REVALPIN

Entre été et printemps au Chaminaï

23 Juin 2021 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Goulottes, Couloirs et mixte

Le mois de juin nous promet en général un enchantement de contraste dans le Mercantour, les sommets restant enneigés tandis que les vallées sont verdoyantes. C'est une saison idyllique pour les alpinistes et les animaux qui voit pousser une bonne herbe tendre. C'est la saison parfaite pour apprendre et découvrir l'alpinisme dans le Mercantour, la température étant agréable avec encore des courses de neige en condition dans le massif.

Ce voyage au Chaminaï dans la haute Gordolasque illustre bien ces conditions de rêve.

Passage obligatoire au refuge de Nice, tôt le matin, où le gardien Christophe nous propose le café et partage son ressenti sur les conditions nivo/météo du jour : mise en place d'une petite Lombarde dans la nuit

Passage obligatoire au refuge de Nice, tôt le matin, où le gardien Christophe nous propose le café et partage son ressenti sur les conditions nivo/météo du jour : mise en place d'une petite Lombarde dans la nuit

La tête du lac Autier et son couloir Nord, skié quelques jours plus tôt

La tête du lac Autier et son couloir Nord, skié quelques jours plus tôt

Le soleil nous rattrape au lac niré qui sort tout juste de sa gangue de glace

Le soleil nous rattrape au lac niré qui sort tout juste de sa gangue de glace

Et nous voila au pied du couloir du Chaminaï : bien pratique pour monter sur ce beau sommet, à l'abri de la Lombarde soufflant ce jour vers le Clapier

Et nous voila au pied du couloir du Chaminaï : bien pratique pour monter sur ce beau sommet, à l'abri de la Lombarde soufflant ce jour vers le Clapier

Ascension très esthétique, idéal pour découvrir ou perfectionner son cramponnage

Ascension très esthétique, idéal pour découvrir ou perfectionner son cramponnage

Proche du sommet, vue plongeante sur le refuge de Valmasque et son lac

Proche du sommet, vue plongeante sur le refuge de Valmasque et son lac

Le Bégo et le lac du Basto vu du sommet en cette mi juin 2021

Le Bégo et le lac du Basto vu du sommet en cette mi juin 2021

La descente qui nous attend sur la Gordolasque qui sera en neige sur plus de la moitié du dénivelé pour économiser nos genous: une journée parfaite!

La descente qui nous attend sur la Gordolasque qui sera en neige sur plus de la moitié du dénivelé pour économiser nos genous: une journée parfaite!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article