REVALPIN

escalades

Sapeyrlipopette

26 Juillet 2012 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Rien de tel qu'un passage en Haute Savoie pour trouver de la fraîcheur et une foison de verdure en Montagne. Il y faisait bien froid le week end dernier avec une bise soutenue par dessus le marché!! Du coup, nous sommes allés grimper dans les dalles du Sapey qui chauffent vite. C'est le paradis de la cannelure des Bornes/Aravis.

 

Sans titre 2 Les joies de l'escalade en cannelure calcaire : pincer l'éperon entre deux canaux et pousser sur le pied  en adhérence sur le bord d'une cannelure.  
Sans titre 3  De la pointe de Dran au  Sapey, vue sur la Tournette et même l'Oisan un peu flou juste à gauche: glacier des 2 Alpes Rateau et Meije nous faisaient des clins d'oeil.

 

Calcaire à fine cannelure de Sapeyrlipopette. 

Ici on est jamais déçu par la qualité du rocher toujours finement ciselé.

Sans titre 1
Lire la suite

Reprise de confiance en Ubaye

18 Juillet 2012 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Quoi de mieux que les sommets lumineux d'Ubaye pour reprendre confiance en soi en montagne? Après presque deux ans d'handicap de la cheville, Muriel a pu retourner grimper en tête en montagne grâce aux voies généreusement équipées d'Ubaye.

ATTENTION!! Lumière et ciel bleu à tous les étages à faire baver tous les savoyards and Co en manque de soleil cette année.

 

DSCN8079

 Au Pain de Sucre de Barcelonnette dans la fameuse voie "versant soleil".

 

La dalle du haut de la voie est un bijou de calcaire finement cannelé.

DSCN8084  En face de nous, c'est le Chapeau de Gendarme qui propose aussi de belles envolés calcaire plus connues.
DSCN8081

 Vue sur la vallée tranquille du Bachelard qui monte au col de la Cayolle depuis le Pain de Sucre.

 

Au fond se niche le petit hameau de Bayasse où un magnifique refuge du CAF est en cours de rénovation.

 

DSCN8117

Ambiance de haute montagne dans le haut de la voie "Serpent d'étoile" au Chapeau de Gendarme.

 

Ce n'est pas la plus belle voie du Chapeau de gendarme à cause des premières longueurs très lisses proche du couloir. La suite rattrape ce handicap.

 

 L'aiguillette du Vallonnet impose fièrement sa silhouette élancée au dessus de St Ours vers le col de l'Arche.
DSCN8151

 Muriel dans les très belles longueurs des coulées grises de "Squadrone Avvoltoi"

 

Cette voie propose certainement le plus beau rocher de l'aiguille du Vallonnet.

 

DSCN1621

 

DSCN8147 Dans le haut de Squadrone Avvoltoi sur fond de ciel d'azur.
DSCN8154   Les Edelweiss  couvrent l'alpage du Vallonnet malgré les troupeaux de moutons qui paturent le secteur.

 

Pour finir les vacances ubayennes, on se lance dans la voie "Une paix solaire" à la tête des Brequets au Vallonnet. Cette nouvelle voie propose 18 longueurs sur un rocher diablement piqueté: la plus longue d'Ubaye dans un terrain très "montagne"

 

Il faudra revenir pour aller en haut, car un vent glacial nous a fait renoncer à continuer; nous rappelant qu'il neigeait une fois de plus en montagne cet été, pas si loin que ça un peu plus au nord des Alpes.

DSCN8136
Lire la suite

Chirurgie Mercantourienne

13 Juillet 2012 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

L'été bas son plein dans le Mercantour. Toutes les courses sont en bonnes conditions estivales. Il reste très peu de neige au pied des montagnes et escalades coté Français du massif. Plus de neige au Gélas voie normale et arête Est, des mini névés résiduels au pied de la face nord du Ponset et versant Ouest de la Cougourde qui ne posent plus problème, approche du Giegn sèche...

 

Mais avec Mumu, nous avons quand même réussi à nous mettre sous une rare averse frigorifiante il y a 10 jours. 

