de Pasquier: grand confort même en hiver. Merci à ceux qui l'entretiennent.

Le lendemain on lute contre un vent violent face au Grand Coyer

Le lendemain on lute contre un vent violent face au Grand Coyer

Sommet du Carton et vue vers la descente qui vient, avec au fond le Cairas pour cette après midi.

Sommet du Carton et vue vers la descente qui vient, avec au fond le Cairas pour cette après midi.

Premiers virages dans la pente nord du Carton.

Premiers virages dans la pente nord du Carton.

Un peu de poudre qui a résisté au vent violent dans le vallon de Mouries

Un peu de poudre qui a résisté au vent violent dans le vallon de Mouries

Arrivée vers la cabane de Fuchière en bas de la descente.

Arrivée vers la cabane de Fuchière en bas de la descente.

Les cabanes de Bressenge où l'on va passer une deuxième nuit.

Les cabanes de Bressenge où l'on va passer une deuxième nuit.

Un matelas un peu plus confort ici ne serait pas un luxe!!

Un matelas un peu plus confort ici ne serait pas un luxe!!

Les crêtes du haut Var vues du sommet du Caïras avec la fameuse croupe du puy du pas Roubinous, majeure depuis Sussis.

Les crêtes du haut Var vues du sommet du Caïras avec la fameuse croupe du puy du pas Roubinous, majeure depuis Sussis.

Glacemania aux aiguilles de Pelens est en super conditions!!!! Avis aux amateurs.

Glacemania aux aiguilles de Pelens est en super conditions!!!! Avis aux amateurs.

Comme le cairas, la frema présente aussi de belles pentes sud/ouest, à parcourir l'après midi au dessus de la cabane de Bressenge.

Comme le cairas, la frema présente aussi de belles pentes sud/ouest, à parcourir l'après midi au dessus de la cabane de Bressenge.

Sur les cimes du Soreiller

15 Août 2013 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

J'ai grimpé à la Dibona il y a longtemps, mais je n'avais jamais rendu visite aux crêtes du Soreiller. Voila un bon prétexte pour passer quelques jours d'été en Oisan.

La course la plus ambitieuse a été celle du premier jour pour boucler les sacs pour 3 jours de montagne, faire qlq emplettes, faire la longue route entre Nice et St Christophe en Oisan (un samedi noir du point de vue circulation), puis enfin monter au refuge de la Selle où nous sommes arrivés juste à l'heure de la soupe. Passé ce crux, les escalades n'étaient qu'un pur plaisir avec une météo bloquée sur le grand bleu.

Nous avons d'abord traversé du refuge de la Selle au refuge du Soreiller par l'éperon Nord de le pointe d'Amont et la cime centrale du Soreiller. Puis en versant sud nous avons escaladé la pointe Orientale du Soreiller par la voie équipée "voyage pour l'Orient". Deux ambiances très différentes, des contrastes de couleurs, de chaleurs et des granits beaucoup plus travaillés par l'érosion au sud qu'au nord.

L'éperon Migot de l'Oisan : un peu plus sec que celui du Chardonnet! C'est le pilier nord de la pointe d'Amont. Première ascension par Migot en 1932 puis rectifié par Chapoutot à qui l'on doit l'itinéraire actuel franchissant directement le ressaut centrale.

L'éperon Migot de l'Oisan : un peu plus sec que celui du Chardonnet! C'est le pilier nord de la pointe d'Amont. Première ascension par Migot en 1932 puis rectifié par Chapoutot à qui l'on doit l'itinéraire actuel franchissant directement le ressaut centrale.

Grande ambiance dans ce pilier Nord de la pointe d'Amont ou il faut chercher l'itinéraire.

Grande ambiance dans ce pilier Nord de la pointe d'Amont ou il faut chercher l'itinéraire.

Il y a encore quelques glaciers sur le versant Sellé des Aiguilles du Soreiller? Les crampons sont indispensables pour accéder à la voie..

Il y a encore quelques glaciers sur le versant Sellé des Aiguilles du Soreiller? Les crampons sont indispensables pour accéder à la voie..

Escalade sur fond de l'austère cirque du glacier du Diable.

Escalade sur fond de l'austère cirque du glacier du Diable.

Mumu se régale sur l'arête faitière des cimes du Soreiller quelques mètres avant le sommet.

Mumu se régale sur l'arête faitière des cimes du Soreiller quelques mètres avant le sommet.

Au sommet de la cime centrale du Soreiller, avec vue sur la fameuse Dibona, qui parait bien petite vue d'ici, mais toujours aussi pointue!

Au sommet de la cime centrale du Soreiller, avec vue sur la fameuse Dibona, qui parait bien petite vue d'ici, mais toujours aussi pointue!

Et voila la Dibona qui se réveille pour une nouvelle journée de grand beau: un joyaux soigneusement protégé par Martine Turc qui passe tous ses étés au refuge au pied depuis qu'elle a 2 ans!  Autant dire que vous trouverez une réponse à toutes vos questions sur l'histoire de l'escalade au Soreiller.

Et voila la Dibona qui se réveille pour une nouvelle journée de grand beau: un joyaux soigneusement protégé par Martine Turc qui passe tous ses étés au refuge au pied depuis qu'elle a 2 ans! Autant dire que vous trouverez une réponse à toutes vos questions sur l'histoire de l'escalade au Soreiller.

Voila notre objectif du jour: la face sud de la cime orientale du Soreiller par "voyage pour l'Orient"

Voila notre objectif du jour: la face sud de la cime orientale du Soreiller par "voyage pour l'Orient"

Dans les dalles du bas de la voie : ce sont surement les passages les plus difficiles de la voie qui vaudraient bien 6a assez fin sur les pieds.

Dans les dalles du bas de la voie : ce sont surement les passages les plus difficiles de la voie qui vaudraient bien 6a assez fin sur les pieds.

Le haut de la voie est plus redressé et prisu. Ici dans les cannelures de la dixième longueurs: un véritable bijoux qui vaut à elle seule le détour dans cette voie.

Le haut de la voie est plus redressé et prisu. Ici dans les cannelures de la dixième longueurs: un véritable bijoux qui vaut à elle seule le détour dans cette voie.

Sur le fil du pilier sommital l'escalade devient très aérienne.

Sur le fil du pilier sommital l'escalade devient très aérienne.

Muriel arrive au sommet : une véritable pointe de diamant qui domine tout le cirque du Soreiller. Un instant magique.

Muriel arrive au sommet : une véritable pointe de diamant qui domine tout le cirque du Soreiller. Un instant magique.

Tous les hauts sommets du massif sont visibles et on distingue bien les piliers de Bonnepierre. Des projets pour plus tard.

Tous les hauts sommets du massif sont visibles et on distingue bien les piliers de Bonnepierre. Des projets pour plus tard.