 

DSCN8057

 En tenue de bloc opératoire au Giegn. Heureusement personne à charcuter ce jour!

 

Pas de chance, une averse glaciale nous rattrape dans "l'Entorse à l'éthique" au Giegn.

Sentant la météo instable au parking, j'avais pris au fond du coffre cette drôle de couverture de survie qu'un copain chirurgien m'avait passé il  y a quelque temps. Une fois le petit paquet déplié, surprise!!!

 

Mais c'est que ça tient drôlement chaud cette blouse en papier plastifié déperlant!

 

En cas de bivouac de fortune c'est peut être une idée? Légère et compacte dans un sac.

 

Nous en avons profiter pour  faire une variante un peu plus facile au début de première longueur. C'est vrai que le démarrage par un passage en friction au bout de 10m, dans le froid matinal d'un versant ouest, peut surprendre. Du coup, 2 pitons à gauche des deux premiers goujons permettent de trouver un peu plus de prises.

 

DSCN8056  Sur les granites sculptés du Giegn. Avant les rappels sous la pluie!
Lire la suite

Le miroir du Mongol

26 Juin 2012 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Rien de tel qu'une journée aux Portettes pour se détendre. Une fois passé le col Mercière, le Mercantour est encore désert en cette fin juin, excepté les hardes de chamois et bouquetins...

Nous sommes allés grimper "Le Miroir du Mongol" avec Muriel. La voie remonte une grande dalle de granit compact très pur au dessus du lac de Tavel cristallin. Un tableau parfait, si ce n'était quelques passages d'escalade très obligatoires, loin au dessus du spit de 8 mm, qui nous ont rappellés à l'ordre. 

 

DSCN7995

 Mélange de montagne et de station balnéaire, mélange de granit parfait et d'eau turquoise, l'escalade aux Portettes est un concentré de Mercantour.

 

Bon à savoir: l'eau du lac de Tavel est souvent tiède pour un lac de cette altitude.

 

 

Ca frictionne sous le chausson dans le "miroir du Mongol".

 

Nous avons trouvé l'ensemble de la voie un peu sous cotée avec un passage extrêmement lisse en 3ème longueur, ingrimpable?

DSCN8002

 

La voie est très peu fréquentée et les ficelous des relais nous restaient dans les mains. Nous en avons changé quelques uns pour les rappels.

 

DSCN8038  On s'entraîne pour le concours photo avant de piquer une tête dans le lac.

 

Lire la suite

Début de saison à Bozano

19 Juin 2012 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

A l'occasion du stage de l'ENSA du mois de juin, nous sommes allés passer 3 jours en Argentera  pour fuir le mauvais temps de Chamonix. Assurément, ce fut les plus beaux souvenirs du stage grâce à la bonne humeur de Marco qui venait tout juste d'ouvrir son refuge au pied du Corno Stella.

 

DSC03150

La journée sur le fil des sommets avec un ciel limpide.

 

 

Ici Adeline dans la traversée du Chainon des guides.

stage-guide-2012 0154

 Et le soir dans le temple sacré du refuge Bozano.

 

Ici Marie prend des cours de fabrication des pizzas spéciales de Marco

 

Et voila le résultat qui sort du four quelques temps plus tard. Miam!! On va se régaler les papilles. DSC03176

 

DSC03165

Une cordée engagée dans une longueur extrême du Corno Stella!

 

Non bien sûr, il s'agit de la voie historique du Corno "la voie Decessole" en 4+ maximum.

 

Mais avouez que vu de profil, c'est impressionnant.

 

Beau gneiss sculpté dans la voie "Decessole" comme dans la majorité des voies de la corne d'étoile.  
stage-guide-2012 0127
 Tout le groupe radieux au sommet du Corno. De gauche à droite : Mathias, Adeline, Marie, Jean Noel, Thibaut, et au dessus de la croix Farouk et Sylvain.
IMGP4191
 Un clin d'oeil à l'équipe des jeunes grimpeurs affûtés de Cunéo qui sortent de la traversée "Argentera Corno" par les arêtes.
DSCN9563

 

DSC03155  Marco nous a même installé la slackline pour se détendre sur la terrasse du refuge.
DSC03182  Et nous terminons notre séjour par le couloir Freschfield encore en condition pour basculer sur le refuge Remondino.
Lire la suite

Varappe dans l'Esterel

26 Décembre 2011 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

L'Esterel est parfait pour grimper en ce moment juste au dessus de la mer, pendant qu'il gel partout ailleurs.

 

DSCN6416  Le massif est formé de Rhyolite : une roche rouge volcanique qui présente des trous et des formes étonnantes. 
 DSCN6422  Ici au Dramont: escalade sur mer esthétique.
DSCN6425  En plus, tout l'Esterel est très bien desservi pas le TER : pratique et chauffé, il fait bon se laisser promener de Nice au Dramont le long des eaux bleutées de la Méditerranée.

 

 

 Lundi, avec Julien et Philippe, nous sommes allés grimper sur les vagues de rocher de la voie "Echo Logique" à Théoule,

 

Elle commence par ce petit mur où circule une fissure bien pratique, un peu poussiéreuse.

26122011285

 

26122011288  Au deuxième relais dans la grotte. Vue splendide sur la baie de Théoule.

 

Le rocher fantasmagorique de la Californie permet des passages aériens sans être difficile. 
26122011290

 

26122011306

Philippe au sommet de la voie. Vous en conviendrez, la vue n'est pas vilaine!

 

Et super bonus , nous avons trouvé de quoi faire des moulinettes dans un ancien site de couennes avortés proche du sommet, juste sous une grande dalle avec vue imprenable sur Cannes.

 

Joyeux Noël dans l'Esterel.

Lire la suite

Les Murmures de la forêt

12 Décembre 2011 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Nous voila à Aiglun par un dimanche de décembre frisquet pour grimper la voie "Les Murmures de la forêt". Ca va coller!!! Enfin bon, pour la première longueur, c'est plutôt l'onglée qui nous attend avant que le corps se réchauffe.

Les Murmures de la Forêt", c'est une voie de 1975 qui offre une escalade toujours aussi moderne, raide sur bonnes prises et nombreux trous: un régal.

 

DSCN9095

Si vous aimez vous assurer sur lunules, cette voie est faite pour vous. Il doit bien y en avoir une cinquantaine dans toute la voie. La plupart sont déjà équipées d'un anneau de corde et il faut rarement ajouter une sangle. Certaines ne sont pas toutes neuves et il faudrait revenir avec un peu de corde à laisser pour changer les plus vieilles.

Il y a aussi pas mal de pitons en place dans la voie. Au final un petit jeu de friend suffit jusqu'au n°2 camalot, pour cette voie de terrain d'aventure plaisante.

 

 Laurent arrive au relais perché dans un cade millénaire, au milieu de la voie. DSCN9081

 La variante en 6b équipée sur nouvelles lunules dans le haut de la voie, où l'on croise "l'école buissonnière".

 

Très beau rocher et merci aux Guide06 pour avoir laissé les anneaux qui permettent de faire cette variante originale par rapport à l'itinéraire historique en 5+.

DSCN9088

 

DSCN9094

Perchés à l'avant dernier relais commun avec "Vertige de l'Amour" au milieu de l'océan de calcaire rouge et gris d'Aiglun. 

 

Il y a du gaz dans les vieilles voies d'Aiglun.

Lire la suite

Calanque quand tu nous tiens

7 Décembre 2011 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Jamais 2 sans 3, nous revoilà à Cassis le week end dernier pour un week end "Escalade" avec la famille Mura au complet. Qu'il fait bon profiter des journées d'hiver dans le futur Parc National des Calanques. Au fait, ça traîne pas un peu ce projet de parc? Ça devait pas être pour 2011?

 

Le premier jour nous sommes descendus à la Calanques de L'Oule pour faire la traversée des Écureuils jusqu'à la Calanques d'En-Vau. Le prolongement de la traversée jusqu'au trou du canon est intéressante avec un beau rappel en fil d'araignée et une section accrobranche.

 

DSCN9040
DSCN9029 
Bienvenue au pays des Calanques. La mer profonde au pied des aiguilles, avec l'Ile du Riou presque toujours en vue.
Nicolas prend l'option à califourchon pour traverser le tronc qui est le passage obligatoire pour franchir une profonde faille donnant sur la mer.

 

Dès qu'un rayon de soleil pointe son nez, la magie des Calanques opère. A l'abri du vent dominant au fond des criques, il fait bon se dorer au soleil sur le calcaire blanc des aiguilles fouettées par l'écume d'une mer bleue turquoise. Au dessus de nous, les mouettes rompent parfois le bruit régulier du ressac par leur cri strident. Le décors est planté.

 

 Le deuxième jour nous sommes allés dans la calanque de l'Eissadon grimper l'itinéraire historique de l'éperon Ouest.

 

En face de nous les éperons sud de l'Eissadon proposent aussi de belles escalades à l'assaut du pilier en photo. 

 

Un endroit magnifique un peu loin de tout. Et en plus il n'y a pas de bateau à touristes en ce moment.

DSCN9050

 

DSCN9053

Ambiance marine dans l'Eperon ouest de l'Eissadon.

 

Encore un peu et ce serait la plage à ce relais aérien. 

DSCN9048   La voie d'escalade commence au pied de l'Aiguille de l'Eissadon au deuxième plan pour rejoindre le sentier des crêtes du Devenson.

 

 Patrick a la banane au sommet de l'éperon. Forcément toute la famille a réussi la voie: une sorte de petit exploit pour cette première en famille, avec 2 passages de cotation 5+ quand même.

 

Bravo à vous trois!

 

 

DSCN9063
Lire la suite

Rééquipement de "Bonne Bouteille" à Tavel

5 Octobre 2011 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Aldo a usé quelques mèches dans le Granit de Tavel pour sécuriser la voie "Bonne Bouteille"

 

"Après un vol mémorable, et l'arrachement d'un clou dans le pas de bloc de la seconde longueur en juillet 2005, où j'ai failli m'empaler sur l’aiguille rocheuse du 1er relais, l'objectif était de reprendre l'intégralité de l'équipement vieillissant.
Nous nous étions arrêtés au R5, après avoir rajouté 13 plaquettes, consolidé les premiers relais, et protégé le pas de bloc.
L1: 4 Spits , L2: 4 Spits , L3: 0 Spit (marche / pose d'un nouveau relais plus visible sur dalle blanche dans un petit ravin) L4: 5 Spits (courte montée, traversée du grand ravin et diagonale vers "les Sospelois").
Nous avons refait la voie le 02 octobre 2011, après 6 ans de patience, pour un nouveau repérage et le marquege des points.
Ce lundi 03 octobre 2011, nous venons de terminer le rééquipement jusqu'en haut.
Relais R8 commun avec les Sospelois et sortie sur l'arête (1 plaquette).
A privilégier la descente à pieds, soit au Nord par la baisse de La Lause et la baisse Druos, soit au Sud par la crête jusqu'à la grande pente orientée ouest sous la Tête de la Costasse.
Plus de 20 plaquettes ont été spitées, les relais de R4 à R8 sont neufs et équipés en rappel. (spits de 10mm)
Le passage dur au départ de R7 qui était souvent évité parce que trop "expo" est protégé.
Bonne grimpe
Aldo"

 

Ca me fait penser à l'accident de Muriel l'année dernière au Chainon des Guides qui a motivé le gardien du refuge Bozano à rééquiper la voie "esperanza d'escobar" à la Punta Ghigo. Merci Aldo pour ce travail.

Lire la suite

Fantasme d'Ailefroide suite et fin

19 Septembre 2011 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Voila la suite du récit de l'ascension du Pilier des Séracs à la face nord de l'Ailefroide.  C'était il y a maintenant 3 jours, dans le "Grand Oisan Sauvage", comme le dit Nico. Et ce n'est pas peu dire, quand on fréquente l'Oisan hors juillet et août: J'étais seul ce jour là sur tous les versants nord du glacier noir et je n'ai croisé personne nom plus dans la descente par la vallée du Sellé avant d'arriver à 30 min du camping d'Ailefroide!  D'ailleurs le glacier et les névés de l'Ailefroide Orientale (course en principe fréquentée!) n'était même plus tracés après 10 jours de beau temps!

 

Sans titre 1

Me voila dans les pentes du glacier suspendu de l'Ailefroide. La vue splendide se dégage de tout coté.

 

Ici le Pic Sans Nom nous montre son profil le plus séduisant pour les grimpeurs avec les grandes murailles de sa face Nord et Ouest.

 

Sous les pieds, la pente est fuyante jusqu'au glacier très très très loin.

Du coup je préfère regarder toujours vers le haut pour cheminer au mieux entre les bandes de glaces et vérifier chaque ancrage de mes piolets.

 

En effet les pentes de glaces se révéleront le passage le plus difficile à cause des conditions sèches de fin d'été. Une fine couche de neige recouvrait à peine la glace vive du glacier. Au bout de 50m j'avais déjà les mollets en feu! 

DSCN8906

 

Sans titre 2

Du coup je dois changer un peu l'itinéraire prévu. Car la traversée vers la droite pour rejoindre l'arête de Coste Rouge est vitrifiée.

 

Je décide donc de monter par une goulotte droit au dessus du glacier suspendu qui a fait couler un peu plus de neige fraîche sur la glace. On voit la goulotte déboucher sur l'arête juste à gauche d'une tour au milieu de la photo.

 

La rimaye du glacier suspendu est la seule crevasse que j'aurais à franchir dans toute la course. Heureusement elle est bien bouchée dans l'axe de la goulotte sommitale.

DSCN8915

 

DSCN8918

J'arrive sur l'arête de Coste Rouge 100m sous le sommet. Et je découvre le versant Nord Ouest coté Bérarde avec les fameuses plaques de glaces de la "voie des plaques". Quelle ambiance sur cette arête entourées d'itinéraires mythiques!

 

C'est sûr; je reviendrais faire cette arête de Coste Rouge depuis le bas. C'est une sacrée trouvaille du célèbre Angélo Dibona, qui a ouvert ainsi en 1913 le premier itinéraire au milieu de la face nord des Ailefroides.  

 

DSCN8923  Encore une vue proche du sommet de l'enfilade Pic du coup de Sabre, Pic Sans Nom, Pelvoux : on ne s'en lasse pas. Et à leur pied coule l'invisible glacier Noir recouvert de tonnes de rochers. 

 Autoportrait au sommet de l'Ailefroide Centrale à 16h.

 

J'ai fait une bonne pause de 30 minutes là haut pour admirer le paysage au milieu de la zone préservée des Ecrins. Pas une rotation d'hélico, pas un bruit, seul le craquement d'un sérac de temps à autre. Et  seule habitation en vue: le refuge du Carrelet est très très loin et minuscule au fond de la vallée de la Bérarde.

DSCN8933

  Le lendemain voila le refuge d'hiver du Sélé au milieu de son cirque de montagnes du bout du monde.

 

J'étais bien content de trouver cette fidèle cabane pour dormir en arrivant la veille à la nuit tombée après 17h de course depuis le Pré de Mme Carle!!

 

DSCN8936

 

Je prends le chemin de retour vers la vallée, les jambes chargées d'acide lactique, mais la tête pleine de sauvagerie et le corps dopé pour plusieurs jours de cette sensation grisante d'avoir vécu intensément chaque seconde, concentré dans l'action pendant de très longues heures.  

 

Plus que deux mois à patienter pour retrouver un terrain de Haute Montagne à portée de la maison quand le Mercantour se couvre de blanc.... Et nombreuses escalades à partager encordé à venir.

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>